Pixar Popcorn : notre avis sur les courts-métrages sur Disney+

Publié par Magali Milanini le 24 janvier 2021 | Maj le 24 janvier 2021

Le 22 janvier 2021, une nouvelle fournée de courts-métrages est arrivée sur la plateforme Disney+. Intitulée Pixar Popcorn, cette collection met en scène nos personnages Pixar préférés dans de courtes aventures inédites.

Fiche technique de Pixar Popcorn

  • Nom : Pixar Popcorn
  • Production : Studio d’animation Pixar
  • Date de sortie : 22 janvier 2021
  • Musique : Michael Giacchino
  • Diffusion : Disney+

Synopsis

Prenez un petit en-cas Pixar ! Cette collection de mini courts métrages met en vedette vos personnages préférés dans de toutes nouvelles histoires mordantes. Créée directement par les animateurs du studio du même nom, cette collection est une petite bouchée de plaisir Pixar.

Pixar Popcorn

La liste des courts-métrages de Pixar Popcorn

Les courts-métrages de Pixar Popcorn s’inspirent des plus grands succès du studio Pixar. Ainsi, à travers ces 10 épisodes, nous retrouvons les personnages de Toy Story, Cars, Les Indestructibles, Le Monde de Dory et Coco. Voici la liste des courts-métrages disponibles sur la plateforme, ainsi que leur synopsis :

  • Vers l’infitness et au-delà : « Buzz l’Eclair donne un cours d’aérobic pour les jouets de Bonnie. »
  • La bataille des créneaux : « L’équipe de Cars organise une compétition de stationnement en créneau. »
  • Dans le monde de Dory : « Pour son plus grand plaisir, Dory trouve des bibelots au fond de l’océan. »
  • L’âme de la ville : « Admirez la vue et les sons de la ville de New York lorsqu’elle prend vie. »
  • Ducky & Bunny : « Dis Bunny » : « Qui les enfants aimeront-ils le plus, Ducky ou Bunny ? »
  • Les Indestructibles font le ménage : « Les Parr sont de corvées. »
  • Un jour dans la vie des morts : « Vivez une journée comme les autres dans l’au-delà. »
  • Ducky & Bunny : Les trois têtes : « Ce mouton a trois têtes. Qu’est-ce que ça veut dire ? »
  • En piste avec Cars : « Passez chez Flo voir les talents de danseurs des voitures. »
  • Cookie Miam-Miam : « C’est l’heure de l’en-cas de minuit chez la famille Parr. Qui aura le dernier cookie ? »

Image extraite d’un court-métrage dédié à Bunny et Ducky

Notre avis sur ces mini courts-métrages

En lisant le synopsis officiel, nous étions prévenus, les mots rappelant le côté très court du nouveau programme Disney+ Original sont foison dans les trois phrases de description. Mais nous attendions à un peu plus qu’une à deux minutes par court-métrage… Bien évidemment, comme toujours avec Pixar, nous passons cependant un bon moment devant ces courts-métrages. Ils sont visuellement de grande qualité, très drôles, et nous permettent de voir nos personnages préférés dans un autre contexte que les films dans lesquels ils apparaissent, mais ils sont beaucoup trop courts… Même les plus jeunes enfants en demandent plus.

Autre fait assez surprenant, la plupart des courts-métrages sont… muets (à l’exception de ceux mettant en scène Ducky & Bunny dont les gags sont au contraire uniquement conversationnels) ! Est-ce une bonne ou mauvaise chose ? Cela est difficile à dire tellement c’est subjectif. C’est une expérience assez particulière qui met véritablement en valeur les musiques de chaque court-métrage. Toutes composées par Michael Giacchino, elles sont parfaitement adaptées à l’univers qu’elles représentent et on pourrait reconnaître de quel film est inspiré le court-métrage uniquement en écoutant la musique. Les mimiques et les comportements des personnages suffisent à comprendre parfaitement ce qu’ils veulent dire mais l’expérience est tout bonnement déroutante.

Ce que nous avons préféré dans Pixar Popcorn ? La lampe de bureau Luxo Jr. ! L’emblème du studio Pixar propose une introduction différente pour chaque court-métrage et toujours humoristique. A chaque fois, elle est en compagnie de popcorns, afin de bien illustrer le thème de la collection.

En conclusion, Pixar Popcorn remplit les cases que le programme souhaitait cocher, c’est-à-dire des courts-métrages « mini » destinés à divertir le public sans prise de tête. En revanche, nous restons un peu sur notre faim, car nous en attendions davantage du studio à l’origine de véritables chefs d’œuvre d’animation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *