MM

Le théâtre Fantasyland du Disneyland Park d’Anaheim refait peau neuve, à l’occasion du tout nouveau spectacle musical qui y est présenté à partir d’aujourd’hui officiellement. Le show original Mickey and the Magical Map mêlant interactions vidéos et scéniques, danses et musiques se jouera 5 fois par jour, sept jours sur sept…

Après cinq mois d’intenses efforts, le Fantasyland Theatre du parc Disneyland d’Anaheim en Californie a officiellement ré-ouvert aujourd’hui ses portes au grand public. Le tout nouveau spectacle musical et vidéo qu’il accueille s’intitule Mickey and the Magical Map (Mickey et la Carte Magique). Le théâtre situé au fond du land, face à Mickey’s Toontown et à la station du Disneyland RailroadR, a subi pour l’occasion de nombreuses rénovations pour pouvoir s’adapter au show.

8813903272_f362651a63 lop476019SMALL

Une avant-première officielle de ce spectacle dernière génération, réunissant médias et invités, a eu lieu hier. Un spectacle qui a séduit l’auditoire tant par ses effets visuels, les musiques tirées des grands classiques Disney et l’énergie impressionnante fournie par les danseurs et les personnages. Le coup d’envoi de cette grande première fut donné par Mickey Mouse en personne et Michael Colglazier, récemment nommé à la tête du resort californien.

Le théâtre Fantasyland, laissé un peu à l’abandon depuis quelques années, s’est semble-t-il offert une seconde vie avec ce spectacle fabuleux, annoncé il y a seulement cinq mois. La scène du théâtre monte en température au fur et à mesure de l’enchaînement des scènes. Celles-ci s’enchevêtrent très naturellement et la fluidité qui en découle n’en est que pur plaisir. Grâce à la technologie d’un écran vidéo haute performance et des artistes talentueux, Mickey réussit le pari d’emmener le spectateur là où il veut, à l’aide de son pinceau magique. Ainsi, le public est transporté dans les univers des films Mulan, Le Livre de la Jungle, Raiponce, La Petite Sirène, Lilo et Stitch, Pocahontas et la Princesse et la Grenouille. Une chanson inédite s’ajoute à l’ensemble de ces tableaux, Journey of the Imagination (Voyage de l’Imagination).

Mickey n’est pas la seule figure majeure du spectacle puisque les équipes créatrices ont voulu s’inspirer du classique Fantasia, mais aussi du jeu vidéo Epic Mickey, en étroite collaboration avec Disney Interactive, pour intégrer le personnage du sorcier Yen Sid sur grand écran. Retrouvez une interview du directeur de la section Spectacles et divertissement de DisneylandDoug McIntyre, réalisée juste après l’avant-première :

8803311375_798d647a16 8813885642_0a6314d3e9 8813902500_4af5acb461 8813886170_a5d81a6207 8813887232_dc4c21c22c

Revenons un peu sur la technologie employée dans ce spectacle. L’écran LED utilisée est, outre sa performance démesurée (1 million de pixels, 35 000 pouces de surface) est composé de plusieurs parties qui peuvent très bien s’assembler ou se désassembler au gré des scènes. Un véritable jeu de cartes tracté sur rails et dernier cri procurant encore plus de magie au public : apparitions et disparitions de Mickey, le personnage Yen Sid immense sur écran, des animations… La vidéo omniprésente et maniée de façon inédit confère au spectacle un caractère plus que moderne qui le rend unique en son genre, par rapport à ses prédécesseurs au sein du resort.

8803316601_2a805a0951

Pour les fans des Princesses Disney, un medley est offert aux spectateurs durant le show faisant intervenir en premier lieu Pocahontas, rejoint par Mulan puis les amoureux Raiponce et Flynn Rider. Disney surfe ainsi sur la vague du succès de ce dernier film grâce à l’émouvant morceau I See the Light. Rappelons que le parc Disneyland a également ouvert il y a peu au sein de Fantasyland un square, Fantasy Faire, lieu dédié aux princesses Belle et Raiponce, permettant aux visiteurs de rencontrer, d’interagir et danser de façon privilégiée avec ces princesses lors de la Royale Ribbon Parade (parade royale des rubans). Ce lieu est également conçu comme un point de rencontre avec l’ensemble des princes et princesses Disney.

8803291721_63de6b9589 8803294159_cc5e23c7a8 8813881666_6090f3f170 8813884394_2784cdb45b

Fantasy Faire

Fantasy Faire à Fantasyland (Disneyland Park)

Mais la performance la plus notable sans doute à souligner est celle du roi Louis du Livre de la Jungle, accompagné d’un trompettiste surexcité, suscitant les délires de la foule conquise. Le costume du Roi Louis a été revu pour le show. En effet, s’il pouvait bien évidemment se déplacer jusque là, il peut désormais dans ce show cligner des yeux et parler et chanter de façon très réaliste, sa bouche étant articulée.

8803305449_9f6eee39bf 8803305051_986a39378e 8803303437_21ce13f9e5

Le spectacle durant 22 minutes passe à une vitesse folle tant l’énergie insufflée par les artistes est importante. Ce ne sont pas moins de 900 artistes qui ont été auditionnés pour participer à cette extraordinaire aventure scénique. 50 danseurs et chanteurs ont été retenus pour vivre l’expérience de la scène avec Mickey and the Magical Map. 40 jours de répétitions et de formations auront suffit aux prétendants pour faire vivre la magie sur la scène du Fantasyland Theatre.

8813870332_802d74740e 8813858424_3c4dfe6f2d 8803313021_254928a48d 8803306473_5f8ea4f7a4

A l’heure actuelle, cinq représentations sont prévues quotidiennement, le spectacle étant joué sept jours sur sept. Les fréquences de représentations seront réajustées après la saison estivale. Disneyland compte bien redynamiser son offre de divertissement au fond de Fantasyland avec ce nouveau concept de spectacle vivant musical. La rénovation du théâtre  et sa nouvelle programmation s’accorde par ailleurs parfaitement avec l’ambiance prônée au sein du land, et plus généralement du parc. De plus, le succès qui se fait déjà sentir non sans mal, n’en sera que décuplé dans les mois et les années à venir avec ce type de spectacle car la vidéo suggère évidemment l’ajout de nouvelles scènes assez régulièrement, sans contraintes aucunes. Quoiqu’il en soit, le spectacle fait le plein de spectateurs depuis aujourd’hui incitant les visiteurs à voyager à travers les grands classiques Disney.

Une ode moderne à l’imagination et à la rêverie si bien calibrés chez la plus célèbre des souris du monde…

Voici pour finir d’autres photos de l’avant-première du spectacle :

8813903702_714d564a0f_o 8813903472_2cffd7dac4_o 8813902968_cea483c106_o 8813895044_80f396c584_o 8813892226_21a61ef446_o 8813875646_4ee14465a8_o 8813869634_1ae73e20fd_o 8813863080_6b64443b82_o 8813857450_21b806e259_o 8813856628_f6796405c0_o 8803315057_c919f6a64b_o 8803314695_e14094c326_o 8803313021_4e75cfb85f_o 8803310077_1691645a73_o 8803307061_63fcdb5fd8_o 8803318265_68b12e1778_o 8803296629_85c1a93b5d_o 8803293487_f51e7e6ae4_o 8803290183_9ea782518c_o 8803289431_2ee06b762e_o 8803287639_75d159da24_o 8803284743_4407c8ba1f_o 8803282807_abf5a62dee_o 8803277265_25405c827a_o 8803271013_1ba9466c8d_o 8813886170_ea38046c46_o 8813855762_a10ac8088e_o