Expo : « Pixar, 25 ans d’animation » inaugurera le nouveau musée Art Ludique à Paris

Publié par Florian Mihu le 25 septembre 2013 | Maj le 22 janvier 2017

C’est la prestigieuse exposition « Pixar, 25 ans d’animation » du MoMa à New York qui inaugurera le nouveau musée Art Ludique le 16 novembre prochain à la Cité de la mode et du design à Paris, et ce jusqu’au 2 mars 2014.

Le nouveau musée accueillera tout au long de l’année de grandes expositions temporaires consacrées à l’Art Ludique, ainsi qu’une collection permanente qui se dévoilera au long d’un parcours chronologique évoquant les artistes figuratifs narratifs influents des siècles derniers, et les artistes contemporains de la bande dessinée, du manga, du cinéma, de l’animation et du jeu vidéo à travers le monde.

Le public pourra également se familiariser avec les nouvelles technologies numériques utilisées par les artistes d’aujourd’hui, et mieux percevoir la dimension artistique majeure nécessaire à la réalisation d’un film d’animation ou d’un jeu vidéo.Des signatures, conférences, débats et master class auront lieu très régulièrement au sein du musée afin que le grand public, les étudiants ou les professionnels puissent rencontrer les plus grands artistes de l’Art Ludique.

La fameuse exposition Pixar, 25 ans d’animation, inaugurée au MoMA à New York en 2006 avant de faire le tour du monde de nombreux musées prestigieux, s’inscrit totalement dans cette démarche résolument novatrice et populaire. En exposant les œuvres originales des artistes créateurs de Toy Story, Le Monde de Nemo, Ratatouille ou Wall-E, le MoMA a rendu hommage à ce courant artistique émergent et a connu, à cette occasion, sa plus grande affluence de visiteurs depuis sa création.

C’est un honneur pour Art Ludique Le Musée d’ouvrir ses portes avec l’exposition Pixar, 25 ans d’animation qui proposera plus de 500 œuvres, dessins de recherches originaux, études de personnages et de décors, story-boards, sculptures, ainsi que le spectaculaire Zoetrope de Toy Story et le captivant Artscape, qui offrent des expériences exceptionnelles d’immersion dans la magie de l’animation.

Pixar, 25 ans d’animation constituera la première des grandes expositions temporaires d’ART LUDIQUE Le Musée, et se déroulera du 16 novembre 2013 au 2 mars 2014.

Pixar

Retrouvez une interview réalisée par Allociné de Jean-Jacques Launier, président et cofondateur d’Art Ludique avec Diane Launier :

Qu’entendez-vous exactement par « art ludique »? Que regroupe le terme ?
Art ludique, d’une certaine façon, c’est une traduction de l’art de l’entertainment avec une notion de plaisir en plus. On avait envie d’avoir un terme français et qui englobe tout l’univers de la bande-dessinée, du film d’animation, du manga, du jeu vidéo et du dessin de production de cinéma. C’est un courant artistique figuratif, narratif, qui est un courant d’art contemporain, venant de l’entertainment et qui influence depuis presque un siècle notre imaginaire, notre culture. C’est quelque chose d’extrêmement présent, mais qui finalement n’a jamais eu son musée.

Il n’y a pas d’équivalent dans le monde ?

On est clairement le premier musée au monde et j’en suis très fier. C’est quelque chose que nous essayons de monter depuis presque 10 ans, donc nous sommes bien placés pour le savoir. Nous avons pu fédérer le soutien des grands studios, des grands éditeurs, que ce soit dans la bande-dessinée, des jeux vidéo et évidemment dans le cinéma. Nous avons établi un relationnel depuis 10 ans avec les grands artistes de l’entertainment, que ce soit ceux qui dessinent les super-héros pour le cinéma, pour le prochain Star Wars ou Joann Sfar ou Michel Ancel pour le jeu vidéo. Tous ces artistes ont beaucoup de points communs : ils peuvent souvent passer d’un média à l’autre. Jusqu’à présent, ils étaient souvent classifiés… L’idée c’est de montrer que ce sont des créateurs d’univers qui peuvent nous ouvrir l’imagination et dessinent les choses qui vont devenir marquantes dans notre culture.

© Disney·Pixar

Quel public souhaitez-vous attirer ?

On va attirer un large public. Dans les collections permanentes que nous aurons, nous allons montrer que l’entertainment, le divertissement, l’art ludique vient d’assez loin. Ca fait une petite passerelle avec les grands artistes du début du siècle comme Gustave Doré, Honoré Daumier, Toulouse-Lautrec… Des artistes qui se sont fait connaitre dans le dessin de presse quand l’édition, l’impression est arrivée. On voit qu’il y a une transition naturelle qui se fait de la peinture et de la gravure à l’impression, au magazine, au dessin, qui fait naitre la bande-dessinée en France, les comics aux Etats-Unis,  les mangas au Japon… Et bien sûr l’invention de l’animation, Walt Disney, et après le jeu vidéo. Nous montrerons aussi en quoi l’ordinateur est un outil supplémentaire dans la palette des artistes.
Il y a aussi un public plus jeune qui va peut-être un peu moins au musée. L’idée est de réconcilier le grand public avec l’art. Derrière les grosses productions il y a des artistes fabuleux que nous allons vous faire découvrir.

Comment s’articulera le musée ?

On ne veut pas être restrictif ou segmentant. On veut montrer la dimension artistique majeure de ces artistes. Il y aura une exposition permanente qui revient sur le passé, mais extrêmement ludique, et sur les grands artistes contemporains, dans les jeux vidéo, le cinéma … Et puis il y aura de grandes expos temporaires sur des thématiques.

© Disney·Pixar=

La première exposition temporaire sera consacrée à Pixar. Pouvez-vous nous en dire un peu plus?
Cette exposition avait été créée pour le MoMA à New York. Nous sommes très fiers de l’avoir. A l’époque, elle s’appelait « Pixar, 20 ans d’animation ». Maintenant elle s’appelle « Pixar, 25 ans d’animation » et elle est complètement réactualisée. Il y a plus de 500 œuvres. On voit naitre des héros comme Buzz, Woody, Ratatouille… C’est à la pointe d’un crayon que naissent ces grandes productions.

Je pense que ça peut peut-être susciter des vocation. Ca peut donner un nouveau regard. Ca donne envie de s’intéresser au dessin, à la peinture et de découvrir ce qu’on ne connaissait pas forcément. Il y a tous les films depuis 25 ans, incluant leurs courts métrages. Il y a le zoetrope, qui explique comment l’animation fonctionne image par image. C’est comme un grand manège qui tourne, c’est très spectaculaire. Il y a aussi l’artscape, qui est un écran de 10 mètres de large, qui est une vraie expérience. Les gens de Pixar ont créé une espèce de film d’animation à l’intérieur de leurs dessins de recherche. C’est presque un voyage au cœur de leurs dessins.

Infos pratiques : Art Ludique, le musée

Les Docks, Cité de la mode et du design, 34 quai d’Austerlitz, 75 013 Paris

Ouverture : le 16 novembre 2013 (exposition Pixar, du 16 novembre 2013 au 2 mars 2014)

Pour en savoir plus : http://artludique.com/

Expo Pixar : toujours à Art Ludique

« Présentée pour la première fois au célèbre Museum of Modern Art (MOMA de New York) et complétée depuis par les images de films récents, l’exposition « Pixar – 25 ans d’animation » offre au public une occasion unique de découvrir la richesse stylistique et la beauté des œuvres réalisées pour la conception d’un film d’animation.

RDC ratatouille

 

Ces dessins, peintures, collages, sculptures et créations numériques, révèlent le dialogue visuel quotidien qui se forme autour de chaque projet. Au cœur de chacune de ces approches créatives se trouvent les trois aspects fondamentaux de la création des films d’animation du studio : Le Récit, Les Personnages et l’Univers. Ces concepts, particulièrement chers à John Lasseter, le directeur de création du studio, sont mis en avant dans le cadre de cette exposition.

LE RÉCIT ET LES PERSONNAGES

L’exposition consacre sa première partie aux oeuvres de concept ayant participé au développement du récit et des personnages de Pixar.

RDC bob

Leur importance transparait dans les propos de John Lasseter : « j’ai toujours considéré l’animation par ordinateur comme un outil, un crayon, un papier ou un pinceau. Je l’ai toujours vue ainsi. Je reste toujours fidèle aux principes que j’ai appris sur l’animation classique. Je les ai tous appliqués aux nouvelles technologies, parce que je savais que le récit et les personnages allaient toujours être la chose la plus importante et non pas la technologie qui les a créées. »

Le développement des personnages se fait, selon lui, à travers de nombreux croquis, des peintures ou encore des collages. Le style unique de chaque artiste et sa sensibilité sont exprimés librement, encourageant l’échange des idées créatives et repoussant les limites de l’imagination de chacun. Une spécificité du travail pour l’animation en images de synthèses (3D) est la création de sculptures en résine, qui serviront ensuite de modèle de référence.

RDC pixar lampe

L’UNIVERS Pixar

Les oeuvres présentées dans la deuxième partie de l’exposition révèlent la manière dont les artistes de Pixar développent un univers dans lequel les personnages évoluent de façon évidente et naturelle. L’attention accordée aux détails, aux formes et aux couleurs qui caractérise ces œuvres, contribue à la définition d’un univers cohérent et crédible pour chacun des films.

RDC zootrope

LE ZOOTROPE

Le zootrope est un jouet optique breveté en 1867 aux États Unis dont le dispositif permettant de créer l’illusion du mouvement des images, avant même l’invention du cinéma, grâce à la rotation rapide d’une séquence d’images fixes à l’intérieur d’un cylindre …

L’équipe de Pixar, inspirée par celui créé par le Musée Ghibli à Mitaka (Japon), conçoit le Zootrope Toy Story, un zootrope en volume, en animant des figurines représentant des personnages populaires du premier long métrage du studio. Le public est invité à découvrir les principes de base de l’animation de façon ludique grâce à cette installation.

ARTSCAPE (environ 15min)
Artscape est une installation audiovisuelle impressionnante, projetée sur un écran panoramique qui plonge le spectateur dans l’univers de Pixar. Cette œuvre immersive est composée de nombreuses créations, réalisées à l’aide de techniques traditionnelles par les artistes du studio. En simulant un effet de mouvement 3D grâce aux nouvelles technologies, cette installation symboliser, par ce dispositif, le lien fort qui existe entre les techniques traditionnelles et l’art numérique, tout en offrant aux spectateurs une expérience inoubliable.  »
EPSON MFP image
Informations pratiques :
L’exposition se déroule à ART LUDIQUE Le Musée, du 16 novembre 2013 au 2 mars 2014.
Lundi au jeudi : 10h-19h  ; vendredi : 10h-22h ; weekend 10h-20h

A proximité de la gare Austerlitz
[googlemap src= »https://maps.google.fr/maps?f=q&source=embed&hl=fr&geocode=&q=Les+Docks+-+Cit%C3%A9+de+la+Mode+et+du+Design,+Quai+d%27Austerlitz,+Paris&aq=&sll=47.025206,1.73584&sspn=11.759264,33.815918&ie=UTF8&hq=Les+Docks+-+Cit%C3%A9+de+la+Mode+et+du+Design,&hnear=Quai+d%27Austerlitz,+75013+Paris&t=m&ll=48.840701,2.370162&spn=0.006295,0.006295" ]

RDC pixar tarifs

RDC pixar place

Malgré un prix assez élevé, l’exposition « Pixar 25 ans d’animation » est incontournable, surtout le Zootrope !

A la sortie Bob et Sulley, version Monstres Academy vous attendent pour une photo souvenir :
RDC bob sulley
Une petite boutique vous propose quelques souvenirs :
RDC boutique pixar

 

RDC boutique

Expo : « Pixar, 25 ans d’animation » inaugurera le nouveau musée Art Ludique à Paris
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *