In memoriam … Diane Disney Miller

Publié par Alexis Richard le 20 novembre 2013 | Maj le 21 décembre 2016

Diane Disney 22

Le mardi 19 novembre 2013, s’est éteinte une personnalité émérite de la très grande famille Disney. La fille aînée de Walt Disney, Diane Disney Miller nous a quitté à l’âge de 79 ans.

L’annonce a été communiquée par The Walt Disney Company et le Los Angeles Times. Un ami de la famille, Richard Greene, précise qu’elle est décédée en Californie des complications suites à une chute qu’elle aurait faite chez elle courant septembre.

Plusieurs personnes et organisations sont intervenues à ce sujet :

Nous sommes profondément attristés par la mort de Diane Disney Miller et nos pensées accompagnent sa famille dans ces moments difficiles », écrit la Walt Disney Company dans un communiqué. En tant que fille adorée de Walt Disney, et l’une de ses inspirations pour créer Disneyland, elle occupe une place particulière dans l’histoire de la Walt Disney Company et dans les coeurs des fans à travers le monde », poursuit Disney. On se souviendra de sa grâce, de sa générosité et de son travail infatigable pour défendre l’héritage de son père, et tous ceux qui la connaissaient la regretteront beaucoup. – Communiqué (partiel) de The Walt Disney Company

Nous sommes dévastés par la mort de notre grande amie Diane Disney Miller. Sa vision, sa passion et sa générosité ont fait du Walt Disney Concert Hall une réalité et a changé notre monde. – Deborah Borda, présidente de l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles

Words cannot begin to express our sadness at Diane’s death. She was an extraordinary philanthropist and enthusiastic supporter of the arts. Diane carried on her father’s legacy with dignity, grace, and devotion. – The Walt Disney Family Museum

En signe de deuil, les drapeaux seront mis en berne aux Studios Disney ainsi que dans tous les parcs Disney.

DDM 01

Walt Disney presents …

Elle est née le 18 décembre 1933 sous le nom de Diane Marie Disney. « Mickey Mouse has a daugther » titrait un journal au moment de la naissance de Diane. Même si Walt Disney aurait aimé avoir un garçon initialement, c’est la première des deux filles de Walt E. Disney et Liliane (Bounds). C’est aussi l’unique fille biologique de Walt Disney puisque ne pouvant plus avoir d’enfant après Diane (complications à l’accouchement), ils ont adopté une seconde fille trois ans plus tard :  Sharon Mae Disney (1936-1993).

Diane  grandit à Los Angelas, du côté de Los Feliz dans un premier temps avant l’installation des Disney à North Carolwood Street à Holmby Hills. De ses relations avec son père, Diane disait « he was really a dad », un père qui conduisait ses enfants à l’école tous les matins tandis que chaque samedi ou dimanche, c’était le Daddy’s Day. Ces jours-là, Diane et sa soeur allaient au parc  avec leur père ou au studio où ils se promenaient et s’amusaient quand il n’y avait personne. Sans parler que par la suite sa jeunesse sera baignée dans la conception du parc Disneyland !

A 20 ans, elle rencontre Ron W. Miller et se marie avec lui en mai 1954 dans une petite église à Santa Barbara. Alors footballeur, il collaborera à plusieurs reprises dans l’entreprise de son beau-père jusqu’à devenir d’abord président en 1974 puis Directeur Général des Walt Disney Productions en 1983 avant l’arrivée de Michael Eisner l’année suivante. Afin que le patronyme se perpétue à travers les générations, Diane devenue épouse Miller conservera néanmoins son nom de Disney.

Plusieurs traits de caractères lui sont communs avec son très regretté père. Tout comme lui, elle appréciait les voyages et se contentait de plaisirs simples, on la savait passionnée de jardinage. Les membres du Walt Disney Family Museum la définissait comme enthousiaste, passionnée, énergique et déterminée.

Si la famille Disney ne rivalise pas avec des sagas à la Kennedy (heureusement d’ailleurs !), elle n’en compte pas moins quelques membres illustres. On peut citer son frère Roy Oliver avec qui il a partagé son aventure, puis son fils et (neveu de Walt Disney), Roy E. Disney, qui a beaucoup œuvré lui aussi pour assurer la continuité des Studios Disney dans l’esprit de son oncle Walt. Cousine de Roy E. Disney, Diane s’inscrit dans cette lignée.

DDM 02

Un héritage familial …

Proche de l’oeuvre de son père, dans une interview on constate son attachement à Mary Poppins, étant son film Disney favori et l’un de ses livres favoris dans son enfance ; peut-être parce qu’il s’agit du dernier chef-d’oeuvre réalisé par Walt Disney ?

Tout au long de sa vie, elle aura à cœur de valoriser le patrimoine Disney de son père. Sa première contribution est d’ailleurs involontaire. Elle commence sur un manège de chevaux de bois où Walt Disney assis sur un banc, avec d’autres parents, regarde ses enfants s’amuser sur le carrousel. Désireux d’élaborer un divertissement en famille, Walt Disney a alors l’idée de créer Disneyland ; et plus particulièrement l’idée d’inclure un train qui ferrait le tour du parc, on la doit presque directement à ses deux filles.

Insolite, le couple Disney-Miller s’est d’abord occupé d’un vignoble acquis en Californie où ils se sont installés (y compris au moment du décès de Diane) et où on peut trouver la Silverado Vineyards Winery. Ce que l’on retient surtout de Diane Disney, ce sont ses actions en faveur de Disney, qui commencent après le décès en 1997 de sa mère Lillian. On peut définir Diane Disney comme une philanthrope mais aussi comme une mécène puisqu’on la retrouve à la source de projets ambitieux. Après son père, puis sa mère, elle perpétue entre autre le travail et les oeuvres en faveur de CalArts (California Institute of the Arts), une importante université fondée en 1961 par Walt Disney.

On parle de Diane Disney Miller comme d’une philanthrope car elle a soutenu plusieurs œuvres caritatives, organisations et fondations. On lui attribue pas moins de 5 millions dollars au total de dons personnels.

Démarrée en 1987, d’abord sous l’impulsion de Lillian et toujours dans une démarche en faveur des arts, héritée de ses parents, couplée à une passion pour la musique classique, elle soutient la construction du Walt Disney Concert Hall ouvert en 2003 à Los Angeles, grâce notamment à un don de 50 millions de dollars qui s’inscrit dans une contribution de la famille Disney s’élevant à une centaine de millions de dollars. Pour sa conception, elle favorisa le projet de l’architecte mondialement connu, Frank Gehry. La salle qui compte presque 2300 places héberge l’orchestre philharmonique de Los Angeles et accueille plusieurs productions classiques. En septembre dernier, le Concert Hall fêtait encore ses 10 ans en présence de Diane.

A partir de 2004, elle s’investit à part entière avec le soutien de ses enfants dans le projet qui permet la création de The Walt Disney Family Museum and Libraby dont elle sera la co-fondatrice.Il concrétise son action en faveur de l’héritage Disney, inscrivant un peu plus son père dans l’immortalité avec ce musée qui a ouvert ses portes en octobre 2009 dans le parc du Presidio de San Francisco (Californie). Elle contribue à ce nouveau projet par un don de 15 millions de dollars. Le musée constitue un véritable lieu d’archive et un temple à la mémoire de Walt Disney qui conte son histoire depuis les origines de la famille jusqu’à son décès à travers une vaste collection qui regroupent documents, dessins, souvenirs personnels, photographies, …

Jusqu’à son décès elle était aussi membre du conseil d’administration de la Walt Disney Family Foundation.

En tant que fille de Walt Disney, elle a veillé aussi à la mémoire de son père par le biais de différentes interventions dans les multiples biographies à son sujet. Déjà en 1956, dix ans avant la disparition de son père, elle co-écrit une biographie avec Pete Martin. En 2001, pour le centenaire de la naissance de son père, elle partage ses souvenirs dans un documentaire mémorable Walt Disney, l’homme au-delà du mythe où elle raconte notamment avec émotion les surprises et les jeux avec son père mais aussi ses derniers instants avec lui. Un an après la sortie du livre Walt Disney: The Triumph of the American Imagination en 2006, un historien américain de l’animation (Michael Barrier) relate que Diane Disney s’est insurgée contre l’auteur et les responsables chez Disney pour avoir permis l’édition de ce livre qui donne selon elle une fausse image de ses parents, elle avait définit le livre comme « une monstrueuse ordure diffamatoire ». Plus tard, en 2011, sort le livre « Walt before Mickey : Disney’s Early Years, 1919-1928 » dont elle écrit la préface avec ses souvenirs de la famille Disney.

Autre exemple de sauvegarde du nom de Walt Disney, en 1972, quand elle dément par écrit les rumeurs selon lesquelles Walt Disney se serait fait cryogénisé à sa mort.

Pour les 50 ans du parc Disneyland en 2005, moment à la fois d’émotion et de nostalgie, Diane Disney Miller relit le discours d’inauguration de son père récité devant les caméras le 17 juin 1955 :  « To all who come in this happy place, Welcome ! … »

DDM 03

Que reste t-il de la famille Disney ?

Aujourd’hui seul subsiste de la première génération de la famille Disney, son beau-fils, Ron W. Miller, le mari de Diane (né en 1931). Ensemble, ils ont eu 7 enfants, qui constituent les petits-enfants de Walt Disney : Christopher D. Miller (1954), Joanna Millerné (1956) , Tamara Scheer (1957), Jennifer Miller-Goff (1960), Walter Elias Disney Miller (1961), Ronald Miller (1963) et Patrick Miller (1967). A ceux-ci, il faut également rajouter les trois enfants de Sharon, sa fille adoptive : Victoria Brown (1966), Brad Lund (1970) et Michelle Lund (b. 1970).

De son côté, Roy E. Disney (neveu de Walt Disney) a eu quatre enfants avec son épouse : Roy Patrick Disney (1957), Susan Disney Lord (1958), Abigail Edna Disney (1960), Timothy Disney (1961).

Sans compter qu’à ce jour Diane Disney Miller pouvait compter 13 petits-enfants et 1 arrière petit-enfant.

Radio Disney Club tient néanmoins à exprimer sa tristesse suite à cette nouvelle et présente leurs sincères condoléances à l’ensemble de la famille Disney.

In memoriam … Diane Disney Miller
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *