Disneyland Paris, une destination de vacances à part entière

Publié par Stéphanie Perraut le 14 août 2017 | Maj le 14 août 2017

Vous avez besoin de dépaysement mais vous manquez de temps ? Disneyland Paris vous offre l’opportunité de partir en vacances à travers le monde en un temps record. Le dépaysement est garanti avec des escales aux quatre coins du globe… et au-delà. Vous pourrez même voyager dans le temps, sur terre, dans les airs et sous les mers. Embarquement immédiat, porte 25 (ans) !

La cité des anges et la ville lumière pour vos vacances

Première escale, dans le parc Walt Disney Studios. Cinéma oblige, vous serez transporté à Los Angeles. A l’intérieur du Disney Studio 1, vous faites partie de la production. Et à la sortie, vous ne rêvez pas, ce sont bien les célèbres collines d’Hollywood qui se dessinent sous vos yeux.

Photo du château d'eau du Disney's Hollywood Studios Vacances

Au cinéma, tout devient possible. En l’espace d’un instant, après un slalom en coulisses, vous voilà de retour à Paris. Mais pas n’importe quel Paris… La ville romantique des amoureux de grande cuisine. Une charmante fontaine trône au milieu d’une placette pavée. Laissez le Bistrot chez Rémi vous initier à la gastronomie française. Pour la promenade digestive, vous pourrez compter sur la moto de Colette, garée dans la rue adjacente.

Restaurant Bistrot chez Rémy à côté de l'attraction Ratatouille

L’Amérique au début du 20ème siècle

Dans le parc Disneyland, tout débute dans une charmante petite ville américaine au tout début du vingtième siècle. Passez sous les rails du Disneyland Railroad et découvrez Main Street U.S.A. Bienvenue en 1901, l’année de naissance de Walter Elias Disney !

Tout y est. Des chevaux aux premiers véhicules automobiles, en passant par les magasins, la mairie et la caserne des pompiers. Un authentique barbier, Dapper Dan’s Hair Cut, pourra vous couper les cheveux, la moustache et la barbe à l’ancienne, au coupe-chou. Avancez dans la rue et tendez l’oreille. On entend un élève musicien tenter de maîtriser le piano ou encore un chien qui aboie. La rue regorge de références à la vie de Walt Disney.

Décors 25 ans

De part et d’autre, deux allées couvertes longent la voie principale, Liberty Arcade et Discovery Arcade. Revivez dans la première l’inauguration de la statue de la Liberté. La seconde vous plongera dans le futur, tel que l’imaginaient les inventeurs de 1900. Elle débouche non loin d’un salon de thé au charmant style victorien, le Victoria’s Home Style Restaurant, avec ses chaises tapissées et sa décoration toute en vaisselle d’antan.

L’immersion se poursuit à Discoveryand, avec notamment l’empreinte de l’œuvre de Jules Verne. Le Nautilus est à quai et attend votre visite 20 000 lieues sous les mers. Vous le trouverez à côté des navettes spatiales de l’Orbitron, aux pieds de la rampe de lancement du projectile du Gun Club (décoration extérieure de Space Mountain,  initialement inspirée du roman « De la Terre à la Lune »). Après les fonds marins, c’est bien l’infini (et au-delà) qui devient accessible à Disneyland Paris.

Un voyage Disney dans l’espace

Une nouvelle version de l’attraction Space Mountain a ouvert le 07 mai 2017. Exit Jules Verne, les néons et le noir interstellaire. Place aux batailles spatiales dans Star Wars HyperSpace Mountain. Direction une galaxie lointaine, très lointaine au son de la cultissime musique de John Williams.

Star Wars Hyperspace Mountain : Rebel Mission

L’immersion se poursuit dans l’attraction Star Tours : l’Aventure Continue, qui remplace Star Tours depuis le 26 mars 2017. Equipés de lunettes 3D, les spationautes peuvent explorer des planètes de l’univers Star Wars. Dans le désert de Tatooine, la forêt de Kashyyyk ou les marais de Naboo, vous vivrez des aventures vertigineuses, à vitesse lumière.

Et pour aller vers l’infini et au-delà, prenez place à bord d’un croiseur XP-40 dans l’attraction Buzz Lightyear Laser Blast. Il vous faudra parcourir le Quadrant Gamma et détruire l’Empereur Zurg.

La douceur de l’Europe médiévale

A Fantasyland, changement de décor et d’époque. Les petites maisons en pierre ou à pans de bois se succèdent derrière le majestueux château de la Belle au Bois Dormant. Vous pourrez flâner dans des demeures réhabilitées en boutiques de charme, à l’instar de l’atelier de Gepetto ou de la Confiserie des Trois Fées.

Dans un style plus rural, découvrez la Chaumière des sept nains. Une statue de Mickey en armure vous attend sur le seuil. Les lits des compagnons d’aventure de Blanche-Neige y ont été transformés en coffre à jouets. Un moulin ancien, à faire pâlir le papa de Belle, a été transformé en coin restauration.

Retour au 20ème siècle mais toujours dans Fantasyland. Peter Pan’s Flight vous propose de découvrir Londres de nuit depuis les airs dans un petit bateau de pirate. L’embarquement se déroule dans la chambre de Wendy et de ses frères. La fenêtre s’ouvre sur le ciel nocturne de la capitale britannique. Tower Bridge, Big Ben… Les grands classiques sont là, juste avant que l’embarcation ne prenne la tangente en direction de la deuxième étoile à droite.

Les Caraïbes côté aventure

En sortant de Peter Pan’s Flight, cap à l’Ouest vers la mer des Caraïbes, dans Adventureland. Côté nuit, l’attraction Pirates des Caraïbes, récemment restaurée, vous plongera au cœur d’un port dans lequel vous retrouverez l’ambiance typique des corsaires, entre tavernes, trésors et duels. Pour vous restaurez dans une ambiance tropicale, n’hésitez pas à faire le détour par Captain Jack’s Restaurant des Pirates (anciennement connu sous le nom de Blue Lagoon).

réouverture pirates of the carribean

Côté jour, le voyage se poursuit sur l’île de l’aventure. Le Capitaine Crochet y a laissé son navire, juste à côté du rocher du crâne ! Explorez la Cabane des Robinson, un trésor d’ingéniosité pour survivre dans la jungle après un naufrage.

La magie Disney entre l’Orient et l’Afrique

Des Caraïbes à la péninsule arabique, il n’y a qu’un pas. Dans Adventureland, vous pourrez découvrir l’architecture typique des contes des milles et une nuits. L’Agrabah Café Restaurant reconstitue une rue orientale, avec ses façades façon Médina et ses tapis (volants ?). Les murs extérieurs sont pavés de mosaïques et on aperçoit des toits en bulbe.

Prochaine étape, la savane africaine. Devant le restaurant Hakuna Matata, vous pourrez – si vous avez de la chance – entendre résonner les tamtams. Pour le reste, c’est un plongeon dans l’atmosphère du Roi Lion, avec cependant un repas que personne n’oserait qualifier de « un peu gluant mais appétissant ».

L’Inde à l’heure anglaise

Le globe tourne à nouveau vers l’Est. De l’Afrique, vous voici dans l’Inde à la période coloniale britannique. Le restaurant Colonel Hathi’s Pizza Outpost a été installé dans une ancienne demeure britannique tout en bois peint et au style épuré. De quoi reprendre des forces avant de partir à l’aventure avec Indiana Jones et le Temple du péril.

Dans une jungle luxuriante, vous découvrez un champ d’explorateurs abandonné. Vêtements, nourriture et équipements ont été laissés sur place, sans doute à la hâte. Des sculptures de serpents en pierre ne tardent pas à émerger entre la végétation. Un léger grondement et des cris retentissent au loin. Des aventuriers vous précèdent dans des wagonnets branlants… Courage !

L’âge d’or du Far West

Un trésor mène à un autre. Des ruines de l’Asie aux mines d’or du Far West, il n’y a qu’un pas. Bienvenue dans la dernière étape de ce voyage. Vous foulez un sol marqué d’empreintes de sabots. Dans un coin, des équipements de courageux pionniers sont laissés en attente. Big Thunder Mountain vous fera traverser une mine, non sans danger. Vous pourrez également effectuer une croisière paisible à bord du Molly Brown ou du Mark Twain, des bateaux à aube. La ville est protégée par le Fort Comstock, avec une grande porte en bois, ses miradors et sa prison.

A l’autre extrémité de la ville de Thunder Mesa, c’est l’univers de cow-boy. Le restaurant Cowboy Cookout accueille un groupe de musiciens qui saura vous immerger dans l’atmosphère festive des westerns. Vraiment, vous n’aurez plus envie de rentrer chez vous ! Heureusement, « le monde est tout petit » et vous pourrez bientôt revenir à Disneyland pour découvrir toujours de nouveaux détails fascinants.

Disneyland Paris, une destination de vacances à part entière
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *