rogue-one-a-star-wars-story-650x365

Rogue One – A Star Wars Story : visuels teasers

Coup de tonnerre hier dans les studios Disney, après la présentation du film Rogue One – A Star Wars Story par Gareth Edwards. Malgré une sérénité apparente depuis la mise en chantier du film, il semblerait que ce ne soit plus du tout le cas désormais après la vision de la première mouture du long-métrage. Les responsables de chez Disney et Lucasfilm Ltd. ne seraient pas satisfaits du film et ont ordonné à Gareth Edwards de revoir sa copie. Autrement dit en français dans le texte : retour en tournage.

Reshoots pendant un mois

Et revoir sa copie au cinéma n’est pas forcément bon signe même si monnaie courante. Surtout à 200 jours de la sortie programmée. Un sacré casse-tête qui s’annonce. Là, il semblerait que la production se dirige vers d’importants reshoots qui devraient avoir lieu pendant quatre semaines intensives au mois de juillet, période durant laquelle les acteurs sont tous disponibles. A Gareth Edwards donc de modifier ou d’ajouter de nouvelles scènes, d’utiliser les scènes coupées du premier jet. Bref, un gros boulot en perspective pour le réalisateur américain qui a désormais une épée de Damoclès au dessus du crâne. S’il semblait très intéressant d’ouvrir un nouvel angle et de nouveaux registres pour la saga avec ce prequel, plus adulte et plus sombre et comme le martelaient les officiels, plus « guerrier », on se souvient que ce n’est pas la première fois que ce spin-off subit les affres de la production. En début d’année, c’est le script lui-même qui avait été remanié alors que le tournage avait commencé. Tout fan de l’univers Star Wars peut désormais l’affirmer, on est un peu inquiet sur la teneur et la qualité du film.

rogue-one

Quels sont les reproches et compliments de Disney envers Rogue One ?

D’après les diverses fuites émanent des studios et nous parviennent de Deadline ou The Hollywood Reporter, plusieurs points ont été signifiés par Disney :

  • Ce projet après visionnage serait en total décalage avec l’idée que se faisaient les exécutifs de The Walt Disney Company d’un film Star Wars dit « classique », l’idée étant d’encore et toujours plus nous éloigner du modernisme et du relief qu’apportait la prélogie.
  • Les Walt Disney Studios voudraient radicalement changer de stratégie. Exit le film de guerre brut et retour à une ambiance plus décontractée, à de la légèreté dans l’intrigue et donc de l’humour. Un revirement de situation à mettre en parallèle du succès planétaire de Star Wars – Le Réveil de la Force qui a abusé de ce genre.
  • Malgré ce rétropédalage décevant, Disney parle du meilleur préquel qui puisse exister selon THR. Rappelons que le film prend place juste avant Star Wars : Un Nouvel Espoir et que tout a été pensé pour qu’il s’achève quasiment dix minutes avant le début de l’histoire de l’Episode IV sorti en 1977.
  • Bien que le premier jet du film ait été considéré comme solide, plusieurs sources indiquent que les exécutifs auraient revu leur exigence à la hausse le concernant.

Enfin, ni dans le reproche, ni dans le compliment, des rumeurs indiquent que les reshoots pourraient inclure le jeune Han Solo, incarné par Alden Ehrenreich, qui aura droit à son film solo en mai 2018.

Changer un film en cours de production

Pour autant, la technique du reshoot pour désaccord avec la production n’est pas une nouveauté à Hollywood. Le dernier en date, et pas des moindres, se nomme World War Z de Marc Foster, avec Brad Pitt dans le rôle titre. Ce dernier, également producteur du film, avait consenti à réinjecter pas moins de 70 millions de dollars de sa poche pour retourner des scènes, le budget du film passant de 120 millions à 190 millions de dollars. Le long-métrage avait d’ailleurs vu sa date de sortie repoussée de 6 mois, passant d’une sortie en décembre 2012 à juin 2013. Certains diront que la qualité n’était pourtant pas au rendez vous, au vu des critiques mitigées, mais on prédisait un naufrage au film qui, contre toute attente, a remporté un franc succès dans le monde.

star-wars-rogue-one

Affiche teaser Rogue One

Qu’en sera-t-il pour le Rogue One de Lucasfilm Ltd. ? On peut déjà prédire que le film part avec une base de fans que n’avait pas la production de Brad Pitt, et qu’à l’instar de World War Z, le budget va exploser. Et même si désormais les grandes pontes de chez Disney ont un manque de confiance envers Gareth Edwards qui peut inquiéter, on ne peut s’empêcher de penser que le film rencontrera un succès. Réponse toujours programmée le 16 décembre. La production vient d’ailleurs d’annoncer en exclusivité ce matin sur Instagram que les semaines de tournage supplémentaires n’affecteront pas la date de sortie programmée, que la bande-annonce serait disponible pour la Star Wars Celebration, comme annoncé auparavant, et que le film n’était pas en crise.