« Il était une fois dans un pays lointain, un jeune prince qui vivait dans un somptueux château »… Pour les fans de la Belle et la Bête, cette phrase est bien connue. Eh oui, elle marque le début de ce classique de DisneyAujourd’hui, nous allons nous pencher non pas sur le conte, mais sur sa bibliothèque qui en fait rêver plus d’un(e)…

bibliotheque-belle-bete

« car en réalité, qui pourrait un jour aimer une Bête ? »

Nous bien sûr ! Néanmoins, on peut dire que notre amour pour la Bête a été battu par Jed Grabon-Naggar (vous le connaissez peut-être sous son pseudonyme JGN). Il a un jour décidé de recréer une bibliothèque aux couleurs de la Belle et la Bête. Ce magicien de la décoration n’en est cependant pas à son premier essai. On peut vous dire que son travail vaut le détour ! Allez, venez, nous vous faisons visiter…

« Un sort sur le château ainsi que sur tous ses occupants »

Comme dans le film, tous les personnages sont présents ! Retrouvons Lumière pour partager un bon livre, ainsi que Madame Samovar et son fils Zip. Un peu plus loin, nous retrouvons Big Ben, ainsi que les livres, précieux amis de Belle, qui lui permettent de rêver…

Toute la décoration est très recherchée, dans les moindres détails : jusqu’au coussin ‘be our guest’ qui nous invite chaleureusement à rester dormir. Dormir ? Dans une bibliothèque ? Toute la magie de son travail est là ! Le canapé se transforme en un lit avec un édredon jaune. On remarque ici l’hommage à la robe de Belle lorsqu’elle valse avec la Bête.

coussin-belle-et-la-bete

« Une rose enchantée qui ne se flétrirait qu’au jour de son vingt et unième anniversaire »

Véritablement féerique, la décoration ne s’arrête pas là : la rose emblématique de la Bête est bien sûr présente ! Ce dernier détail n’est pas négligeable. En effet, son créateur nous avoue qu’elle représente le cœur même de la pièce ! La rose est la clef de tout cet enchantement et JGN n’a pas choisi de la placer sur le haut de sa fausse cheminée par hasard.

rose-big-ben

Il utilise pour le coup le miroir magique de la Bête, dont le centre est un écran, et reproduit l’image de la rose. Ce procédé rend toute la pièce vivante : les pétales de la rose tombent au fur et à mesure du temps, exactement comme dans le conte ! Alors, ce décor thématisé vous a plu et vous donne envie d’aller voir le prochain film de la Belle et la Bête ?