Lou, le nouveau court métrage de Pixar

Publié par Cyril le 4 février 2017 | Maj le 17 juin 2017

LOU lost and found Pixar

Lou est le dernier court-métrage des Studios Pixar. Réalisé par Dave Mullins et produit par Dana Murray, il sera en première partie du film Cars 3. Prévu pour le 9 août 2017 sur le grand écran, Lou racontera une nouvelle histoire dont Pixar a le secret. La toute première image vient d’être dévoilée au public cette semaine.

Un extrait de quelques secondes de Lou

Découvrez les premières images du court métrage Lou pour 40 secondes de bonheur à la Pixar. Alors que la sonnerie annonce la récréation, une foule de jeunes enfants s’empresse d’envahir la cour de l’école. Chacun prend sa place auprès des structures, jusqu’à ce qu’une console vidéo, placée dans une drôle de caisse, soit mystérieusement actionnée, signalant sa présence et attire l’attention d’un jeune garçon. Un groupe d’élève dévalise ensuite cette boite de ses objets : ballon de foot américain, console de jeux, mallette et frisbee, laissant apparaître Lou, cette créature faite de vêtement et de balles de Baseball. Lou peut alors observer l’activité et l’animation des lieux, et prendre plaisir à voir les enfants jouer ensemble. Pourtant, sachant qu’il y a toujours une ombre au tableau, J.J., l’enfant terrible, intercepte le ballon de foot américain, pour ensuite ridiculiser leurs anciens possesseurs en les orientant vers les poubelles sur lesquelles ils trébuchent. Heureux du résultat, J.J. empoche son gain dans son sac à dos, ce qui ne sera sûrement pas du goût de Lou.

L’affiche officielle du court métrage

affiche du court métrage Pixar Lou

En début de semaine du 20 mars 2017 nous découvrons la nouvelle affiche de ce court métrage. Lou est bien caché, saurez-vous le retrouver dans ce bric-à-brac de jouets ?

Lou, une boite bien étrange

Ce 14ème court-métrage de 6 minutes raconte l’histoire d’une boite remplie de jouets, d’accessoires et autres objets, perdus au sein d’une cour de récréation. Des balles de Baseball forment des yeux, un sweat à capuche rouge révèle les contours d’un monstre qui prend vie. C’est ainsi que Lou garde un œil attentif sur les enfants dans sa cour de récréation, bien caché dans sa boite.

Un jeune garçon, nommé J.J., est une vraie terreur. Il arrache le jeu vidéo de son camarade de classe, donne un coup de pied à l’animal en peluche d’une petite fille en direction du panier de Basket… Bref, il est temps pour Lou d’intervenir.

crayonné LOUPremier film d’un nouveau réalisateur

Dave Mullins a débuté comme animateur chez Pixar en 2000. Il a travaillé sur les films Cars, Cars 2, Le monde de Némo, et Là-Haut. Lou est son premier film en tant que réalisateur. Il raconte :

« La plupart des projets chez Pixar viennent d’un lieu ou d’une anecdote personnelle. »

L’idée de Lou vient donc d’un souvenir de son enfance. Il utilise alors un fil conducteur pour décrire les états émotionnels des enfants en groupe :

« Soit vous vous sentez invisible parce que vous ne connaissez pas les autres enfants SOIT vous êtes EMBARRASSÉ et vous voulez être invisible. J’ai pensé qu’il serait vraiment cool d’avoir un personnage qui pourrait se cacher à la vue des autres. »

Concernant ce court-métrage, pour Dave Mullins, la définition du gentil et du méchant n’a plus le même sens que par le passé, il évolue à travers les générations de films.

« Ce que j’aime chez Lou : le vrai bonheur est de donner. Ce que veux vraiment J.J. est d’être accepté par les autres enfants. »

Dave Mullins réalisateur Pixar

Dave Mullins

Une histoire dans l’histoire

A 45 ans, Dave achève la réalisation de son premier court-métrage par une dédicace à son père. En effet, ce dernier est décédé alors que Dave et son équipe développaient l’histoire de Lou, et influencera ainsi le résultat final.

Son père était un grand fan de football, tandis que Dave (dans sa jeunesse) était plutôt un skateur punk. Toutefois, père et fils avaient la passion commune d’aller ensemble au cinéma. Ainsi, on retrouve dans la boite de Lou un clin d’œil, avec un skateboard et un morceau de cuir.

Dave ajoute:

« Le football a fini par devenir un instrument pour J.J. pour irriter les enfants au début du film, pour finalement se divertir avec eux. »

Une tradition chez Pixar

Les studios Pixar ont pour tradition de diffuser un petit chef d’œuvre avant chaque nouveau long métrage. De ce fait, Cars 3 n’échappe pas à la règle. Ces petits bijoux d’animation sont toujours de très grande qualité, et racontent une nouvelle histoire typiquement originale et touchante.

Lou, le nouveau court métrage de Pixar
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *