Disney+ proposera une offre avec des publicités

Publié par Manon Taccoen le 6 mars 2022 | Maj le 6 mars 2022

Une option moins chère mais avec des publicités, c’est ce que proposera Disney+ dans l’année aux États-Unis. Une nouvelle offre qui a pour idée en tête de continuer à accroître le nombre d’abonnés. On fait le point, pour vous, sur cette version ad-supported.

Une offre d’abonnement moins chère pour Disney+

Lancée il y a à peine deux ans, la plateforme de streaming de Mickey, Disney + chez déjà fait une place de choix parmi les streamers. Troisième plateforme en termes d’abonnés, la plateforme en comptabilise 194,6 millions en janvier 2022. 

Des chiffres très bons et pour continuer à grandir, Disney a annoncé début mars la mise en place d’une offre avec des publicités

Concrètement, il ne s’agirait pas d’une version gratuite de Disney + mais d’une version plus abordable avec de la publicité en contrepartie. 

Côté tarif, rien n’a été annoncé pour le moment. En revanche, si on regarde du côté de la concurrence, déjà habituée à ce mode d’emploi, on peut s’attendre à un abonnement qui coûterait d’un tiers à la moitié moins cher de ce qui est pratiqué actuellement. Pour rappel, le prix d’un abonnement quatre écrans est pour le moment fixé à $8,99 aux États-Unis et 8,99 € en France.

Pour le lancement, aucune date précise n’a été annoncée pour le moment. La nouvelle offre devrait être disponible dans l’année aux États-Unis avant de s’étendre mondialement en 2023. 

Pourquoi une telle option avec publicités sur Disney+ ?

Les habitués de la SVOD vantent souvent le confort d’un visionnage sans publicité, pourtant Disney ne fait ici que calquer ce qui se passe chez ses concurrents. En effet, chez les géants de la VOD, Peacock, HBO Max, Paramount Plus, Discovery Plus et même Hulu proposent déjà ce type d’offre. Ces offres ad-supported permettent donc aux usagers de s’abonner à plus de plateformes sans accumuler des coûts onéreux. 

L’objectif derrière cette décision est le gain d’abonnés. Disney y vient un moyen de parvenir à atteindre son objectif de 230 millions d’abonnés d’ici la fin de 2024. Si la plateforme a enregistré une belle croissance de 11,2 millions d’abonnés au trimestre dernier de 2021, la hausse se ralentit. Disney y voit donc un moyen de pallier cette mauvaise tendance et de tenter de tirer un peu son épingle du jeu dans cet univers mouvant et hyperconcurrentiel que forme les plateformes de streaming. 

5/5 - (2 votes)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.