Lucasfilm cherche des réalisatrices pour Star Wars

Publié par Florian Mihu le 15 octobre 2015 | Maj le 4 juin 2017

Alors qu’elle vient de révéler le thème qui reliera les neuf films principaux de la saga, Kathleen Kennedy, présidente de Lucasfilm Ltd, a abordé la question de la féminisation à Hollywood, sujet à polémique en ce moment. En effet, le gouvernement américain vient d’ouvrir une étude officielle pour savoir si les réalisatrices, scénaristes, productrices et autres corps de métiers occupés par des femmes sont discriminés par rapport à leurs homologues masculins.

Une réalisatrice pour faire un ou des films Star Wars

La patronne de Lucasfilm n’a pas manqué de réagir à cette question dans The Guardian« Etablir des quotas, c’est controversé, mais au bout d’un moment, si rien ne bouge, il faut bien faire quelque chose pour secouer le système », considère la productrice des prochains films Star Wars. Le journaliste du Guardian lui fait alors remarquer qu’il n’y a actuellement que des hommes à la tête des projets intergalactiques de Disney. Aucun épisode n’a été réalisé par une femme et cela ne risque pas d’arriver de sitôt avec la fine équipe de réalisateurs composée par J. J. Abrams, Gareth Edwards, Rian Johnson, Colin Trevorrow

daisy

« On adorerait trouver une réalisatrice pour Star Wars, répond Kathleen. Je ne sais pas pourquoi cette idée persiste, mais il n’y a pas que les hommes qui devraient pouvoir s’investir dans Star Wars. Il y a de nombreuses femmes qui sont fans de cette saga. C’est fou ! ». Oublions l’équipe technique et parlons plutôt d’une égérie féminine de Lucas : « Je le [George Lucas] remercie d’avoir créé Leia, qui est un personnage assez révolutionnaire ». Même si la communication de Disney et Lucasfilm ne jure plus dorénavant que par la première trilogie, le cas de Padmé est également intéressant et suit celui de Leia. Elle jure d’ailleurs que Le Réveil de la Force aura « une héroïne très importante »… mais n’en dit pas plus pour ne « pas spoiler l’intrigue ». Le choix est assez vaste il faut dire entre le personnage de Rey campé par Daisy Ridley, l’alien joué par performance-capture par Lupita Nyong’o, Capitaine Phasma incarnée par Gwendoline Christie ou encore la Princesse Leia Organa sublimée par Carrie Fisher.

princess-leia-gun

Kathleen Kennedy

Kathleen Kennedy insiste tout de même sur l’importance de l’égalité des sexes au cinéma (elle en est d’ailleurs la preuve à ce poste) et revient sur le cas de son équipe qui « est équilibrée. C’est crucial d’avoir un certain nombre de femmes et d’hommes réunis dans une même pièce quand on réfléchit à une histoire. De dialoguer, d’échanger différents points de vue… Bizarrement, il y a globalement moins de productrices ces derniers temps. Bon, il n’y en a jamais eu beaucoup, mais pendant un temps, il y avait quand même plus de femmes à la tête des studios ».

Kathleen Kennedy Star Wars The Force Awakens

« Cette question est compliquée, analyse-t-elle. Car elle est liée aux opportunités, à la manière donc chacun(e) se créé des opportunités. Une partie de notre travail de producteur exécutif est de soutenir des metteurs en scène. Mais on ne peut pas non plus demander à un jeune réalisateur qui n’a fait qu’un film dans sa vie de venir faire un blockbuster de la taille des films Star Wars. C’est important qu’ils aient l’opportunité de multiplier les expériences, de montrer leur savoir-faire au fur et à mesure ».

Star Wars Réveil Force Poster 2015_09_04 05

Dans une interview au Costco Connection, Kathleen Kennedy, présidente de Lucasfilm Ltd., entité de la maison de Mickey, a révélé le thème majeur liant les neuf films officiels de la saga Star Wars (les trois spin-offs A Star Wars Story étant traités indépendamment). Dans moins de trois mois, une nouvelle trilogie sera inaugurée dans les salles obscures à travers le monde avec Star Wars – Le Réveil de la Force.

Le lien entres les films Star Wars

Après ce premier chapitre, le public aura droit, rappelons-le, à un film Star Wars chaque année, un plan hollywoodien titanesque prévu par Disney et Lucasfilm sur les six prochaines années. Au bout du compte, les plus grands mathématiciens pourront dénombrer neuf films constituant la saga principale, scindés en tryptique. Mais quelle est l’essence même d’un films Star Wars pour qu’il soit appelé Star Wars justement ? La productrice et patronne de la maison fondée par George Lucas répond à cette question…

LongTimeAgo

« La saga cinématographique se focalise d’abord et avant tout sur la famille Skywalker » a révélé Kathleen Kennedy. « L’histoire suit une ligne directice narrative inter-connectée dans chacun des six films précédents. Le Réveil de la Force s’inscrira dans la continuité du [Le] Retour du Jedi et fera perdurer cette histoire générationnelle. Les films Anthologiques [A Star Wars Story] offrent des opportunités d’explorer de nouveaux personnages, des histoires inédites et une diversité des genres au sein de l’univers des films Star Wars« .

D23-Lucasfilm-Lineup

Cette explication signifie probablement que la troisième trilogie sera l’occasion de rencontrer une quatrième génération de la famille Skywalker. C’est une éventualité à prendre en compte pour Le Réveil de la Force, en témoignent les indices de la deuxième bande-annonce teaser, notamment sa narration. Le mystère reste entier, d’autant que nous ne connaissons pas le nom de certains personnages encore, que les « anciens » personnages, pourtant centraux dans l’intrigue d’après J.J. Abrams, n’ont pour ainsi dire pas ou très peu été mis en avant dans la promotion du film, ceci afin de garder la surprise (grosse surprise) pour le film et que l’explication même de Kathleen Kennedy reste un peu floue volontairement. Le Réveil de la Force pourrait très bien nous apprendre que la « famille Skywalker » n’est pas qu’une famille de sang mais peut s’étendre au delà. Un nouvel ordre Jedi initié par le maître Luke Skywalker ? Pourquoi pas ?! Star Wars – Le Réveil de la Force se dévoilera sur les écrans français et belges le 16 décembre, au Royaume-Uni le 17 décembre et aux Etats-Unis et partout dans le monde le 18 décembre 2015. Il sera suivi par Star Wars – Rogue One le 16 décembre 2016. Star Wars – Episode VIII arrivera lui en mai 2017 et sera suivi d’un film anthologique sur la vie de Han Solo en mai 2018. Enfin, Colin Trevorrow signera l’ultime épisode de la saga prévu en 2019. Un nouveau spin-off pourrait arriver en 2020 par la suite.

Lucasfilm cherche des réalisatrices pour Star Wars
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *