Jay Rasulo, directeur financier de la firme aux grandes oreilles depuis décembre 2009, quitte la maison qui l’a accueilli pendant de nombreuses années. Cette personnalité de The Walt Disney Company, qui a cédé son rang de numéro 2 en février dernier à Tom Staggs, ex-président de la division Walt Disney Parks & Resorts, aujourd’hui directeur de l’exploitation, a annoncé son départ, lundi matin, via un communiqué de Bob Iger, PDG de la multinationale.

LOS ANGELES, CA - NOVEMBER 07:  Jay Rasulo, senior executive vice president and chief financial officer of Walt Disney Co., arrives at the Inner-City Arts Imagine Awards at the Ace Hotel on November 7, 2014 in Los Angeles, California.  (Photo by Oliver Walker/Getty Images)

Disney a déclaré cependant que Rasulo pourra intervenir en qualité de conseiller dans le futur et devra épauler Iger à préparer sa succession. Une succession quasi-toute trouvée en la personne de Tom Staggs, ce qui – c’est l’une des raisons officieuses – a pu pousser Jay Rasulo à quitter le navire après 29 années de bons et loyaux services à une multitude de tâches, toutes plus prestigieuses les unes que les autres. Beaucoup de rumeurs ont circulé sur la reconversion de ce grand dirigeant dans de nombreuses sociétés, notamment Mattel, mais ses projets dans l’immédiat restent incertains.

« Jay est un collègue estimé et un ami, ainsi qu’un contributeur notable à la réussite de Disney, en particulier dans ses rôles de directeur financier et président de nos Parcs et Resorts » a déclaré Iger dans son communiqué. « Je suis impatient de collaborer avec lui dans sa nouvelle fonction de consultant, où son sens stratégique et sa vision continueront à faire rayonner la société ».

resized_IgerRasulo

Dans sa propre déclaration, Jay Rasulo a rappelé que ce fut « un véritable honneur » de travailler pour Disney et a décrit Iger comme « un grand leader ». Leur amitié se poursuivra après cette démission et il a hâte de collaborer à nouveau sous ses nouvelles fonctions.

Âgé de 59 ans, Rasulo était le vice-président à la direction et avait pour lourde tâche de gérer tout le volet financier de la maison de Mickey. Il est arrivé au sein de Disney en 1986 en tant que Directeur de la Planification Stratégique et du Développement. Après deux années passées à la tête de Corporate Alliances et trois dans la filiale Disney Regional Entertainment. Mais les Fans français le connaissent plus particulièrement parce qu’il a occupé les fonctions de PDG d’Euro Disney S.C.A de 2000 à 2002. Ce que l’on retiendra principalement de son bilan à la tête de notre Resort parisien est qu’il aura supervisé la construction et inauguré notre second Parc à thèmes européen. Il aura également favorisé l’implantation de plus de parcs hôteliers dans la région avoisinant le complexe ainsi que l’immobilier, à une époque où Euro Disney S.C.A. ne savait que faire de ses 1100 hectares vierges restants. Le changement bref de nom de Disneyland Paris à Disneyland Resort Paris symbolisera bien la vision qu’avait Jay Rasulo du complexe.

WDSEntrance004

Après être passé par la case de président des Parcs à Thèmes Disney en 2002, il est nommé président-directeur général de la filiale du même nom, Walt Disney Parks and Resorts, en octobre 2005. Ce passage éclair à Disneyland (Resort) Paris et sa nomination à l’échelon supérieur fut ressenti comme une gratification exceptionnelle à l’époque, notamment pour son efficacité à avoir lancé tant bien que mal les Walt Disney Studios avec un budget et une vision que l’on connait. « Jay a conduit avec succès le développement de Disneyland Resort Paris, la première destination touristique européenne », faisait savoir Michael Eisner, alors patron de The Walt Disney Compagny, et « sa vision et son expérience internationale sont stratégiques pour notre entreprise au moment où nous nous développons dans le monde entier », précisait alors ce même communiqué pour sa nomination à la tête de toutes les destinations Disney.

petit_36515

Ce nouveau poste prestigieux lui a permis également d’approcher les autres divisions de la filiale : Disney Cruise Line, Disney Regional Entertainement, Walt Disney Imagineering et Anaheim Sports Inc. Jusqu’en décembre 2009, il apportera son style à la direction de tous les parcs à thème Disney dans le monde, avant de laisser sa chaise à Tom Staggs, pour finalement rejoindre les finances de la compagnie, poussé par Iger. A ce poste, deux gros événements ont pu marquer sa carrière : l’ouverture d’Hong Kong Disneyland et le 50ème anniversaire de Disneyland Resort en 2005. Natif de New York et diplômé de l’Université de Columbia, ce grand manipulateur des chiffres aura marqué également de son empreinte certaines grandes institutions américaines comme Chase Manhattan Bank et Marriott Corporation. Enfin, c’est aussi (en partie) grâce à cet homme influent et rusé que l’on doit le rachat de Maker Studios par Disney en avril 2014.

Un nouveau Directeur Financier de The Walt Disney Company sera nommé prochainement. Jay Rasulo démissionne et n’aura pas réalisé son (très probable) rêve, celui de succéder à son ami Bob Iger à la tête de la plus importante société de divertissement au monde, laissant la voie libre à Tom Staggs.

brandmarshall2