Disney fait toujours rêver

Publié par Kevin Gauthier le 18 octobre 2018 | Maj le 18 octobre 2018

Disneyland Paris a un peu plus d’un quart de siècle et continue de faire rêver nombre de visiteurs. Au départ, c’est dans un champ que la magie est née. Pas de trace de Space Mountain ou du Château de la Belle au Bois dormant alors. Les travaux, qui débutent en août 1988, sont au cœur des terres agricoles près de Marne-la-Vallée, dans l’est de la région Parisienne. Après quatre ans de travaux, le parc ouvre enfin ses portes. C’était le 12 avril 1992 et Euro Disney accueillait alors ses premiers visiteurs.

Disneyland Paris, pour les petits et les grands

À la vitesse d’une montagne russe, l’engouement du public pour Mickey et tous ses amis se développe. Tout comme les infrastructures. Rapidement, de nouvelles attractions ouvrent. En 1994, le TGV dessert les lieux et c’est au tour d’un immense centre commercial d’être inauguré en 2000. Pour ses 10 ans, le parc Walt Disney Studios vient compléter l’offre des attractions qui sont, aujourd’hui, au nombre de 59.

Chaque année d’abord, et désormais chaque « saison », est l’occasion pour le parc d’attractions de proposer à ses visiteurs des nouveautés ou des spectacles avec les personnages Disney. Pour son quart de siècle, le « Magic Kingdom » avait ainsi proposé un programme digne de ce nom. Halloween, Noël, Pâques, chaque fête se transforme en une véritable féérie. C’est la magie Disney. Une sorte d’éternelle jeunesse qui fonctionne : Disneyland Paris est aujourd’hui la première destination touristique d’Europe et a accueilli, depuis 25 ans, la bagatelle de plus de 320 millions de visites.

L’engouement pour les produits dérivés Disney

Les produits dérivés Disney font rêver les enfants, depuis des générations. Noël, anniversaires et autres fêtes sont autant d’occasions pour les enfants de commander et de recevoir des cadeaux à l ‘effigie de leur personnage Disney préféré. Mickey, Donald et toutes les princesses Disney s’invitent ainsi, tout au long de l’année, dans les cours de récréation. Une autre occasion de voir défiler, Frozen et Pocahontas, sont les célèbres jeux de kermesses d’écoles. Ainsi, entre deux jeux de pêche au canard et de tir au ballon, il n’est pas rare de voir des enfants heureux de recevoir comme lots, des petits jouets et autres articles estampillés Disney. La magie ne s’arrête donc jamais.

Et les adules aussi se montrent souvent conquis par les produits Disney. On peut presque dire que c’est une affaire de famille… C’est cette cible d’adultes que Disney souhaite, depuis quelques années, toucher avec ses produits dérivés. Et notamment en matière d’habillement. Les partenariats dans la mode et les accessoires ont été accélérés depuis trois ans. Et ça marche ! Repetto a lancé des ballerines cendrillon, Undiz a décliné dans ses lignes de lingerie, Mickey ou Blanche Neige, et Christian Louboutin a décoré une ligne d’escarpins, avec des oreilles de Minnie et Mickey. Une autre grande maison, Givenchy, a de son côté, réinterprété le thème de Bambi sur des tee-shirts.

Il faut dire que la mode est, après les jouets, la principale source du chiffre d’affaires de la société Disney. Inutile de préciser que ce chiffre d’affaires est tenu secret. Elle parie aussi sur la cible adulte dans les produits de beauté et travaille déjà avec les vernis OPI ou le maquilleur MAC. Comme quoi, des kermesses d’écoles aux trousses de maquillage, le terrain de jeu est vaste pour Disney, et sa magie….

Disney fait toujours rêver
3.3 (65%) 4 votes
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *