A la découverte de l’édition 2016 du HeroFestival à Marseille

Publié par Magali Milanini le 28 novembre 2016 | Maj le 4 juin 2017

herofestivalIl y a deux semaines (les 12 et 13 novembre 2016), a eu lieu à Marseille, au parc Chanot, le HeroFestival, un salon dédié aux univers incontournables de nos héros préférés. Nous nous y sommes rendus le dimanche, deuxième jour de la convention, et vous proposons à présent de découvrir l’ambiance si particulière de ce HeroFestival.

Le HeroFestival : un mélange de trois univers

Au HeroFestival, les visiteurs ont la chance de pouvoir plonger à l’intérieur de trois mondes totalement différents, auxquels on peut ajouter un lieu entièrement dédié aux jeux vidéo.

Konoha

Konoha (nom de l’un des cinq villages de ninjas de la saga Naruto) est le lieu dédié au Japon et à sa culture. Accessoires kawaii, mangas à gogo, figurines de vos personnages favoris, peluches de toutes sortes, kimonos et yukatas, ainsi que bien d’autres choses étaient proposés à la vente sur les différents stands. La scène Konoha a accueilli de nombreuses conférences et jeux sur le Japon et des personnalités du milieu (voix de personnages, chanteurs…) étaient également présentes pour rencontrer les fans et signer des autographes.

Brocéliande

Comme le laisse deviner son nom, l’espace Brocéliande était dédié aux anciennes légendes européennes, et notamment celles celtiques à propos des fées, des Elfes et de toutes les autres créatures magiques. C’était aussi le lieu médiéval par excellence, où des exposants proposaient des sculptures sur bois, des dessins enchanteresques, et de nombreux accessoires et vêtements de style Steampunk. A l’extérieur, les visiteurs pouvaient également découvrir le village médiéval, sa ferme et ses combats à l’épée.

Ce cochon nain ne vous rappelle-t-il pas Pua, l'animal de compagnie de Vaiana, la dernière princesse Disney ?

Ce cochon nain ne vous rappelle-t-il pas Pua, l’animal de compagnie de Vaiana, la dernière princesse Disney ?

Krypton

Krypton était Le lieu dédié aux super-héros et donc celui qui nous intéressait le plus, en tant que fans de Star Wars et de Marvel ! Krypton était divisé en deux parties :

  • Une première dédiée aux super-héros en général et où nous découvrions donc plus particulièrement nos Vengeurs préférés.
  • Une seconde appelée tout simplement Village Star Wars, qui immergeait totalement les visiteurs dans l’univers de la saga intergalactique…

En extérieur, il était aussi possible d’admirer les voitures les plus célèbres du cinéma hollywoodien ainsi que d’authentiques véhicules de la Seconde Guerre Mondiale, en l’honneur de Captain America.

Espace jeux vidéo et nouvelles technologies

Le festival accueillait également un immense espace dédié aux jeux vidéo et aux nouvelles technologies où les visiteurs pouvaient se mesurer les uns aux autres dans divers jeux, mais également rencontrer des pros des jeux vidéo comme Kayane ou encore Marcus. Des tournois étaient également organisés avec des prix à la clé.

Des cosplayers motivés

Pendant notre visite autour des nombreux stands du HeroFestival, nous avons pu rencontrer de nombreux cosplayers et nous avons réuni ici, tous ceux ayant un rapport avec la Walt Disney Company.

Nous avons majoritairement croisé des personnages de l’univers Star Wars car étaient présents dans le village Star Wars la Rebel Legion Fr. et la 501st Legion French Garrison, deux associations réunissant des fans de la saga et notamment des amateurs de cosplay.

Mais nous avons également pu croiser d’autres personnages de l’univers magique de Disney comme la princesse Anna, Mulan, Jack Sparrow, Raiponce et bien d’autres de nos amis Disney !

Un marchandising Disney partout !

Étant donné le thème très super-héros du HeroFestival, ce sont majoritairement des produits Marvel et Star Wars que les visiteurs pouvaient remarquer sur les nombreux stands. Ce sont notamment les fameuses figurines Pop! Vinyl que l’on pouvait retrouver aux quatre coins des lieux.

Mais pas que ! Nous avons ainsi pu dénicher de magnifiques boîtes dédiées à Alice au Pays des Merveilles, signées Les Bijoux de Sharuru, ainsi que des livres consacrés à l’incontournable Reine des Neiges !

Star Wars au rendez-vous

Le village Star Wars, dédié à la saga intergalactique, proposait de nombreuses activités et découvertes sur l’univers.

Le stand R2D2 Builders

Ce stand proposait aux visiteurs de découvrir le robot le plus connu de la saga Star Wars : R2D2, en grandeur nature ! Le robot se baladait d’ailleurs à l’intérieur de tout le bâtiment, télécommandé par l’un des gérants du stand.

Attention aux pieds !

Attention aux pieds !

ASSL Provence

L’ASSL (Académie Sportive de Sabre Laser) proposait quant à elle de véritables cours particuliers pour apprendre aux visiteurs à manier la terrible arme des Jedis : le sabre laser. Des rouges, des verts, des violets, des roses, des bleus et même des oranges, les sabres étaient de toutes les couleurs. Entre les cours, les visiteurs pouvaient assister à de véritables combats entre les sportifs avérés, pour une immersion totale !

Une conférence Star Wars

A 14h00 le dimanche, nous avons eu le plaisir d’assister à une conférence en compagnie de 4 acteurs ayant participé à la saga Star Wars, de gauche à droite sur la photo ci-dessous :

  • Brian Wheeler ayant joué le rôle d’un Jawa et d’un Ewok dans la première trilogie.
  • Paul Markham, ayant joué le rôle d’un officier impérial dans la première trilogie.
  • Peter Roy, ayant joué le rôle d’un réparateur de X-Wing dans l’épisode V.
  • Et Andrew Lawden, cascadeur professionnel ayant doublé le maître Jedi Qui-Gon Jinn dans le premier épisode.

img_6230_1024Les acteurs ont partagé avec nous quelques souvenirs de tournage et le plus bavard d’entre eux a été Brian Wheeler, qui avait particulièrement chaud dans ses costumes. En effet,  l’ensemble comprenait de nombreuses couches de vêtements pour donner le relief nécessaire à la silhouette des personnages.

Ils ont ensuite comparé les deux trilogies en faisant remarquer que les méthodes de tournage étaient totalement différentes. Dans la première trilogie (épisodes IV, V et VI), tout était filmé dans de véritables décors alors que dans la seconde, la plupart des scènes étaient réalisées sur fond vert. Ils ont aussi parlé de l’évolution des techniques et notamment des effets spéciaux, qui s’améliorent d’années en années.

Andrew Lawden est le seul à avoir vu le septième épisode de la saga (Le Réveil de la Force) et il a déclaré avoir apprécié le film, mais selon lui, il manquait d’action.

Enfin, une dernière question leur a été posée : « Rejoueriez-vous dans la saga si on vous le demandez ? » Les acteurs de la première trilogie ont répondu affirmativement mais Andrew Lawden nous a dévoilé une réponse nous laissant sur notre faim, déclarant qu’il ne pouvait rien dire à ce sujet, étant donné qu’il était tenu au secret. Aurait-il travaillé pour l’Episode VIII ?

A la découverte de l’édition 2016 du HeroFestival à Marseille
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *