Des revues piégées par un article scientifique Star Wars

Publié par Marie-Kerguelen Fuchs le 24 août 2017 | Maj le 25 août 2017

Avez-vous entendu parler des revues qui ont accepté la publication d’un article scientifique sur les midi-chloriens, les Siths, et la Force ? Si ce n’est pas le cas, on vous explique tout sur cette histoire fantasque.

Un faux article scientifique envoyé à 9 revues scientifiques

L’affaire date de juillet dernier et pourtant, on ne s’en est toujours pas remis. Internet non plus visiblement. Le 22 juillet 2017, Neuroskeptic révèle qu’il a rédigé un article scientifique monté de toutes pièces sur les midi-chloriens, ces micro-organismes permettant de ressentir la Force dans l’univers Star Wars, dans le but de piéger certaines revues scientifiques qui acceptent souvent tout (et visiblement n’importe quoi). Loin d’effectuer les vérifications nécessaires de plagiat ou juste de véracité scientifique, elles publient, du moment qu’elles sont payées pour. Peu scrupuleux me direz-vous… Ainsi, ce sont 4 journaux dits « prédateurs » qui sont directement tombées dans le panneau.

Beau specimen midi-chlorien

 L’univers Star Wars et une légende Sith au cœur de l’article

Sous des noms d’emprunt pourtant suspects (Dr Lucas Mc George et Dr Annette Kin), Neuroskeptic, qui tient un blog scientifique sur Discover Magazine, publie un article qu’il rédige à partir de la page Wikipédia des mitochondries (les organites réels qui servent à alimenter nos cellules), en remplaçant certains mots du textes et en ajoutant des références à la Force, aux légendes Sith, ou encore en plagiant la célèbre réplique du sénateur Palpatine à Anakin sur le pouvoir guérisseur des midi-chloriens et sur la vie éternelle. Et pourtant l’auteur le dit, il n’est même pas fan de Star Wars !

Même Palpatine semble sceptique…

L’ensemble pourtant absurde n’a pas choqué certains journaux. L’un d’eux a demandé 360 dollars pour la publication. Les 3 autres ont directement publié l’article, sans même exiger les frais de publication qui auraient dû être demandés. Une fois la supercherie révélée, tous se sont bien sûr empressés de supprimer l’objet de leur ridicule… L’article de Neuroskeptic est lui heureusement toujours en ligne et nous offre de quoi rire un bon coup. Extraits :

« En plus d’approvisionner les cellules en énergies, les midi-chloriens remplissent des fonctions comme celle de rendre sensible à la Force »

« Les midi-chloriens sont une forme de vie microscopique qui réside dans chaque cellule vivante – sans les midi-chloriens, la vie n’existerait pas, et nous n’aurions pas connaissance de la Force. Un dérèglement midi-chlorien se manifeste souvent sous la forme de maladies cérébrales, comme l’autisme. »

L’auteur pousse le jeu encore plus loin puisqu’il avoue directement dans l’article qu’une grande partie du texte est plagiée, la note de bas de page indique même l’article Wikipedia qui sert de structure à l’ensemble.

Pour plus d’extraits, on vous passe le lien vers l’article en question :

article scientifique

La page d’une des revues qui avait publié l’article piège

Derrière la blague, la réalité des journaux « prédateurs » dénoncée

Si certains journaux ont saisi la blague (l’un d’eux a proposé d’ajouter dans les références Lucas, Palpatine, et Calrissian), la plupart ont demandé des révisions, des frais de publication, sans comprendre qu’il s’agissait d’un piège. L’un d’eux aurait même invité le célèbre Dr. Lucas McGeorge à venir siéger au conseil d’édition du journal ! Neuroskeptic démontre ainsi que pour certaines revues, seul l’argent compte, peu importe le contenu et la véracité de ce qui est raconté… tout en spammant l’auteur présumé pour le presser de régler la note et de publier dans leur journal.

On ne le dit jamais assez souvent, mais là on comprend qu’il faut bien faire attention à ce qu’on raconte sur Internet !

Des revues piégées par un article scientifique Star Wars
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *