La Belle et la Bête, le musical : du dépaysement à l’enchantement

Publié par AsDreamersDo le 18 octobre 2013 | Maj le 8 janvier 2017

J’ai eu la chance d’assister ce mardi 15 octobre à l’une des avant-premières de La Belle et la Bête – Le Musical. Assise en corbeille, dans les 5 premiers rangs, je disposais d’un bel angle de vue sur la scène, alors baignée d’une lumière bleue et orangée. Des rosiers lianes grimpaient tout autour de celle-ci et se reflétaient dans le rideau grâce aux jeux de lumière.

La Belle et la Bête, le musical

A 20h, le spectacle commença. La voix de Catherine Deneuve s’éleva peu à peu dans l’enceinte du théâtre tandis que les premiers décors se révélaient à nos yeux.

« Il était une fois dans un lointain royaume un jeune prince qui habitait un château flamboyant. Bien qu’il eût toujours obtenu ce qu’il désirait, le Prince était un homme capricieux, égoïste et intraitable… »

Le musical de La Belle et la Bête s’ouvrit ainsi sur ce prologue pré-enregistré.

La-Belle-Et-la-Bete-Disney

Le premier tableau abordé nous plongea au cœur de ce charmant village français où Belle vit aux côtés de son père. Nous fîmes peu à peu connaissance avec ses habitants, ses commerçants et ses badauds, sans oublier Gaston et bien évidemment Belle qui entonna la chanson nommée à son nom. Manon Taris, la chanteuse et comédienne qui l’interprète, envoûta aussitôt l’auditoire de sa voix juste et puissante. Monsieur Gaston, parfaitement incarné par Alexis Loizon, su également très vite charmer, par la qualité de son jeu et par son imposante carrure, la gente féminine présente ce soir-là.

Les tableaux de la Belle et la Bête

Les tableaux suivants s’enchaînèrent avec beaucoup de fluidité et de précision. Ils mirent tour à tour en scène la maison de Belle et de son père, le château de la Bête, la taverne du village ainsi que les bois environnants.

La-Belle-Et-la-Bete-Musical

J’ai pour ma part beaucoup apprécié le tableau de C’est la Fête introduit par l’excellent Dan Menasche alias Lumière. Alors qu’assiettes, fourchettes, couteaux et cuillères rejoignirent Lumière et les autres pour célébrer leur invitée, l’auditoire se mit à taper des mains en rythme, ce qui en fit un moment des plus appréciables et bien sûr, des plus festifs ! J’ai également beaucoup aimé le tableau de la scène de bal, certes plus solennel mais tout aussi magique. Sous le regard attendri de Mme Samovar, de Big Ben et de Lumière, la Belle et la Bête dansèrent sur l’air d’Histoire Eternelle et la scène se recouvrit peu à peu d’un surprenant rideau d’étoiles. Les mots ne suffisent évidemment pas à rendre compte de la beauté de cette scène.

Les chansons du musical La Belle et la Bête

Les chansons créées spécifiquement pour le musical s’intègrent parfaitement à l’histoire et ne dénaturent en rien le chef-d’œuvre de Disney. L’orchestre qui accompagne les artistes contribue à la magie du spectacle, sans doute bien plus que les décors et que les costumes. Ces derniers sont toutefois magnifiquement brodés et j’ai particulièrement aimé celui de Lumière dont les bougies s’enflamment dans des situations parfois cocasses.

J’ai d’ailleurs eu un véritable coup de cœur pour le duo formé par Dan Menasche (Lumière) et David Eguren (Big Ben) dont la complicité évidente renforce l’attachement du public. Les dialogues entre ces deux personnages apportent au musical une touche humoristique parfois inattendue. ;Enfin, il m’est bien sûr impensable de ne pas saluer le talent du reste de la troupe. Le choix des artistes est tout simplement parfait : les rôles leur collent à la peau comme si les personnages avaient été créés spécialement pour eux.

Si ce n’est donc pas déjà fait, je vous invite à vous rendre sur le site officiel du musical La Belle et la Bête pour réserver vos places. Les représentations débutent officiellement le 24 octobre prochain !

Et puisqu’on ne le rappelle jamais assez, voici le casting principal du musical La Belle et la Bête :

  • Manon Taris dans le rôle de Belle
  • Yoni Amar dans le rôle de la Bête
  • Alexis Loizon dans le rôle de Gaston
  • Alexandre Faitrouni dans le rôle du Fou
  • Dan Menasche dans le rôle de Lumière
  • David Eguren dans le rôle de Big Ben
  • Léovanie Raud dans le rôle de Mme Samovar
  • Gabriella Zanchi dans le rôle de Mme Grand Bouche
  • et Alix Briseis dans le rôle de Plumette.
La Belle et la Bête, le musical : du dépaysement à l’enchantement
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *