• Production : DisneyToon Studios
  • Titre original :  Planes : Fire and Rescue
  • Titre français : Planes 2
  • Sortie française : 23 Juillet 2014
  • Sortie américaine : 18 Juillet 2014
  • Durée : 83 Minutes
  • Réalisateur : Bobs Gannaway
  • Scénario : Jeffrey M. Howard
  • Musique : Mark Mancina

Le synopsis

Quand Dusty apprend que son moteur est endommagé et qu’il ne pourra peut-être plus jamais participer à une course, il décide de changer de voie du tout au tout et de se lancer dans la guerre contre le feu au sein d’une équipe improbable en charge de la protection du parc national de Piston Peak. Il joint ainsi ses forces à celles d’un vétéran de la brigade, l’hélicoptère de secours Blade Ranger, et à sa courageuse équipe de l’air dont la très vive Lil’Dipper, l’hélicoptère de transports lourds Windlifter, l’ancien transporteur militaire Cabbie et une bande de courageux véhicules tous-terrains. Dans leur bataille contre les incendies, Dusty va découvrir combien il en coûte pour devenir un vrai héros…

La critique de Planes 2 des studios Pixar

A l’approche des vacances, découvrez une nouvelle aventure de Dusty et, croyez-nous, elle est de haut vol !

Il est vrai que l’approche de Planes 2 se fait à reculons après l’indifférence que suscite le premier même s’il avait lui-même ses qualités. Le principal reproche était que Planes transposait de façon trop machinale l’univers de Cars en version avion et même si nous en sortions en souriant. Bref, difficile d’aller se rendre au cinéma pour apprécier Planes 2 mais l’effort en vaut tout de même la peine.

PLANES: FIRE & RESCUE

Planes 2 une très bonne suite !

Bien au-dessus du premier volet, Planes 2 a une personnalité bien a lui. Déjà, il est de rigueur de préciser que ce film est un véritable hommage aux soldats du feu. Délivrant un vrai message autour de cette profession à risques, Planes 2 porte très bien son travail de recherches et d’immersion. Même Fred Testot, doubleur français de Dusty, avait séjourné dans le sud de la France dans une base de pompiers afin de comprendre au mieux l’univers du film. Écologique car mettant en garde sur l’importance de respecter la Nature , Planes 2 souhaite reconnaître le travail de ces hommes et de ces femmes qui luttent dans l’ombre pour sauver des vies.

D’un point de vue scénario, nous sommes bien loin du premier volet trop simplement présenté. Ici Dusty doit repousser d’avantage ses limites et le résultat est quelque peu émouvant. Délaissant la course à cause de sa boite de vitesse cassée, nous abordons le personnage sous un angle nouveau. Et il est d’autant plus de rigueur de parler de nouveautés car Planes 2 innove totalement en terme de personnages car c’est une toute autre brochette qui vous attend dans ce nouvel opus. Originaux, bien typés comme le délicieux Windlifter, un hélicopter aux origines améridiennes, ils ont tous leur petit grain de folie et sont tous utiles dans le film. Malheureusement, ils tombent facilement dans la caricature et auraient mérité d’avantage de travail autour de leur personnalité. Des répliques assez banales mais qui tiennent l’altitude et un humour très prononcé, le monde des avions rivalise très bien avec celui des voitures ! Mention spéciale pour le personnage de Dipper, un canadair au féminin qui rayonne de par la voix d’Audrey Lamy en version française. Fraiche, drôle et attachante, elle complète à merveille le personnage de Dusty.

Planes 2 - Image 5

Un film, fluide et intéressant

Le déroulé de l’histoire s’enchaîne de façon très fluide et cette fluidité du scénario nous entraîne vers un climax époustouflant. C’est certainement en cela que Planes 2 se démarque très aisément de tous les autres Disney Toon Studios car si nous sommes bien loin de la qualité d’un Cars par exemple, il n’en est pas moins surprenant tant il frise ce dernier. Ce qui accentue cette idée c’est certainement son animation. Visuellement, Planes 2 est très beau ! Magnifiquement inspiré des parcs américains comme celui du Yellowstone, chaque arbre est dessiné de façon minutieuse et harmonieuse. L’animation des flammes donne un rendu si épatant que la 3D sied à merveille dans son ensemble. La séquence un peu « road movie » du film où Dusty traverse différents paysages résume à elle toute seule le potentiel graphique du film.

logoplanes2

Ne nous méprenons pas, c’est un film qui reste orienté vers un public plutôt jeune tout comme l’indique la politique de Disney Toon Studios, pourtant, il réussit à séduire également un public un peu plus adulte de par la portée de son message et par sa beauté. Sa bande originale très country aux influences un peu rock à de quoi réjouir les oreilles les plus fines. Oui il manque toujours ce petit quelque chose qui nous faisait vibrer avec Cars mais Planes 2 a tout son charme !