Un milliardaire chinois contre Shanghai Disneyland

Publié par Brocéliande Nausicaa le 7 juin 2016 | Maj le 4 juin 2017

Wanda City Milliardaire Shanghai Disneyland

Alors que le parc de Shanghai Disney Resort commence petit à petit son activité et que de nombreuses photos et vidéos des attractions hautes en couleurs du parc chinois circulent d’ores et déjà, une concurrence se dresse déjà contre le géant américain. En effet, la Chine est pourvue de deux parcs Disney et un milliardaire chinois semble lassé de cette implantation, véritable colonisation selon lui. Il souhaite que le public chinois renoue avec une culture de loisirs bien locale, et les ambitions sont là puisque son projet, situé à Nanchang, a représenté un investissement majeur et une volonté d’attirer 10 millions de visiteurs par an.

« Un tigre n’est pas de taille à battre une horde de loups »

La Wanda City, la réponse du milliardaire face à Shanghai Disneyland

3 milliards d’euros, c’est le prix de « La Wanda City« , le parc d’attractions du milliardaire Wang Jianlin, bien déterminé à détrôner Disney sur le territoire chinois. Ce parc possède un hall commercial de 2 kilomètres, des cinémas interactifs et son créateur se félicite de posséder « les plus hautes montagnes russes de Chine ». Il comporte également un grand aquarium. Ce parc a pour volonté de freiner « l’invasion » de certaines cultures étrangères. Le milliardaire ajoute : « Nous voulons être un modèle (…) et réaffirmer la force d’influence des Chinois dans le domaine culturel. » Cette offensive arrive alors que Shanghai Disney Resort ouvrira ses portes au milieu du mois de juin.

7427ea093249152d793609Une guerre revendiquée

« La folie autour de Mickey et Donald Duck est passée, l’époque où nous imitions Disney aveuglément est révolue », c’est ce qu’affirme Wang Jianlin.

Alors que la Chine cultive le « soft power », l’envie de concurrencer le géant américain Disney est plus forte que jamais. Le parc ne veut pas se contenter de réaffirmer les valeurs culturelles chinoises mais aussi d’affaiblir Disneyland. L’homme d’affaires veut ouvrir au moins 6 parcs dans des villes moyennes d’ici 3 ans et totaliser une vingtaine de parcs en 2020. « Nous ferons en sorte que Disney ne puisse pas être rentable sur ce créneau en Chine pendant dix à vingt ans. Un tigre n’est pas de taille à battre une horde de loups » assène Jianlin, dans une interview donnée à CCTV, avant d’ajouter que Disney s’acharne à « cloner ses réalisations du passé sans innover ». Argument non négligeable, le climat de Shanghai assez pluvieux en été et le prix du billet d’entrée à Shanghai Disney Resort (68 euros) alors que Wanda City propose un tarif réduit de moitié par rapport à son concurrent américain.

wanda-group-logo

Une réussite certaine ?

Plusieurs spécialistes ont remis en cause le possible succès de Jianlin en évoquant principalement l’expérience de Disney dans le marché des parcs d’attractions. Disney est également présent dans les mœurs chinoises, la population appréciant les personnages particulièrement mis en avant pour plaire aux classes moyennes désireuses de retrouver les franchises hollywoodiennes auxquelles les chinois adhèrent. Dans une note adressée à Bloomber, China Securities s’exprime : « Disney réalise d’importants profits grâce aux droits sur ses films, les bénéfices tirés des parcs sont en réalité assez bas. Or, c’est la propriété intellectuelle qui fait singulièrement défaut aux promoteurs chinois ». Pourtant, Jianlin est bien conscient qu’il a encore du travail à réaliser, même s’il avait d’ores et déjà commencé son combat en rachetant la chaîne américaine de salles de cinéma AMC ainsi qu’une très vaste cité du Cinéma à Qingdao. Il a en outre racheté la filière Legendary à qui nous devons Jurassic World, entre autres. Il veut également s’exporter à l’étranger avec la création d’un énorme complexe commercial qui devrait ouvrir en région parisienne avant 2020, intitulé Europacity.

Mandatory Credit: Photo by Imaginechina/REX/Shutterstock (5536407b) Executives from Wanda Group, front left, and Legendary Entertainment sign agreements at a signing ceremony for Wanda Cultural Industry Group merging Legendary Entertainment Wanda Cultural Industry Group & Legendary Entertainment Merge Press Conference, Beijing, China - 12 Jan 2016

Source : Challenges.fr

Un milliardaire chinois contre Shanghai Disneyland
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *