Banniere_Insolite

L’univers Disney est décliné en toutes formes de supports artistiques et le théâtre est un lieu privilégié où il s’épanouit de façon différente qu’au cinéma mais tout autant fabuleuse.

Crédits : Setsu Porcelaine

Crédits : Setsu Porcelaine

Les planches pour Disney

On connait bien évidemment Broadway et les mythiques comédies musicales du Roi Lion et de La Belle et la Bête, récemment jouée en France dans le prestigieux théâtre Mogador. Les spectacles autour de l’univers Disney sont en vogue et parviennent à attirer un certain public. Mais nous ne connaissons pas aussi bien les productions hors Disney qui pourtant rendent hommage, à leur manière, à l’univers auquel elles font référence. Il y a quelques temps, nous vous avions fait découvrir le spectacle La Revanche de Jafar, Radio Disney Club s’y est enfin rendu non sans quelque impatience.

Crédits : Setsu Porcelaine

Crédits : Setsu Porcelaine

Une adaptation bien particulière

C’est dans un tout petit théatre parisien, appelé de façon très rêveuse Le Passage vers les Etoiles, que cette pièce très atypique s’est déroulée. Sur scène, une troupe à l’énergie débordante, Les Kids des Etoiles, nous proposait une version française de la pièce Twisted : The Untold Story of a Royal Vizier, une version d’Aladdin mais du point de vue de Jafar. A l’heure où les méchants Disney sont plus populaires que jamais (Descendants, Maléfique, etc.), cette production tout à fait originale tombe à point nommé. Si nous nous attendions à une copie de la suite d’Aladdin, Le Retour de Jafar, la surprise a été plus que totale.

11047931_948917438498469_2777901009132611764_n

Cr’édits : Setsu Porcelaine

Ingénieuse, subtile et hilarante

Dans la suite du premier film, on découvrait un Jafar plus machiavélique que jamais, bien déterminé à faire souffrir Aladdin avant de vouloir le tuer. Le personnage tente d’accomplir sa vengeance de la pire des manières. Dans La Revanche de Jafar, c’est un tout autre aspect du personnage qui surgit et il nous apparaît comme bien plus « humoristiquement » complexe. Nous appuyons bien la notion d’humour parce que toute la pièce se base sur un humour subtil aux références délicieuses et pas seulement relatives à Aladdin mais à la quasi totalité de l’univers Disney. Les personnages les plus sages ne sont pas toujours ce qu’ils semblent être et nous assisterons même à un combat épique entre l’animation traditionnelle et la 3D ! L’humour pousse à bout l’histoire des Studios et même de Pixar, tout en nous rendant nostalgique en nous faisant revisiter nos classiques. Au milieu de tout ça évolue un Aladdin bien plus malfrat qu’il n’y paraît, un Sultan oisif et aux dérives extravagantes et une princesse Jasmine bien plus naïve que rebelle. Ponctuée de musiques aux chorégraphies ingénieuses parmi des décors faits maison et autres accessoires, cette pièce nous laisse songeurs et amusés quant à cette justice rendue à Jafar. On ne peut que se dire : Après tout, pourquoi pas ? Le public s’est bien prêté au jeu de la rigolade, pas du tout insensible aux multiples blagues que les amoureux de Disney seuls peuvent reconnaître.

Crédits : Setsu Porcelaine

Crédits : Setsu Porcelaine

La Revanche de Jafar est bien plus qu’une parodie, elle est un véritable hommage à l’univers aux grandes oreilles en général et sa composition mérite un véritable coup d’oeil ! 

A voir aussi :
Aladdin : The Musical à Broadway