Le Roi Lion le film d’animation Disney

L’histoire se déroule sur les hautes terres d’Afrique où règne Mufasa, lion tout-puissant respecté et admiré pour sa grande sagesse et sa générosité. Son jeune fils Simba doit lui succéder un jour. Naïf et turbulent, le lionceau imagine son futur royaume comme un lieu enchanté où il fera bon vivre, s’amuser en donnant des ordres. La réalité sera bien différente et Simba l’apprendra à ses dépens. Pour s’emparer du trône, Scar, son vil et traître oncle, l’oblige à s’enfuir. Même si Simba apprendra les bons côtés de la vie et le sens des mots « Hakuna Matata » grâce à ses copains Timon et Pumbaa, il devra accomplir son destin et assumer ses responsabilités de fils de roi.

  • Production : Walt Disney Animation Studios
  • Titre original :  The Lion King
  • Titre français : Le Roi Lion
  • Sortie française : 9 novembre 1994
  • Sortie américaine : 24 juin 1994
  • Durée : 89 Minutes
  • Réalisateur : Roger Allers, Rob Minkoff
  • Scénario : Irene Mecchi, Jonathan Roberts, Linda Woolverton

L’histoire autour du film Le Roi Lion

Le Roi Lion est un film musical d’animation américain de 1994 produit par Walt Disney Animation Studios et sorti chez Walt Disney Pictures. Il s’agit du 32e long métrage d’animation de Disney, et du cinquième film d’animation produit à l’époque de la Renaissance de Disney. Le Roi Lion a été réalisé par Roger Allers et Rob Minkoff, produit par Don Hahn, et a un scénario crédité à Irene Mecchi, Jonathan Roberts et Linda Woolverton. Ses chansons originales ont été écrites par le compositeur Elton John et le parolier Tim Rice, avec une partition de Hans Zimmer. Le film met en vedette les voix des acteurs Matthew Broderick, James Earl Jones, Jeremy Irons, Jonathan Taylor Thomas, Moira Kelly, Nathan Lane, Ernie Sabella, Rowan Atkinson, Robert Guillaume, Madge Sinclair, Whoopi Goldberg, Cheech Marin et Jim Cummings. L’histoire se déroule dans un royaume de lions en Afrique.

Les personnages du film

Le Roi Lion raconte l’histoire de Simba, un jeune lion qui doit succéder à son père, Mufasa, en tant que Roi des terres de la Fierté; cependant, après que l’oncle Scar de Simba (le jeune frère jaloux de Mufasa), assassine Mufasa, Simba est manipulé en pensant qu’il était responsable de sa mort et s’enfuit en exil. Après avoir mûri vivant avec Timon et Pumba, Simba reçoit des nouvelles de son ami d’enfance, Nala, et de son chaman, Rafiki, avant de retourner défier Scar pour mettre fin à sa tyrannie et prendre sa place dans le Cercle de la Vie en tant que roi légitime.

Le développement du Roi Lion a commencé en 1988 lors d’une rencontre entre Jeffrey Katzenberg, Roy E. Disney et Peter Schneider, tout en promouvant Oliver & Company en Europe. Thomas Disch a écrit un traitement de film, et Woolverton a développé les premiers scénarios tandis que George Scribner a été signé sur en tant que directeur, étant plus tard rejoint par Allers. La production a commencé en 1991 en même temps que le film Disney Pocahontas, qui a fini par attirer la plupart des animateurs de Disney. Quelque temps après que le personnel se soit rendu au parc national de Hell’s Gate au Kenya pour faire des recherches sur le décor et les animaux du film, Scribner a quitté la production en désaccord avec la décision de transformer le film en une comédie musicale et a été remplacé par Minkoff. Lorsque Hahn s’est joint au projet, il était insatisfait du scénario et l’histoire a été rapidement réécrite. Plus de 20 minutes de séquences d’animation ont été écrites au parc à thème Hollywood Studios de Disney en Floride. L’animation par ordinateur a également été utilisée dans plusieurs scène.

Le Roi Lion est sorti le 15 juin 1994, suite à une réaction positive de la part des critiques qui ont loué le film pour sa musique, son histoire et son animation. Avec un chiffre d’affaires brut de 766 millions de dollars à l’échelle mondiale, il a terminé sa sortie en salle avec le plus haut taux de croissance de 1994 et le deuxième film le plus rentable de tous les temps. C’est aussi le film d’animation traditionnel le plus bruyant de tous les temps. Le Roi Lion a remporté deux Oscars pour ses réalisations musicales et le Golden Globe Award du meilleur film – Musical ou comique. Le film a donné lieu à de nombreuses œuvres dérivées, telles qu’une adaptation de Broadway; deux suites vidéo directes – la suite, The Lion King II: Simba’s Pride (1998).

En 2016, le film a été sélectionné pour être conservé au National Film Registry des États-Unis par la Library of Congress comme étant « culturellement, historiquement ou esthétiquement important ». Un remake du film Roi Lion réalisé par le réalisateur Jon Favreau est prévu pour le 19 juillet 2019 aux États-Unis.

L’animation du dessin animé Disney

Le développement du Roi Lion coïncidait avec celui du film Pocahontas, sur lequel la plupart des animateurs des Walt Disney Animation Studios décidèrent de travailler, croyant que ce serait le plus prestigieux et le plus réussi des deux. Les scénaristes n’avaient pas non plus beaucoup confiance dans le projet, Chapman déclarant qu’elle était réticente à accepter le travail « parce que l’histoire n’était pas très bonne », et l’écrivain Burny Mattinson disant à son collègue Joe Ranft: »Je ne sais pas qui va vouloir regarder celui-là. » La plupart des animateurs chefs de file, soit faisaient leur premier gros travail en supervisant un personnage, soit s’intéressaient beaucoup à l’animation d’un animal.Treize de ces animateurs superviseurs, tant en Californie qu’en Floride, étaient chargés d’établir les personnalités et de donner le ton aux principaux personnages du film d’animation. Les animations des personnages principaux comprenaient Mark Henn sur le jeune Simba, Ruben A. Aquino sur l’adulte Simba, Andreas Deja sur Scar, Aaron Blaise sur le jeune Nala, Anthony DeRosa sur l’adulte Nala, et Tony Fucile sur Mufasa. Près de 20 minutes du film, dont la séquence « Je voudrais déjà être Roi », ont été animées aux studios Disney-MGM. Plus de 600 artistes, animateurs et techniciens ont contribué au film Le Roi Lion.Des semaines avant la sortie du film, le tremblement de terre de Northridge en 1994 a provoqué la fermeture du studio et a obligé les animateurs à terminer leur travail de chez eux. Les animateurs de personnages ont étudié des animaux réels pour s’ y référer, comme ce fut le cas pour le film Bambi de Disney en 1942. Jim Fowler, expert réputé de la faune sauvage, a visité les studios à plusieurs reprises avec un assortiment de lions et d’autres habitants de la savane pour discuter du comportement et aider les animateurs à donner de l’authenticité à leurs dessins.Les animateurs ont également étudié les mouvements d’animaux au MetroZoo de Miami sous la direction de Ron Magill, expert en faune sauvage.

Les ordinateurs ont aidé les cinéastes à présenter leur vision d’une nouvelle façon.

On a réécouté…: La bande-originale du Roi Lion

Hakuna Matata…mais quelle phrase magnifique… Hakuna Matata… quel chant fantastique ! Et je vous laisse continuer. Car n’importe qui de 0 à 100 ans, sur n’importe quel recoin de la Terre, ou presque, est capable de chantonner cet air désormais culte. Deux petits mots (grammaticalement incorrects ceci dit) en swahili qui ont marqué de nombreuses générations, et continuent à le faire. En effet, le Roi Lion et ses musiques font partie intégrante de notre culture depuis maintenant 18 ans. Petit retour donc sur cette bande-originale qui fut récompensée en 1995 par l’Oscar et le Golden Globe de la Meilleure musique de film et Meilleure chanson originale pour Can You Feel the Love Tonight.

Le Roi Lion et notre enfance

Pour commencer, l’album s’ouvre sur les cinq chansons qui ont bercé notre enfance : The Circle of Life, Just Can’t Wait to Be King, Hakuna Matata, Be Prepared et Can You Feel the Love Tonight (L’histoire de la vie, Je voudrais déjà être roi, Hakuna Matata, Soyez prêtes et L’amour brille sous les étoiles, pour les versions françaises), dont la musique a été composée par Tim Rice et les paroles écrites par Elton John, interprétées par les voix chantées des différents personnages du film. Je n’ai normalement plus besoin de présenter en détails ces chansons, que nous connaissons tous par cœur et chantons plus fort que les personnages en regardant le DVD, qui sont devenues des hymnes pour les moments joyeux comme plus difficiles, des sonneries de portable, des ouvertures de mariage, qui ont été reprises et reprises jusqu’à l’overdose.

L’écoute se poursuit par les sublimes morceaux instrumentaux This Land, To Die For, Under the Stars et King of the Pride Rock composés par Hans Zimmer, qui rythment les moments les plus émouvants du film, comme lorsque Mufasa montre le royaume de la Terre des lions à Simba, ou lors de la mort de celui-ci. Comment le compositeur arrive à retranscrire autant d’émotion en une vingtaine de minutes, aucune idée, mais le fait est que les premières secondes de To Die For me tirent inexorablement des larmes à chaque fois. Zimmer a également collaboré avec le groupe sud-africain Lebo M pour ajouter des arrangements et improvisations de musique traditionnelle africaine afin de s’intégrer au mieux dans l’ambiance du dessin animé. Le légendaire passage en swahili du tout début en est le parfait exemple.

Hans Zimmer le cas particulier

Petite parenthèse ici pour signaler que cette participation de Hans Zimmer a un projet Disney est la seule, en dehors de celle pour les quatre opus de Pirates des Caraïbes quelques années plus tard. Au final assez peu de collaborations avec Disney donc, mais qui ne sont pas passées inaperçues !

L’album se termine enfin sur trois versions pop et non présentes dans le film de The Circle of Life, Just Can’t Wait to Be King et la merveilleuse Can You Feel the Love Tonight qui fait office de générique de fin, toutes trois interprétées par Elton John.

Mais outre cette bande-originale officielle, la musique du Roi Lion dans son entité la plus totale contient également des chansons non-originales rajoutées sur certains passages à des fins humoristiques. Les plus flagrantes sont la parodie de It’s a Small World par Zazu et celle de The Lion Sleeps Tonight (Le Lion est Mort Ce Soir) par Timon et Pumba. Pour une moins connue on notera le Joli Petit Lot de Noix de Coco (I’ve Got a Lovely Bunch of Coconuts pour le titre original) composé par Fred Heatherton en 1944.

Cette bande-originale reste pour moi l’une des plus belles qui ait été composée pour un film Disney, et elle ne cessera jamais de nous émerveiller.

Extraits choisis :

Tracklist et musiques du film:

1. Circle Of Life – interprété par Lebo M

2. I Just Can’t Wait To Be King – interprété par Jason Weaver

3. Be Prepared – interprété par Jeremy Irons

4. Hakuna Matata – interprété par Nathan Lane et Ernie Sabella

5. Can You Feel The Love Tonight – interprété par Joseph Williams et Sally Dworsky

6. This Land

7. …To Die For

8. Under The Stars

9. King Of Pride Rock

10. Circle Of Life – interprété par Elton John

11. I Just Can’t Wait To Be King – interprété par Elton John

12. Can You Feel The Love Tonight – interprété par Elton John

Ce que vous ne savez probablement pas du Roi Lion…

Tel un fan inconditionnel du Roi Lion, vous n’êtes pas sans savoir que ce chef d’œuvre des studios d’animation Disney va avoir sa propre réadaptation en film live et ce réalisé par Jon Favreau a qui l’on doit déjà le Livre de la Jungle sorti plus tôt cette année.

A cette occasion, replongez dans l’univers de Simba et de ses fidèles acolytes Timon et Pumbaa en découvrant les faces cachées, quelques anecdotes que vous ne connaissez pas de cette légende Disney.

Un lion dans la jungle, vraiment ?

A l’origine, le projet de ce dessin animé devait s’intituler « The King of the Jungle » En effet, l’intrigue devait initialement se dérouler autour d’un affrontement entre les lions d’un côté et des babouins de l’autre. Jusqu’au jour où les créateurs prirent conscience que tout compte fait les lions ne vivent pas dans la jungle…

Signification cachée des prénoms

Ces prénoms résonnent en vous depuis votre plus tendre enfance, mais savez-vous qu’ils ont tous une signification particulière ? En Swahili Simba signifie « lion» ou «guerrier courageux», Rafiki veut dire «ami », Pumbaa lui signifie « paresseux, ignorant» et Nala « chance ».

Un choix particulièrement réussi en fonction des caractères des personnages.

T’es jaloux, Scar ?

La vie de Scar est une véritable obsession de vengeance, une jalousie maladive qui l’anime tout au long du dessin animé. Autrefois appelé Taka, il s’est rebaptisé « Scar» suite à sa tragique cicatrice. Celle-ci est le fruit d’un piège initialement organisé pour Mufasa, qui s’est tout de fois retourné contre Scar. En provoquant le Buffle Buma, il se serait apporté la colère de celui-ci et sa corne lui aurait alors touché l’œil gauche en lui créant sa profonde cicatrice.

Cicatrice, signe de sa fourberie censé lui rappeler les risques de la jalousie.

3 ans pour 6 minutes de tristesse

La séquence qui a tenu les spectateurs le plus en haleine est certainement celle des gnous dévalant la colline. 3 ans ont été nécessaire pour que les équipes soient capables de faire courir des centaines de personnages simultanément sans collision.

C’est une révolution dans le domaine des programmes informatiques d’animation.

Hakuna Matata

L’héritage musical du Roi Lion a marqué tout une génération. Les musiques sont ainsi devenues cultes comme Hakuna Matata. Celle-ci n’a pourtant pas été inventée pour les besoins du film, en effet l’expression swahili Hakuna Matatizo qui signifie « il n’y a pas de problème » est apparu pour la première fois dans une BD suédoise Bambse où le bébé Ours, Brumma, prononce comme premier mot «hakuna matata»

Ou regarder le film Le Roi Lion

Vous pouvez regarder le film Le Roi Lion en DVD et Blu-ray mais aussi en streaming, sur internet.

Le Roi Lion le film d’animation Disney
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *