Disney Interactive : chiffre d’affaires en baisse à cause de Disney Infinity ?!

Publié par nicostitch le 5 février 2015 | Maj le 31 décembre 2016

Disney a publié les chiffres du premier trimestre de son année fiscale, trimestre qui s’est terminé le 27 décembre 2014.

Disney_Interactive_Logo

Disney Interactive, le segment qui nous intéresse, affiche un chiffre d’affaires en baisse : 384 millions $ contre 403 millions $ un an auparavant (– 5 %). Toutefois, le résultat d’exploitation est meilleur : 75 millions $ contre 55 (+ 36 %).

disney_infinity_2_marvel_starter_pack

Si les recettes ont été moins bonnes, c’est notamment à cause des ventes en baisse des accessoires Disney Infinity et du back catalogue, contrebalancées par les bonnes performances des « starter packs Infinity ». Et si le résultat d’exploitation est meilleur, c’est grâce au marché mobile et au succès des titres Tsum Tsum et La Reine des Neiges, Free Fall. Les marges hautes sur ce type de produit pallient la hausse des coûts marketing dans le gaming traditionnel.

Heureusement, le groupe Disney a généré 13,391 milliards $ durant Q1 (+ 9 %). Tout va bien !

Disney Interactive dévoile son Line-up pour la D23 Expo 2015

Disney Interactive a dévoilé il y a une heure son Line-up pour la D23 Expo 2015 qui se déroulera du 14 au 16 août 2015 en Californie. Parmi les jeux les plus attendus, seront présents : Kingdom Hearts III, Star Wars Battlefront, Disney Infinity 3.0 Edition et Star Wars : Battle Pod !

feat

Pour rappel, Kingdom Hearts III n’a pas encore de date mais sortira sur PS4 et Xbox One, Star Wars Battlefront est prévu pour le 17 novembre 2015 soit un mois avant la sortie du tant attendus Star Wars VII : Le Réveil de la Force, Disney Infinity 3.0 devrait sortir fin août, et pour finir, Star Wars Battle Pod n’a également pas encore de date de sortie…mais on espère vraiment compléter les trous qui manque à notre calendrier grâce à cette convention !

Disney Interactive développe un jeu pour la Wii U ?

Si l’on en croit une jeune artiste Cari Mayle, Disney Interactive travaillerait actuellement sur un jeu pour la Wii U encore mystérieux et non-annoncé.

C’est sur le site de celle-ci que l’on découvre six artworks de personnages fantastiques médiévaux allant de la sorcière au voleur, à l’assassin ou encore à un chevalier, dévoilés avec la permission du studio. Une annonce officielle ne devrait donc pas tarder. La console de salon de Nintendo est la seule plateforme mentionnée pour l’instant et les images sont nommées « Beauty_teardropclock » soit « Beauté horloge de larme« .

Disney Interactive : la fin des consoles ?!

Il y a deux jours, Disney a publié ses chiffres, en baisse par rapport à 2013, et nous nous posons pas mal de questions dont celle-ci : quel est l’avenir pour Disney Interactive qui commence à délaisser totalement le marché des consoles ?

On notera, pour rester dans le domaine du Jeu Vidéo, que si la marque Disney Infinity se porte bien en ce qui concerne les bundles Starter Packs, le groupe semble avoir du mal à maintenir sa communauté avec une baisse des ventes d’accessoires et des figurines vendues seules. En contrepartie, et comme chez d’autres, c’est le marché smartphone qui s’en sort bien avec quelques applications à succès comme « La Reine des Neiges, Free Fall ».

Un Disney Infinity 3.0 consacré à Star Wars aurait toutes les chances d’arriver en septembre 2015, le groupe n’a cependant annoncé aucun jeu officiellement.

Disney Interactive : le groupe renoue avec le succés !

Le groupe Disney est un géant en pleine santé et surtout en pleine croissance (48,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires), sa division « GAME », Disney Interactive, accusait des pertes depuis sa création mais le studio enregistre son premier résultat annuel positif.

Nous le savons, le groupe Disney est un géant de l’industrie du divertissement et la publication de ses comptes le démontre une fois de plus : pour l’exercice annuel clos fin septembre dernier, le groupe enregistre un chiffre d’affaires de 48,8 milliards de dollars (en progression de 8%), pour un résultat net de 7,5 milliards de dollars, en hausse de 22%, que ce soit grâce à ses parcs d’attraction, ses productions télévisuelles ou ses films de cinéma (plus spécifiquement Les Gardiens de la Galaxie et Maléfique, les retombées de la Reine des neiges, en plus de Captain America 2 et Iron Man 3).

Mais dans cet article, on s’intéressera plus particulièrement à la division Disney Interactive, en charge du développement des jeux du groupe. Et pour la première fois en six ans, Interactive réalise un exercice annuel positif.

Disney_Mobile_logo_c

Si le groupe accusait entre 200 et 300 millions de pertes annuelles depuis 2008, et encore près de 86 millions de dollars de pertes l’année dernière, le studio enregistre pour la première fois, fin septembre, un résultat opérationnel positif de 18 millions de dollars, pour 362 millions de chiffre d’affaires.

Disney-Infinity-Toy-Box-1

Selon Disney, le CA s’explique par la popularité de ses jeux mobiles, mais surtout grâce au « jouet vidéo Disney Infinity ». Depuis août 2013 et le lancement de la version 1.0 du jeu, les joueurs peuvent créer leurs propres univers et y faire évoluer les personnages emblématiques des licences Disney grâce à une plateforme NFC. Et le 23 septembre dernier (juste avant la clôture des comptes), la version 2.0 y intégrait aussi les principaux héros Marvel. Les « gamers » sont manifestement présents. Sans doute suffisamment pour assurer des résultats d’exploitation suivant la même tendance au cours de l’exercice à venir.

"disney-infinity-2-0-The

Le groupe The Walt Disney Company a annoncé hier, après la clôture de la Bourse de Wall Street, la suppression de 700 postes dans sa division Disney Interactive (soit le quart des effectifs de cette division). Cette entité qui développe des jeux vidéos sur console ou sur Internet, dit vouloir adapter ses effectifs à sa stratégie de recentrage sur un plus petit nombre de projets.

Disney Interactive : le co-président démissionne

Entré en fonction en 2010 lors du rachat de Playdom, le co-président de Disney Interactive, John Pleasants, a quitté ses fonctions hier comme le rapporte le New York Times.

Ancien directeur d’exploitation chez Electronic Arts puis directeur général chez Playdom, Pleasants restera consultant pour la compagnie jusqu’en janvier afin de faciliter la transition pour James A. Pitaro, désormais seul aux manettes de la division jeu vidéo. « C’est compliqué d’avoir des co-présidents, ça n’a pas grand intérêt sur le long terme », a déclaré l’ancien dirigeant qui avoue tout de même qu’il aurait préféré rester au sein de Disney

Application : Disney lance ses apps interactives pour enfants

Disney Publishing Worldwide a annoncé le lancement de ses applications de narration interactive via la boutique en ligne de Google Play à destination des usagers d’appareils fonctionnant sur Android. Cette offre spécialement destinée à la jeunesse débute avec la diffusion de huit premiers titres, tandis que la maison prévoit de l’étoffer prochainement à renfort d’autres franchises estampillées Walt Disney Company.

Comme l’explique Andrew Sugerman, vice-président exécutif de Disney Publishing Worldwide : « Ce lancement est une étape naturelle pour nous, compte tenu de la popularité croissante des tablettes et smartphones Android au sein des familles partout dans le monde. »

Sugerman se félicite de ce que sa maison, forte d’une offre numérique en développement, apporte la « magie Disney » dans la boutique en ligne de Google Play, pour inspirer et divertir les familles à sa manière.

Les premiers titres disponibles entendent impliquer les enfants par la lecture, le jeu et la création avec les personnages qu’ils aiment. Une offre comprenant Mickey Mouse Clubhouse : Paint & Play, Mickey Mouse Clubhouse : Wildlife Count Along, Minnie Bow Maker, ou encore Disney Princess : Story Theater.

DIEzQ1hEAAnlxo84IDMianB5OYp0MqRBuTtCTI8_kMB6YenrToOPS7Yrevji_fCk9mc=h900
Disney Interactive : le nouveau jeu mobile ScribbleMix basé sur Monstres Academy

La filiale Disney Interactive vient de lancer à l’occasion de la sortie du long-métrage Disney-Pixar Monstres Academy un tout nouveau jeu pour mobiles s’inspirant du film, un jeu de compétition en ligne de type Pictionary : ScribbleMix.

C’est un tout nouveau jeu interactif et ludique que vient de mettre en place la filiale Disney Interactive sur supports mobiles iOS et Android. Le jeu faisant intervenir deux joueurs à chaque partie se base sur le système du Pictionary incitant le joueur à deviner le dessin réalisé à distance par son adversaire et vice-versa. Intitulé ScribbleMix, ce jeu contre-attaque tout simplement la version la plus populaire connue à ce jour sur smartphones et autres supports électroniques supportant ce jeu, le célèbre Draw Something (littéralement, « dessine quelque-chose »), du groupe Zinga.

d49928c7ba7f883411e6d83a019d3040a78901dc

Le principe n’est pas réellement copié puisqu’il s’agit dans ScribbleMix d’utiliser un certain nombre de mots pour retrouver la phrase que l’adversaire a tenté de nous faire découvrir en dessinant ou gribouillant selon les talents des uns et des autres. Et la patte Disney se retrouve dans le thème abordé dans le jeu évidemment. La première version de celui-ci intègre en effet les personnages du prochain Disney-Pixar Monstres Academy (Monsters University) : Sully, Mike, and Randall… Des phrases cultes et des références du film sont donc inclues dans le jeu. D’autres univers des films ou séries Disney sont prévues de s’ajouter au jeu dans une version premium future.

Découvrez les quelques visuels et une présentation vidéo du jeu disponible au téléchargement :

ScribbleMix-for-iPad-1ScribbleMix-for-iPad-2ScribbleMix-for-iPad-4ScribbleMix-for-iPhone-3mzl.hpnzzbro.320x480-75

Disney Interactive : chiffre d’affaires en baisse à cause de Disney Infinity ?!
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *