Licenciements au sein de la branche parcs de The Walt Disney Company

Publié par Edouard Cardey le 2 octobre 2020 | Maj le 3 octobre 2020

Avec la crise sanitaire actuelle, la Walt Disney Company a dû prendre des décisions compliquées dont la fermeture des parcs à thème. D’ailleurs, le resort californien est fermé depuis le 16 mars tandis que les autres tournent avec des capacités restreintes. C’est dans ce contexte qu’une décision difficile a été prise : des licenciements massifs de milliers d’employés.

Disney décide les licenciements de milliers d’employés

C’est ce qu’a récemment annoncé Josh d’Amaro, président de la branche Disney Parks, Experiences and Products de la Walt Disney Company dans un communiqué fait le 29 septembre dernier :

A la lumière de l’impact prolongé causé par la COVID-19 sur notre entreprise, incluant une capacité réduite due aux nécessités de distanciation physique et l’incertitude concernant la durée de la pandémie – exacerbés en Californie par le refus de l’État d’un allègement des restrictions permettant à Disneyland de rouvrir – nous avons pris la décision très difficile de commencer à réduire nos équipes dans la branche Parks, Experiences and Products à tous les niveaux, après avoir gardé nos Cast Members en congés depuis avril tout en payant les prestations de santé. Environ 28 000 employés seront concernés dont 67 % sont à temps partiel. Nous discutons avec les employés touchés autant qu’avec les syndicats sur les prochaines étapes pour les Cast Members syndiqués.

Au cours des derniers mois, nous avons été forcés de faire un certain nombre d’ajustements nécessaires à notre entreprise, et aussi difficile qu’est cette décision, nous pensons que les étapes que nous traversons nous permettront de faire émerger une opération plus efficace et efficiente quand nous reviendrons à la normale. Nos Cast Members ont toujours été la clé de notre succès, jouant un rôle important dans la délivrance d’expériences mondialement reconnues, et nous nous réjouissons de prévoir des opportunités pour revenir dès que nous le pourrons.

licenciements

Annonces de Josh d’Amaro

Après avoir maintenu pendant plusieurs mois une certaine situation à ces milliers d’employés, il semblerait que Disney n’ait plus le choix que devoir se séparer de quasiment 10% de sa masse salariale (la Walt Disney Compagny emploie en tout 223 000 personnes). Ces licenciements toucheront tout le monde : cadres, salariés, employés à temps partiel… Mais pour le moment la seule précision donnée est le fait que 67 % des licenciements concerneront des travailleurs à temps partiel.

Une lettre d’excuses envoyée aux Cast Members

Josh d’Amaro ne s’est pas contenté que d’une annonce sur Twitter puisqu’il a aussi envoyé un mail à tous les Cast Members :

Le 29 septembre 2020

Chère équipe,

Je vous écris aujourd’hui pour partager quelques décisions difficiles que nous devons faire concernant l’organisation de la branche Disney Parks, Experiences and Products

Laissez-moi commencer par ma conviction que le cœur et l’âme de notre entreprise est et sera toujours l’humain. Tout comme vous, j’aime ce que je fais. J’aime aussi être entouré par des personnes dont le rôle est plus qu’un travail, plutôt comme une opportunité de quelque chose de spécial, de différent, et de réellement magique.

Plus tôt cette année, en réponse à la pandémie, nous avons été obligés de fermer nos parcs à travers le monde. Peu d’entre nous avaient imaginé à quel point cette pandémie nous impacterait – aussi bien au travail que dans la vie de tous les jours. Nous espérions initialement que cette situation serait courte et que nous pourrions vite nous redresser et revenir à la vie normale. Sept mois plus tard, nous voyons que ce n’est pas le cas. Et cela a pour résultat qu’aujourd’hui, nous sommes forcés de réduire la taille de nos équipes à travers les cadres, les salariés et les emplois brefs.

Comme vous l’imaginez, une telle décision n’est pas facile. Durant les sept derniers mois, nos équipes de management ont travaillé d’arrache-pied pour éviter de se séparer de personnes dans l’entreprise. Nous avons réduit les dépenses, suspendu des projets capitaux, mis nos employés en congés tout en leur gardant certains bénéfices et modifié nos opérations afin d’être aussi efficients que possible, néanmoins, nous ne pouvons pas de manière responsable conserver un personnel complet alors que nous ne fonctionnons qu’avec une capacité aussi limitée.

Aussi déchirante que soit cette action, c’est la seule option possible compte tenu de l’impact prolongé de la COVID-19 sur nos activités, notamment la capacité limitée induite par la distanciation sociale et cette incertitude persistante quant à la durée de la pandémie.

Merci pour votre implication, patience et compréhension durant ces temps difficiles. Je sais que ces changements seront compliqués. Cela va prendre du temps pour nous tous de traiter cette information et son impact. Nous fixerons des rendez-vous avec nos personnels concernés et nos salariés non syndiqués durant les prochains jours. De plus, nous allons entamer aujourd’hui le processus de discussion des prochaines étapes avec les syndicats. Nous vous encourageons à visiteur The Hub ou la page d’accueil de la WDI pour tout soutien dont vous auriez besoin.

Pour ceux qui seront touchés par cette décision, je veux les remercier pour tout ce que vous avez fait pour notre entreprise et nos visiteurs. Bien que nous ne sachions pas quand la pandémie sera derrière nous, nous avons confiance en notre résilience et espérons pouvoir accueillir à nouveau les Cast Members et employés lorsque nous le pourrons.

Très sincèrement,

Josh d’Amaro, Chairman Disney Parks, Experiences and Products.

Photo de Josh d'Amarro qui a pris la décision de licencier des milliers d'employés.

Josh d’Amarro

De plus, les Cast Members renvoyés auront accès à des programmes de réinsertion. La décision de se séparer de milliers d’employés semble être très difficile à prendre pour Disney. Néanmoins, c’est le dernier groupe ayant des parcs à thèmes à la prendre bien après les groupes SeaWorld et Comcast Corp (possédant les parcs Universal) à annoncer des licenciements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *