Il y a 35 ans, le 27 mai 1977, Disneyland Resort ouvrait Space Mountain, le deuxième de sa génération. Retour sur cette unique attraction :

Space Mountain est sans nul doute l’une des attractions les plus connues dans le monde et aussi l’attraction phare des Disneyland, implantée à Tomorrowland pour Disney World et Discoveryland pour Disneyland Paris. Le concept fut imaginé par l’oncle Walt en 1960 et devait intégrer le projet Spaceport. En 1966, le nom de Space Mountain fut donné a l’attraction, quelques mois avant la mort Walt Disney. Star Wars Hyperspace Mountain arrive à Disneyland PAris en 2017.

Une attraction ouverte en 1974

Space Moutain a été inauguré au Magic Kingdom de Walt Disney World Resort en 1974, des versions simplifiées du concept ont été ouvertes: Disneyland le 27 mai 1977 et celui de Tokyo le 15 avril 1983.

Le but initial de cette attraction grandiose était d’attirer, dans les parcs Disney, plus de visiteurs appréciant les montagnes russes ! En effet Space Mountain est coupé du monde extérieur! Ainsi, certaines portions des rails sont invisibles, ce qui permet d’augmenter l’effet de surprise et compense l’absence de certains autres éléments typiques des traditionnelles montagnes russes. Sa vitesse de 51,5 km/h, son parcours de 1052 m, sa durée de 2 min 45 s, l’obscurité, les effets de lumière et l’excitation garantie sont au rendez-vous et font naître un cocktail explosif pour tout les amateurs de sensations fortes !

Des voyages dans l’espace depuis des années !

Actuellement on peut dénombrer six concepts différents. Mais ils ont tous en commun d’être des montagnes russes en intérieur et plongées dans l’obscurité:

Space Mountain

Space Station 77

Space Mountain : De la Terre à la Lune

Space Mountain : Mission 2

Space Mountain 2 (à Disneyland Resort, mais ce nom n’est pas officiel)

Rock it mountain

Voici la pub originale de Disneyland Resort pour promouvoir sa nouvelle attraction en 1977.

 

Le croquis d’un possible futur Space Mountain dans les années 1960

Disney Comics : Space Mountain, le comics inspiré de l’attraction

La filiale Disney Comics de Disney Publishing, récemment remise en route, publiera sa première nouvelle série comics, Space Mountain, sous forme de trilogie à partir du 6 mai prochain.

Vous ne rêvez pas ! L’éditeur Disney Publishing vient de relancer sa filiale Disney Comics, basée, vous l’aurez compris, sur l’édition de comics-books Disney, créée en 1990 et dont les activités cessèrent en 1993. La première série qui sera lancée dans cette collection s’intitulera Space Mountain. Sur le même principe que l’attraction Pirates of the Caribbean, cette trilogie de comics, et non pas ce film, s’inspirera des storylines des différentes attractions dénommées Space Mountain présentes dans les Parcs Disney sur le globe.

C’est le scénariste Bryan Q. Miller qui a imaginé l’intrigue de cette série tandis que l’illustrateur Kelley Jones a été chargé de la mettre en image. En 2125, deux élèves de la Magellan Science Academy, Tommy et Stella, gagnent chacun un ticket pour un voyage de vingt-quatre heures dans le futur. Bien entendu, tout ne va pas se passer comme prévu et ils devront faire équipe avec un autre personnage pour sauver l’équipage et retourner à Space MountainSpace Mountain sera suivi de Return To Space Mountain en 2015 et Battle For Space Mountain en 2016.


Magic_Kingdom_Space_Mountain

Disneyland Resort vient d’être épinglé, hier, par La division californienne de la sécurité et de la santé (OSHA) concernant la sécurité de 3 de ses attractions.

Trois attractions majeures : Space Mountain, The Matterhorn Bobsleds et Soarin’ Over California ont été forcées de fermer après le contrôle effectué par l’OSHA le samedi 13 avril 2013 .

Des problèmes de normes pour les attractions

Les mises aux normes sont essentiellement liées à des problèmes de sécurité, tels que l’absence de barrières à certains niveaux de l’attraction Space Mountain pouvant entraîner des chutes. Chaque problème relevé pourrait coûter $70 000 d’amende si Disneyland Resort ne faisait pas appel devant la justice. Pour Space Mountain uniquement, les pénalités pourraient s’élever à $230 000.

La réouverture prochaine de ces trois attractions est donc incertaine d’autant plus lorsque l’on se souvient de la durée de fermeture d’Alice au Pays des Merveilles qui avait durée 1 mois en plein été de la saison 2010 pour des problèmes similaires.

Notons enfin que l’attraction Big Thunder Mountain est quant à elle en rénovation pour une longue période. Quatres attractions majeures sont donc fermées, ce qui ne devrait pas plaire aux visiteurs. Disneyland Resort à donc tout intérêt à résoudre ces problèmes au plus vite. Dans le cas contraire, c’est son image qui devrait se dégrader.