La Reine des Neiges : Joyeuses Fêtes avec Olaf

Publié par Camille Esteve le 6 décembre 2017 | Maj le 6 décembre 2017

A l’occasion du très attendu long-métrage d’animation de Noël Disney et Pixar, Coco, les studios Disney ont décidé de réaliser un court-métrage supplémentaire, projeté avant le film dans certains cinémas. Entièrement consacré à la fête de Noël, ce court-métrage de vingt minutes présente les aventures de personnages que nous connaissons bien : Elsa et Anna d’Arendelle. 

Elsa, Anna, Olaf, Kristoff et Sven sont de retour pour de nouvelles aventures enchantées ! Avec un premier court-métrage diffusé en 2015 avant le live-action de Cendrillon, La Reine des Neiges : Une Fête Givrée nous invitait à fêter l’anniversaire d’Anna, pour le plus grand plaisir des fans. Cette année, nous retrouvons avec bonheur nos cinq compagnons pour célébrer la joie des fêtes de fin d’année ! Une belle occasion de plonger dans l’univers féerique de Noël en ce mois de décembre !

Un Noël empreint de traditions

Alors qu’Anna et Elsa s’affairent à préparer Noël au château pour y recevoir tous les habitants d’Arendelle, ces derniers déclinent l’invitation, souhaitant rentrer pour préparer leurs traditions de Noël. Olaf interroge alors les deux sœurs sur leurs traditions familiales. Malheureusement, Elsa lui répond que la famille n’a jamais eu de véritables traditions au sein du château. Les pouvoirs d’Elsa, comme indiqué dans le long-métrage de 2013, ont en effet contraint les jeunes princesses à vivre recluses et éloignées l’une de l’autre. Rongée par la culpabilité, Elsa se renferme sur elle-même, laissant Anna, peinée.

Afin de les réconforter et de ramener la magie de Noël, Olaf et Sven décident de partir en quête des différentes traditions des habitants d’Arendelle. Olaf va découvrir en chanson tous les préparatifs des fêtes de fin d’année : décoration du sapin, pain d’épice, guirlandes, pâtisseries, chants… Tous les symboles de la fête de Noël sont mis à l’honneur, et Olaf compte bien les ramener au château ! Après un bref détour par le sauna de l’inoubliable Oaken, le bonhomme de neige incendie accidentellement tous les objets traditionnels récoltés. Affligé à l’idée de décevoir ses amies, il ne se doute pas que ces deux dernières ont découvert qu’une tradition les liait effectivement pendant leur enfance : Olaf. Créé par l’imaginaire et la magie d’Elsa alors que les deux sœurs étaient petites filles, Anna offrait chaque année un cadeau à Elsa à l’effigie du bonhomme de neige. Éternel symbole de la complicité qui unit les deux jeunes femmes depuis leur enfance, Olaf découvre avec bonheur qu’il est une tradition de Noël à part entière, et le court-métrage s’achève sur une belle leçon que nous gardons tous à l’esprit en cette fin d’année : la véritable magie de Noël est celle qui nous relie à ceux qu’on aime, « quand nous sommes tous ensemble ».

Un court-métrage de qualité…

Si l’histoire racontée dans ce court-métrage reste très classique, son animation reste agréable et les chansons, très nombreuses, rythment bien le récit. Les fans du long-métrage original devraient ainsi prendre plaisir à retrouver leurs personnages préférés dans leurs costumes d’hiver ! Les pitreries d’Olaf et Sven donnent vite le sourire, tout comme l’amour inconditionnel qui relie Elsa à Anna, que l’on revoit également enfants. Cependant, on regrette légèrement la trop courte apparition de Kristoff, qui, à l’exception de quelques gags, reste relativement à l’écart du scénario.

Ce petit film d’animation a par ailleurs été nominé aux Annie Awards 2017, dans les catégories « Meilleurs effets animés », « Meilleure production animée » et « Meilleure musique », musique que vous pouvez écouter ci-dessous :

… mais peu apprécié du public

En dépit de ses qualités visuelles et musicales, il est vrai que La Reine des Neiges : Joyeuses Fêtes avec Olaf souffre d’un problème majeur : sa durée. En effet, de par ses vingt minutes, il se rapproche plus du moyen-métrage que des court-métrages de cinq à dix minutes auxquels les spectateurs avaient été habitués avant un film Pixar. Avec près d’1h40 pour Coco, et en comptant en moyenne quinze minutes de publicité, les séances de cinéma durent pratiquement 2h30, un temps jugé inadapté pour les familles et les jeunes enfants. De plus, La Reine des Neiges, victime de son succès et de ses très nombreuses exploitations par les studios, comportera bientôt un second opus. La majorité des spectateurs y a vu une promotion maladroite de ce deuxième film en préparation et n’a pas hésité à faire part de son mécontentement sur les réseaux sociaux. La firme aux grandes oreilles a dès lors annoncé le retrait du court-métrage dans les salles obscures dès la fin de la semaine aux Etats-Unis. En France, peu de salles le proposent, mais il sera toujours possible de le visionner sur la chaîne Disney Cinéma, ainsi que le samedi 23 décembre à 21 heures sur M6.

Quoi qu’il en soit, La Reine des Neiges : Joyeuses Fêtes avec Olaf offre malgré tout un bon moment de divertissement familial et de tendresse à l’approche des fêtes de Noël, qui saura satisfaire les plus petits… comme les plus grands !

La Reine des Neiges : Joyeuses Fêtes avec Olaf
Noter cet article

1 commentaires sur "La Reine des Neiges : Joyeuses Fêtes avec Olaf"

  1. Bettina

    Rendez vous le 23 décembre à 21 heure sur M6 :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *