Une star d’Howard the Duck de retour dans son nouveau comics

Publié par Yannick Bisson le 7 juin 2016 | Maj le 4 juin 2017

howard-the-duck-and-lea-thompson-1137044427-106142

30 ans après le film Howard le Canard, produit par Georges Lucas en 1986, le colvert revient sur le devant de la scène avec la sortie d’un comics avec en prime une invitée de marque : Lea Thompson elle-même, qui incarnait Beverly, la jeune chanteuse de rock sauvée par le palmipède dans le film des années 80.

Un comics avec une actrice en guest

Léa Thompson n’est pas une inconnue dans l’univers du cinéma américain. Car hormis son rôle dans la production Lucasfilm LTD en 1986, elle était surtout la mère de Michael J Fox alias Marty MacFly dans la trilogie Retour vers le Futur. C’est lors d’un entretien avec The Hollywood Reporter que l’actrice américaine a évoqué son apparition dans une nouvelle bande dessinée lancée depuis le printemps :

« Ma carrière va dans une centaine de directions différentes et je les mène toutes du mieux que je peux. […] On m’a demandé d’apparaître moi-même dans la bande dessinée et j’ai répondu sans hésiter : Bien sûr, pourquoi pas !  » 

original

Lea Thompson

La bande dessinée, qui sortira prochainement, est écrite par Chip Zdarsky et dessinée par Joe Quinones. L’action se concentre sur Howard comme détective privé alors que l’actrice Léa Thompson apparaît et frappe à sa porte pour l’embaucher et mener à bien une enquête concernant des personnes disparues.

photo_jun_04_4_18_12_pm-sq_2016

Image exclusive du comics avec Lea Thompson

Howard the duck, espoir puis flop puis film culte

En 1986, Lucasfilm LTD misait beaucoup sur ce film et ce personnage haut en couleur. Il devait être le premier Marvel Movie au cinéma. Georges Lucas avait réuni son scénariste fétiche de American Grafitti, son premier succès bien avant Star Wars. Il avait réussi à enrôler Lea Thompson alors en état de grâce avec la sortie de Retour vers le Futur la firme ILM était en charge des effets spéciaux, et donc tout était réuni pour cartonner au box office. Au lieu de cela, le film fait un naufrage retentissant dans les salles obscures. C’est à l’époque le plus gros flop de tous les temps, et il a même coûté la tête à un des hauts pontes de Universal Pictures qui distribuait le film. Un mauvais souvenir pour Georges Lucas, qui ressortira la tête de l’eau deux ans plus tard avec Willow.

Howard et Beverly

Howard et Beverly

Pour autant, au fil du temps, le film acquiert un statut de film culte, matérialisé il y a peu dans une des scènes post-générique des (Les) Gardiens de la Galaxie qui a ravivé la flamme des puristes de l’univers Marvel, parmi lesquels Chip Zdarsky. L’auteur de ce nouveau comics, qui ne tarit d’ailleurs pas d’éloge sur l’actrice, l’avoue lui même :

« Elle était au cœur de deux films phares de mon enfance, celui où elle dort avec un canard, et l’autre où elle essaie de coucher avec son fils qui voyage dans le temps. »

Toujours est-il que ce retour sur le devant de la scène du canard le plus décrié d’Hollywood devrait ravir tous ses aficionados dispersés dans le monde entier. Car même si certains ne veulent pas l’avouer, Chip Zdarsky l’affirme haut et fort : certains fans ont quand même un petit plaisir coupable à considérer ce film comme l’un de leurs préférés.

howard-the-duck (1)

Une star d’Howard the Duck de retour dans son nouveau comics
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *