Peu de temps de parole pour nos héroïnes Disney

Publié par Elisa Seigneurie le 29 janvier 2016 | Maj le 4 juin 2017

Banniere_Walt-Disney-Animation-Studios

D’après une étude récemment menée par deux linguistes et publiée sur le site Washington Post, les héroïnes Disney, en particulier les Princesses, n’auraient pas un temps de parole équitable par rapport aux personnages masculins. Les linguistes pensent que cet élément aurait ainsi des incidences sur le comportement des filles durant leur enfance et cherchent à le prouver.
princesses-and-characters

Les travaux de Carmen Fought et Karen Eisenhauer sont basés uniquement sur les films des Princesses Disney, de Blanche-Neige et les Sept Nains (1937) à La Reine des Neiges (2013). Elles ont distingué trois périodes essentielles :

  • La période classique, regroupant Blanche-Neige et les Sept Nains, Cendrillon et La Belle au Bois Dormant. Elle s’étend donc de 1937 à 1959.
  • La renaissance se déploie de 1989 à 1998. Elle comprend La Petite Sirène, La Belle et la Bête, Aladdin, Pocahontas ainsi que Mulan.
  • La période actuelle. Elle englobe les films de 2009 à 2013, c’est-à-dire La Princesse et la Grenouille, Raiponce, Rebelle et le film à succès La Reine des Neiges.

C’est sur ces périodes que leur analyse sera axée. L’étude portera sur la répartition des dialogues hommes-femmes et sur les compliments adressés aux Princesses.

brave-merida-small

Merida

Répartition des dialogues

Bien que de nombreuses personnes considèrent Walt Disney comme sexiste, c’est durant la période classique que la répartition des paroles entre les hommes et les femmes est la meilleure. En effet, pour le premier long-métrage, la parité est entièrement respectée puisque la répartition des paroles atteint 50 %. Dans Cendrillon, les femmes ont la parole 60 % du temps, alors que dans le film marquant la fin de cette période, le temps de parole des femmes représente environ 70 % des dialogues.

Pocahontas - Image 4

Pocahontas et John Smith

C’est surtout lors de la période de la renaissance que le temps de parole se dégrade. En effet, pour La Petite Sirène, La Belle et la Bête, Pocahontas et Mulan, le temps de parole féminin se situe entre 23 et 32 %. Jasmine n’étant pas le personnage principal d’Aladdin, elle n’aura droit qu’à 10 % du temps pour s’exprimer avec les quelques autres femmes présentes dans ce film.
Pendant la période actuelle, La Princesse et la Grenouille et La Reine des Neiges sont les seuls films à avoir un pourcentage inférieur à 50 %. Dans le premier, les dialogues féminins représentent environ un quart du film tandis que dans le second, ils atteignent environ 45 %. Le film Raiponce a quant à lui une parité quasi parfaite, alors que Rebelle explose le compteur avec 75 % d’interventions féminines.

paroles hommes femmes

Malgré cette étude, on comprend que pour certains films et scénaristiquement parlant, il serait difficile d’obtenir une parfaite répartition. C’est le cas de La Petite Sirène par exemple, où malgré la présence d’autres protagonistes féminins, Ariel perd sa voix pendant une bonne partie de l’histoire. Pour Mulan, cela paraît également normal : même si celle-ci se bat contre le sexisme du pays en rejoignant les troupes, elle ne se retrouve qu’en présence d’hommes. Cependant, il est plus difficile d’expliquer une telle répartition du temps de parole des femmes dans le dernier classique, La Reine des Neiges, les deux personnages principaux étant des femmes.
N’oublions pas que malgré le contexte des films, nous pouvons quand même entendre de belles expressions « clichés » sur les femmes, notamment dans les chansons Pauvres Âmes en Perdition mais aussi une Belle Fille à Aimer.

mulan

Mulan

Le nombre de rôles

Les deux linguistes se sont également penchées sur le nombre de personnages qui parlent dans les films auparavant évoqués. Malgré une répartition du temps de parole concevable dans certains films, elles nous ont démontré que dans aucun film de princesses, les personnages féminins sont plus nombreux que les masculins.

Le Sortilege de Cendrillon - Image 2

Dans Cendrillon seulement, la répartition des personnages féminins est égale à celle des hommes. C’est en partie dû au fait que les acolytes des personnages principaux sont généralement des hommes. On constate également que le nombre de personnages a augmenté de façon conséquente entre la période classique et les deux autres périodes.

repartition des roles

Les différents compliments

En parallèle, ces linguistes ont comptabilisé les compliments adressés aux Princesses durant les intrigues : ainsi, durant la période classique, 55 % du temps les Princesses ont reçu un compliment sur leur apparence tandis que seulement 11 % de ces éloges évoquent les actions qu’elles ont réalisées.

Raiponce

Raiponce

Les tendances s’inversent au fil du temps. En effet, durant la période de la renaissance, 38 % des compliments portent sur l’apparence, contre 23 % qui encensent les actes des héroïnes. Cela est encore plus fort pendant la période actuelle où les compliments sur l’apparence sont relégués derrière ceux des actions des Princesses (22 % pour les premiers contre 40 % pour les seconds). Précédemment, les films mettaient donc davantage en avant l’apparence physique des femmes plutôt que la façon dont elles agissaient. Et heureusement, la tendance s’est inversée actuellement. On peut considérer cela comme un réel progrès des Studios Disney.

sorte de compliments

« Nous ne pensons pas que les petites filles jouent d’une certaine manière ou parlent d’une certaine manière naturellement. Elles ne sont pas nées avec l’envie de porter une robe rose. A un moment, cela leur est inculqué ? La grande question, c’est ‘où les petites filles se forgent une idée au sujet de la féminité ?' ». Tels ont été les propos de Carmen Fought qui, à travers son étude, a voulu mettre en avant le fait que même si des progrès ont été réalisés, surtout quant aux compliments adressés aux Princesses, il reste encore du travail à effectuer afin d’obtenir une réelle parité au sein des films Disney. Même si les Princesses paraissent de plus en plus fortes et indépendantes, leur temps de parole et le nombre de personnages féminins restent encore inférieurs à ce qu’espèrent les deux linguistes.

New-Disney-Princess-group-picture-disney-princess-33475860-851-315

Princesses Disney

Peu de temps de parole pour nos héroïnes Disney
Noter cet article

1 commentaires sur "Peu de temps de parole pour nos héroïnes Disney"

  1. Perruchon

    Bonjour,
    ce sondage est complétement un gros foutage de gueule XD
    Je m’explique…
    Temps de parole homme/femme nia nia nia
    Quand on peu s’apercevoir dans « Frozen » que les deux sœurs « s’échangent » des paroles en chanson, ce détail n’est ps pris du tout en compte. Dans ce cas la, on arriverais surement à un 80% !!!!!
    Bref ceci est un exemple comme un autre… Je trouve sa scandaleux de réaliser des sondages merdiques comme cela qui est révélateur de rien du tout… simplement de frustré qui veulent encore se mètrent en avant !
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *