• Production : Pixar Animation Studios
  • Titre original :  Inside Out
  • Titre français : Vice Versa
  • Sortie française : 24 juin 2015
  • Sortie américaine : 19 juin 2015
  • Durée : 1h42
  • Long-métrage d’animation 3D 
  • Réalisateur : Pete Docter
  • Scénario : Pete Docter
  • Musique : Michael Giacchino

Le synopsis

Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité,  Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs…

Vice Versa : notre critique

On ne peut que féliciter le parcours de Pixar qui s’est déroulé et se déroule encore quasiment sans accroc. Bercés par l’ingéniosité de Toy Story à l’adrénaline du Monde de Nemo, en passant par la poésie de Là-Haut, nous sommes à nouveau face à une oeuvre magistrale : Vice-Versa.

Vice Versa - Image Une

Un parcours tumultueux

Sorti en salle le 17 juin dernier, il bénéficie d’un stupéfiant succès auprès de la critique, qui lui vaut même un 4,5 sur 5 sur Allociné pour le moment. Le public est conquis, aussi bien les enfants que les adultes, et c’est d’ailleurs sujet à la polémique puisque le rédacteur en chef du Figaro critique « l’infantilisation de la société », dénonçant ouvertement les adultes sans enfants qui sont allés voir le film. Passant outre cette pique acerbe, Vice-Versa nous laisse vivifiés et pourtant, son chemin n’a pas été de tout repos. Pete Docter, réalisateur de Vice-Versa (Là-Haut, WALL•E), a dû surmonter le syndrome de la page blanche avant d’aboutir à ce nouveau chef d’oeuvre du cinéma d’animation : « La technologie numérique du cinéma vous permet de réaliser tout ce que vous voulez, mais moi sur Vice Versa, c’était les rêves d’une gamine qui m’interessaient. Là où la machinerie du cerveau s’épanouit ainsi que l’essence même d’un individu. Aucune technologie numérique ne vous permettra de mettre cela en scène. Comment fait-on pour