Mickey Mouse

La série de courts-métrages Mickey Mouse a été créée afin de remplacer celle d’Oswald dont Walt Disney venait de perdre les droits au profit d’Universal. De ce fait Walt Disney, avec l’aide d’Ub Iwerks, s’est attelé à trouver un nouveau personnage afin de remplacer Oswald, ainsi est né Mickey Mouse. Les débuts de Mickey au cinéma ne sont pas couronnés de succès, en effet la sortie de son premier court-métrage, Plane Crazy est un échec et le second, Mickey Gaucho, ne rencontre pas plus l’adhésion du public.

A propos de Mickey Mouse et Steamboat Willie

L’aventure de Mickey aurait pu s’arrêter là mais Walt Disney décide de sortir un troisième court-métrage, Steamboat Willie qui rencontre immédiatement un immense succès et lance ainsi la longue carrière de Mickey. Au fil des épisodes, de nombreux personnages viendront agrandir l’entourage de Mickey et ce, dès les premiers épisodes. Ainsi dès Plane Crazy, Mickey se voit adjoindre une fiancée dans le personnage de Minnie Mouse, puis vient Pat Hibulaire, l’ennemi de Mickey, et, lors des premiers épisodes, Clarabelle Cow et Horace Horsecollar viennent épauler Mickey et Minnie dans leurs aventures. D’autres personnages ont eu droit également à leur propre série, à l’image du chien de Mickey, Pluto, de Donald et de Dingo. Mais au fil du temps, Mickey, devenu une icône de la Walt Disney Company, se devait d’avoir une image exemplaire et ne pouvait ainsi plus se permettre de faire des bêtises et se devait de rester sérieux, ce rôle étant désormais confié à Donald. Ainsi Mickey se fait de plus en plus rare au cinéma avec notamment une absence de 30 ans entre 1953 et 1983.

Wayne Allwine Voix de Mickey

Wayne Allwine ayant fait ses premiers pas d’artiste à la télévision à l’âge de 7 ans dans le talk-show Art Linkletter’s House Party, sa carrière au sein de Disney débuta en 1966 comme simple employé aux courriers. Il la poursuit quelques temps plus tard au département des bruitages et de la post-synchro. des studios Disney.

C’est alors qu’il est en charge de gérer la post-synchronisation du comédien Jim MacDonald, deuxième voix officielle de Mickey. MacDonald va progressivement passer le flambeau à son technicien son. En effet, après une audition réussie, Allwine décroche le doublage de Mickey dans l’émission The New Mickey Mouse Club en 1977. Mais la consécration arrive en 1983 où Wayne Allwine double pour la première fois la souris de Walt sur grand écran dans Le Noël de Mickey.

Wayne-Allwine-Legends-web

Jim MacDonald ancienne voix de Mickey

Son mentor Jim MacDonald prend sa retraite la même année. Wayne Allwine signera la voix la plus célèbre de l’animation dans de nombreux films, téléfilms, séries, jeux vidéos, attractions des Parcs… : Qui Veut la Peau de Roger Rabbit ?, Disney Sing-Along-Songs: Disneyland Fun, Le Prince et le Pauvre, Dingo et Max, Mickey, il était une fois Noël, Fantasia 2000, House of Mouse, Mickey, Donald, Dingo – Les 3 Mousquetaires, Mickey’s PhilharMagic, Fantasmic!

Wayne nous quitte en 2009. Il était l’époux de Russi Taylor, qui n’est autre que l’une des voix officielles anglophones de Minnie.

Wayne Allwine

Les courts métrages d’animation

  • Mickey à Cheval 2013 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Perd la Tête 1995 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Prince et le Pauvre 1990 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Noël de Mickey 1983 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey à la Plage 1953 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • L’Arbre de Noël de Pluto 1952 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • La Fête de Pluto 1952 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Pluto et le Raton Laveur 1951 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Plutopia 1951 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey et le Phoque 1948 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey, Pluto et l’Autruche 1948 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Rendez-Vous Retardé 1947 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • L’Heure Symphonique 1942 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • L’Anniversaire de Mickey 1942 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Bienfaiteur 1941 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • The Nifty Nineties 1941 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Tourbillon 1941 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Voyage de Mickey 1940 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Rêve de Pluto 1940 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Remorqueur de Mickey 1940 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Chien d’Arrêt 1939 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey à l’Exposition Canine 1939 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Brave Petit Tailleur 1938 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • La Remorque de Mickey 1938 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Chasseurs de Baleines 1938 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Constructeurs de Bateau 1938 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Perroquet de Mickey 1938 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Les Revenants Solitaires 1937 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Nettoyeurs de Pendules 1937 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Amateurs de Mickey 1937 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Magicien 1937 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Mouton devient Loup 1937 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Chasseurs d’Elans 1937 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Vacances à Hawaï 1937 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Partie de Campagne 1936 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Rival de Mickey 1936 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Déménagement de Mickey 1936 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Les Alpinistes 1936 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • L’Equipe de Polo 1936 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Grand Opéra 1936 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • L’Eléphant de Mickey 1936 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Cirque de Mickey 1936 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Pompier 1935 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Jour du Jugement de Pluto 1935 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Patine 1935 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Jardin de Mickey 1935 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • La Fanfare 1935 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey’s Kangaroo 1935 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Robinson Mickey 1935 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Les Joyeux Mécaniciens 1935 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Marin Malgré Lui 1934 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Pluto Jongleur 1934 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Rouleau-Compresseur de Mickey 1934 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Papa 1934 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Tireur d’Elite 1934 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Un Enlèvement de Chien 1934 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Bienfaiteur 1934 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Gulliver 1934 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • L’Art du Camping 1934 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • The Steeplechase 1933 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey’s Mellerdreamer 1933 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey et son ami Pluto 1933 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Mécano 1933 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Giantland 1933 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • The Pet Store 1933 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Premier Amour 1933 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey’s Gala Premiere 1933 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Postier du Ciel 1933 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey au Moyen-Âge 1933 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • The Mad Doctor 1933 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Bâtissons 1933 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Père Noël 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey In Arabia 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • L’Epicier 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey et le Canari 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Trader Mickey 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Fermier Musicien 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey au Grand Nord 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Marque un Essai 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • The Whoopee Party 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Cauchemar de Mickey 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey au Théâtre 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • La Chasse au Canard 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Olympiques Rustiques 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Chien Enragé 1932 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • La Chasse à l’Elan 1931 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • The Delivery Boy 1931 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Les Orphelins de Mickey 1931 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Jardinier 1931 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Rythme en Bleu 1931 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey est de Sortie 1931 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Goûter d’Anniversaire 1931 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey et les Embouteillages 1931 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Fishin’ Around 1931 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • L’Esseulé 1931 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • The Beach Party 1931 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Diffusion Maison 1931 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • La Fête Joyeuse 1930 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Pique-Nique 1930 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Just Mickey 1930 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Qui s’y Frotte s’y Pique 1930 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Concert Rustique 1930 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Pioneer Day 1930 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Gare au Gorille 1930 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Symphonie Enchaînée 1930 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Combattants du Feu 1930 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • The Haunted House 1929 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey’s Follies 1929 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • The Karnival Kid 1929 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Les Vagues Sauvages 1929 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • When The Cat’s Away 1929 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • The Plow Boy 1929 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • L’Opéra 1929 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • La Locomotive de Mickey 1929 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Les Rythmes de la Jungle 1929 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Fou de Jazz 1929 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Champ de Bataille 1929 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Bal de Campagne 1928 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Steamboat Willie 1929 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Mickey Gaucho 1928 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Plane Crazy 1928 – Court-Métrage d’Animation 2D

L’histoire de Mickey Mouse

Notre partenaire privilégié, le boss, notre meilleur ami, notre souris fétiche, … Des centaines de rôles, reconnaissable avec ses deux oreilles noires devenues emblématiques, une culotte rouge à boutons, des chaussures jaunes, des gants blancs … Vous l’avez reconnu ! M-I-C-K-E-Y-M-O-U-S-E, Mickey Mouse ! Il fête aujourd’hui, 18 novembre 2013, ses 85 printemps !! Souhaitons-lui un bon anniversaire en dix repères chronologiques clefs.

Le 18 novembre 1928

On se sert arbitrairement de cette date comme celle de la naissance de Mickey Mouse. En vérité, cette date a été établie du fait qu’elle constituait la première apparition cinématographique de la souris de Walt Disney au Colony Theater à New York dans le célèbre cartoon Willie, le Bateau à Vapeur (Steamboat Willie), de Walt Disney et Ub Iwerks. Ce film est diffusé à cette date pour la première fois sous forme sonore. En dépit de la primeur de ce film d’animation sonorisé, d’autres cartoons réalisés plus tôt durant cette année ont donc fait apparaître Mickey : Plane Crazy et The Gallopin’ Gaucho. Willie, le Bateau à Vapeur ne constitue par conséquent pas réellement le premier cartoon de Mickey.

On sait aussi que Walt dépose le même jour la marque déposée de son nouvel être animé, s’étant fait voler son premier concept de personnage, Oswald, le Lapin Chanceux (1927). La femme du créateur, la surnomme Mickey, prénom plus adéquat, selon elle, que le Mortimer dont voulait l’affubler Walt Disney.

MM1The Karnival Kid les premiers mots de Mickey

Si l’on considère Steamboat Willie comme le premier film animé sonore, Mickey Mouse n’en prononce pas pour autant de paroles. Les sons se limitent à la musique, ses mythiques sifflements et chantonnements. Il faudra attendre le 23 mai 1929 et le cartoon The Karnival Kid pour entendre la souris prononcer ses premiers propos : « Hot Dogs !« . Vous n’êtes pas sans savoir que Walt Disney prête sa voix en personne à la célèbre souris (et ce pour les vingt années à venir) alors que Marcellite Garner incarne Minnie, sa fiancée éternelle. Walt Disney à la réalisation et Ub Iwerks et Les Clark à l’animation.

Jimmy MacDonald, Wayne Allwine et Bret Iwan succéderont à Walt Disney pour le doublage de Mickey aux Etats-Unis. En France, l’inimitable et talentueux Roger Carel, entre autres, lui prêtera sa voix avant que Laurent Pasquier ne devienne sa voix officielle, jusqu’à aujourd’hui (pas moins de 6 doubleurs français au total !).

MM11
– 13 janvier 1930

L’année 1930 marque un tournant dans la notoriété de notre petite souris. Walt espère en effet élargir progressivement le champ de diffusion de son personnage animé à d’autres supports après avoir rencontré le succès dans le domaine de l’animation. En janvier 1930, Mickey sort du grand écran pour apparaître dans une bande dessinée inspirée des courts-métrages Plane Crazy et Jungle Rythm, Mickey vivra toujours avec son temps puisqu’on pourra le retrouver plus tard dans des magazines, à la télévision, dans les jeux vidéos. La même année, une couturière réalise la première série de poupées à l’image de Mickey Mouse. Une image est née ! Le pari est réussi puisque Mickey deviendra avec le temps quasiment une marque à lui seule et une marque qui fait vendre ! Plus que l’image des studios Disney, on retrouve Mickey dans une gamme de produits dérivés plus longue encore que toute sa filmographie réunie !

MM10

– 13 novembre 1940 chez Disney

Le temps a passé. Les Studios Disney se sont développés au-delà des courts métrages qui amusent les salles de cinéma pour réaliser d’ambitieux longs-métrages capables de rivaliser avec les films classiques. Après le succès mondial de Blanche-Neige et les Sept Nains en 1937, dans une démarche toujours plus innovante, toujours plus ambitieuse, Walt Disney réalise le long-métrage d’exception Fantasia qui reste novateur à tous les niveaux. Parmi les différentes séquences musicales présentées, on y retrouve un Mickey, devenu incontournable, sous les traits d’un faire-valoir qui rêve de grands pouvoirs à l’instar de son maître Yensid (cherchez, vous trouverez un anagramme dans ce nom !), sur une musique on ne peut plus narrative, celle de l’Apprenti Sorcier du compositeur français Paul Dukas. Si tout le monde est accommodé à cette séquence, c’est pourtant à une véritable révolution à laquelle assistent les spectateurs de Fantasia puisqu’en respectant une évolution progressive dans son look, l’apparence de Mickey est retravaillée grâce notamment au travail de Fred Moore et Perce Pearce pour prendre l’apparence contemporaine qu’on lui connaît aujourd’hui afin de répondre à d’autres ambitions pour le personnage. Par ailleurs, il s’en est fallu de peu que nous ne connaissions jamais cette version de Mickey puisque c’est Simplet qui avait été envisagé en premier lieu pour la séquence de l’Apprenti Sorcier, après une décision contraire de Walt Disney en personne.

MM9

Mickey et le Haricot Magique

Toujours la vedette de nombreux cartoons, dans Coquin de Printemps, Mickey Mouse apparaît dans son premier moyen-métrage : Mickey et le Haricot Magique. Ce ne sera pas le dernier puisqu’on pourra le retrouver dans deux autres moyens-métrages notoires : le Noël de Mickey et le Prince et le Pauvre, tout deux inspirés de classiques de la littérature.
MM8

Topolino est crée 

Fondation du magazine Topolino. Depuis 1932 déjà, Disney autorise à un journal italien de traduire les aventures de Mickey sous forme d’une bande-dessinée. Le journal deviendra un véritable magazine. Au fil des années, cette sorte de magazine connaîtra plusieurs autres adaptations européennes comme le Journal de Mickey en France, créé en 1934. Quant au titre Topolino, il provient simplement du nom de Mickey traduit en italien car il faut savoir que dans certains pays, Mickey porte un nom différent par exemple en Estonie ou en Finlande, où il s’appelle respectivement Miki (Hiir) ou Mikki (Hiiri), on le retrouve aux Pays-Bas sous le nom de Micky.

MM7

– 18 avril 1953

Cette date correspond à la sortie du court-métrage Mickey à la Plage qui est le dernier cartoon avec Mickey avant plusieurs années. Il faudra attendre 30 ans avec le Noël de Mickey pour revoir Mickey dans une production. Sans disparaître pour autant, devant le potentiel comique réduit de Mickey Mouse et celui grandissant des personnages secondaires d’hier comme Dingo ou Donald qui sont désormais la vedette de leurs propres courts-métrages.

MM6

Mickey Mouse fête ses 50 ans.

S’il a déjà été officiellement reconnu en 1935 comme « symbole universel de bonne volonté » par l’ONU (moment de fierté pour Walt Disney), un autre événement marque la reconnaissance, à la fois artistique et internationale, de Mickey Mouse tout en étant un phénomène totalement inédit pour un personnage issu de l’animation, c’est l’installation de son étoile sur la célèbre piste aux étoiles d’Hollywood Boulevard : la Walk of Fame. Où il peut côtoyer aujourd’hui entre autre l’étoile de Sharon Stone.
MM5

Mickey’s Toontown en 1993

Près de 40 ans après son ouverture, est inauguré à Disneyland en Californie, Mickey’s Toontown. Si on pouvait déjà retrouver Mickey sous forme de character, de produits dérivés ou encore à travers les fameux Hidden Mickey (ces formes de Mickey dissimulés un peu partout dans le parc, et même dans les films Disney), on donne son nom à un tout nouveau land qui nous plonge dans un univers totalement cartoonesque inspiré à la fois des courts-métrages Disney et du film de 1989 Qui veut la peau de Roger Rabbit ? et où on peut retrouver et visiter la maison de Mickey ainsi que celles de ses amis Donald, Dingo, Minnie, … Le concept de ce land a été dupliqué dans d’autres parcs Disney bien que celui de Walt Disney World ait fermé en 2011.

MM4

– 13 mars 2013

Près de 80 ans plus tard, Mickey n’a pas pris une ride et rencontre toujours le même succès ! Durant les années 2000, Mickey a été la vedette de plusieurs séries télévisées comme Disney’s Tous en Boîte ou La Maison de Mickey, pour les plus jeunes. En 2013, si est attendu un court-métrage qui rend hommage aux premiers cartoons de Mickey Mouse appelé Get a horse, The Walt Disney Company toujours en pleine expansion renoue avec ses premiers amours avec la diffusion de Croissant de Triomphe un court-métrage d’animation 2D dans un style d’animation radicalement différent où l’on retrouve Mickey en vedette dans une nouvelle aventure se déroulant à Paris, ce premier épisode fait partie d’une série qui doit en compter vingt.

MM3

Plusieurs décennies plus tard, nous respectons le souhait de Walt Disney :

I only hope that we never lose sight of one thing – that it was all started by a mouse.
(Walt Disney à Disneyland, le 27 octobre 1954)

MM2

Mickey Mouse
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *