Disney Loves Jazz : notre critique de la seconde édition de la soirée

Publié par Edouard Cardey le 17 juin 2019 | Maj le 17 juin 2019

Le 15 juin 2019, de 20 h à 2 h du matin, s’est déroulée la deuxième édition de la soirée Disney Loves Jazz au parc Walt Disney Studios . Une nouvelle fois, le parc s’est plongé dans une ambiance jazzy et a accueilli de nombreux artistes qui ont illuminé les différentes scènes mises à disposition. Des rencontres avec des personnages et différents bars étaient répartis ajoutant un plus à l’ambiance. Nous y étions et voici notre avis.

L’organisation de la soirée Disney Love Jazz

A l’instar de la précédente édition de septembre 2018, l’organisation de la soirée Disney Love Jazz, dès l’entrée, s’est passée sans accroc. Les Cast Members ont fait la distribution des programmes et des bracelets au fur et à mesure et les visiteurs attendant le démarrage sont restés patients et courtois. Ces deux qualités se sont retrouvées généralement durant toute la soirée, que ce soit au début, à 20 h, où il n’y a pas eu d’incidents, ou lors des différentes activités proposées  :

Les photo-locations de personnages

Comme l’année dernière, la soirée Disney Love Jazz proposait différentes photo-locations, au nombre de sept au total (soit deux de plus par rapport à 2018). Quelques personnages étaient de retour, tandis que de nouveaux ont été ajoutés en remplacement de certains :

  • Oswald et Ortensia sur La Place des Frères Lumières à Front Lot,
  • Dans Studio 1 Baloo accompagné du Roi Louie et Edgar Balthazar en face,
  • Tiana et Naveen ou Dr Facilier et Louis près d’Animagique à Toon Studio,
  • Mickey et Minnie en tenue de gala à Toon Plaza dans Toon Studio,
  • Juste à côté Woody et Buzz l’Éclair,
  • Près de la boutique Marianne, les trois Aristochats Marie, Berlioz et Toulouse,
  • Enfin, Rémi et Émile près de l’attraction Ratatouille – L’Aventure Complètement Toquée.

D’un point de vue général, le roulement et l’attente pour ces personnages se sont bien passés. Le fait qu’il s’agisse d’une soirée à faible affluence permet de réellement profiter de toutes les rencontres. Néanmoins, les personnages n’étaient présents que jusqu’à 23 h 30, délai semblant plutôt court pour faire une autre rencontre, en raison du gros concert de 21 h 30 (qui s’est terminé vers 23 h). On peut remercier les personnages qui sont restés plus longtemps permettant de satisfaire un maximum de monde.

Chaque personnage profitait d’un décor spécifique, donnant un plus à la photo prise par les photographes présents à la plupart des photo-locations. L’interaction avec chacun était au top et les amoureux des chatons les plus célèbres ont enfin pu avoir un souvenir digne de ce nom, avec une luminosité adéquate et avec un Berlioz et un Toulouse plus malicieux que jamais. Oswald et Ortensia ont ravi les fans de la première heure, tandis que le couple de souris était sans doute le plus chic de la soirée.

La sortie exclusive de pins chez Marianne

Une fois n’est pas coutume, cette soirée fut l’occasion de la sortie de trois pins en édition limitée à la boutique Marianne. Et comme pour l’édition 2018, cette sortie s’est passée sans accroc avec une file d’attente bien organisée et des visiteurs ordonnés. Il semblerait que les personnes ayant pris les Billets Plus ont eu accès à la file d’attente avant 20 h, mais cela n’a eu aucun impact pour les autres collectionneurs. Cette année, ce sont Rémy et Émile, ainsi que les trois Aristochats qui ont diverti ceux qui attendaient les pins. De plus, les groupes de jazz Down the Road et Grotube étaient plus que présents et ont mis une ambiance folle sur la Place de Rémy. 

En plus des trois pins en édition limitée, représentant Toulouse et Berlioz, Baloo et Tiana avec Louis, deux autres pins OE Aristochats et un T-shirt avec le logo de la soirée étaient en vente :

Photo du merchandising de la soirée Disney Loves Jazz.

Merchandising

La restauration lors de la soirée Disney Loves Jazz

Lors des soirées spéciales au parc Walt Disney Studios, il n’y a souvent que le restaurant En Coulisses qui propose un coin restauration pour les visiteurs. Cette édition de la Disney Loves Jazz a changé la donne, puisqu’un point Earls of Sandwich, vendant des snacks, était présent sur Hollywood Boulevard. Des bars, qui proposaient différents cocktails, du champagne et même une dégustation de fromage, étaient de nouveaux mis en place, mais avec beaucoup plus de visibilité que l’année dernière. Mine de rien, ces bars apportent un côté chill à la soirée, qui s’ajoute à la bulle jazzy qu’elle propose. Et cela est plus dans le thème que les chalets du Festival Gourmand présents en 2018. Un bon point pour cette édition, à réitérer pour une potentielle troisième année.

Photo de la carte du Bar à la soirée Disney Loves Jazz.

Carte du bar

Les concerts de la soirée Disney Loves Jazz

Les concerts dans le parc

Pour l’édition 2019 de la soirée Disney Loves Jazz, des groupes de jazz se sont installés à trois endroits du parc Walt Disney Studios :

  • Down the Road et Grotube se sont relayés dès 20 h sur la Place de Rémy.
  • Batunga était sur la Place des Stars.
  • Enfin, les Dromadulaires étaient sur Animation Courtyard.

Cette année, ces groupes ont eu une place bien plus importante et étaient moins étouffés par l’ambiance générale. Ceux sur la Place de Rémy ont diverti les gens qui attendaient pour les pins ou pour les rencontres. On a eu un gros coup de cœur pour la chanteuse au mégaphone de Down The Road qui a su créer une ambiance unique. De plus, la fanfare des Dromadulaires s’est montrée plus itinérante que prévu, permettant de mettre de l’ambiance dans tout le parc. Un net progrès par rapport à l’édition 2018.

Le concert Disney Loves Jazz de 21 h 30

Pour nous, l’événement le plus attendu était le concert Disney Loves Jazz qui se tenait, une nouvelle fois, dans le théâtre Stunt Show Spectacular de 21 h 30 à 23 h. La scène et la décoration étaient les mêmes que l’année dernière mais la nouveauté de cette édition était la présence de petits bars et de vendeurs ambulants proposant snacks et boissons, donnant une atmosphère plus détendue. Une petite échoppe proposait aussi des plaids : petit clin d’œil à l’édition 2018 où le froid était bien présent dans le théâtre.

Encore une fois, les différents chanteurs se sont répartis les chansons du concert dont voici la liste :

  • Steamboat Willie par The Amazing Keystone Big Band,
  • You’ve got a Friend in Me par Hugh Coltman,
  • Hakuna Matata par Hugh Coltman et China Moses,
  • Someday My Prince will Come par China Moses,
  • Stay Awake par Ayo,
  • Voir Voler un Elephant par Thomas Dutronc,
  • He’s a Tramp par Camelia Jordana (a cappella s’il vous plaît !),
  • Let it go par Anne Sila,
  • Prince Ali par Hugh Coltman,
  • Try Everything par China Moses,
  • Why Don’t you Do Right par China Moses,
  • Star is Born par Anne Sila,
  • A Dream is a Wish Your Heart Makes par The Amazing Keystone Big Band,
  • So this is Love par Ayo,
  • The Bare Necessities par Hugh Coltman,
  • Everybody Wants to Be a Cat par Thomas Dutronc,
  • Enfin, Under The Sea par tous les chanteurs hormis Thomas Dutronc.

Chacune des chansons possédait un petit fond décoratif. Tout comme l’année dernière, Hugh Coltman et China Moses ont sublimé la soirée par leurs prestations et ont mis une ambiance de folie. Ayo a ajouté une touche de douceur dans cette soirée tandis qu’Anne Sila a apporté une touche d’énergie surtout sur la nouvelle chanson tirée d’Hercule. Enfin, Camelia Jordana a été une bonne surprise. Par contre, fausse note pour Thomas Dutronc qui n’a pas su chanter ses titres sans prompteur.

Néanmoins, ce concert a été meilleur que celui de l’édition précédente de la soirée Disney Loves Jazz, qui était déjà d’un haut niveau. On ne peut parler de ce concert sans souligner la présentation du maître de cérémonie Sébastien et les incroyables prestations du Big Bang qui ont fait des solos monstrueux (merci encore au pianiste et aux trompettistes) et au groupe de cordes présent pendant le concert.

Le concert de Thomas Dutronc

Un concert de Thomas Dutronc se jouait de 23 h 30 à 00 h 15 sur la Place des Stars. L’endroit profitait d’une grande scène ainsi que des projections sur l’attraction Twilight Zone – Tower of Terror. Le plus marquant de ce concert était l’atmosphère très cocooning créée par le concert et les visiteurs qui n’hésitaient pas à s’asseoir sur la place pour profiter du spectacle, tout en sirotant un dernier cocktail au bar présent juste à côté. De quoi finir la soirée en se détendant avant de rentrer chez soi en ayant passé un super moment.

Bilan de la soirée

Cette année encore, la soirée Disney Loves Jazz a rempli son contrat et a su corriger certains défauts qu’on a pu lui faire remarquer lors de sa première édition. Les groupes de jazz dans le parc ont été mis plus en avant, les différents bars étaient plus visibles et ajoutaient un plus, en particulier ceux présents au théâtre Stunt Show Spectacular. La faible affluence permet de profiter pleinement de toutes les activités avec des attractions sans attente et des personnages en pleine forme à rencontrer. Enfin, le clou de la soirée était le gros spectacle d’ 1 h 30 qui a élevé son niveau d’un nouveau cran. Le seul reproche est le fait que le concert soit imposé, ce qui a sûrement découragé pas mal de personnes plus intéressées par les rencontres de personnages.

En bref, une super soirée qu’on espère revoir l’année prochaine à la même période et surtout avec la même classe.

Photo de la tour de la terreur Disney Loves Jazz.

Projection sur la tour

Disney Loves Jazz : notre critique de la seconde édition de la soirée
4.3 (86.67%) 3 vote[s]
1 commentaires sur "Disney Loves Jazz : notre critique de la seconde édition de la soirée"
  1. Baudèle

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *