Disney Research améliore encore la technique du discours animé

Publié par Chloé Akhbari le 9 septembre 2017 | Maj le 9 septembre 2017

Avez-vous déjà remarqué que nous pouvions presque lire sur les lèvres de nos personnages préférés lorsque ces derniers parlent ? Que ce soit pour les dessins animés Disney ou PIXAR, l’extrême précision apportée aux visages, mouvements et comportements des protagonistes permet de les rendre presque vivants, presque humains. Afin de se diriger toujours plus sur cette voie du réalisme, Disney Research travaille d’arrache-pied pour  trouver de nouvelles techniques permettant de parvenir à ce résultat : cela passe notamment par une amélioration du discours animé.

Toujours plus de réalisme pour le discours animé

A l’heure où les longs-métrages d’animation sont très souvent réalisés en images de synthèse et rarement dessinés à la main, il devient primordial que les films créés soient de qualité. Le réalisme des personnages passe notamment par le mouvement de leur bouche lorsqu’ils parlent, et Disney Research l’a bien compris. Avec l’aide de la Carnegie Mellon University du California Institute of Technology (Caltech) ainsi que de l’Université d’East-Anglia, des améliorations ont pu être apportées aux techniques du discours animé.

Le principe est relativement simple : un ordinateur enregistre toute une série de phrases prononcées par un acteur. Il détermine ensuite quelle(s) forme(s) doit prendre la bouche du personnage pour répéter ces mots. Enfin, il suffit de coordonner l’animation du visage et les phrases prononcées par l’acteur.

discours animé

Pour atteindre le plus haut degré de précision possible, huit « positions de bouche » différentes ont été enregistrées et définies comme étant les plus courantes. Elles permettent ainsi d’animer les personnages en les faisant parler. Mais le travail des animateurs ne s’arrête pas là. En effet, un discours est toujours accompagné d’émotions et d’expressions faciales. Ainsi, après avoir articulé la bouche d’un personnage, il faudra lui faire froncer les sourcils ou encore serrer les dents. Il s’agit d’un travail minutieux qui demande beaucoup de temps et d’observation du visage humain. D’ailleurs, afin d’obtenir le plus de combinaisons de mots possibles, il est demandé à un acteur de fournir huit heures d’enregistrement de plus de 2500 phrases diverses.

Un objectif constant d’amélioration

Si Disney Research peut déjà se féliciter du travail accompli, il ne tient tout de même pas à en rester là. Le Docteur Sarah Taylor, chercheuse spécialisée dans l’animation faciale et le discours animé, a expliqué qu’à terme le but était que la création d’un contenu de qualité devienne un automatisme. Pour y parvenir, Disney Research souhaite encore perfectionner sa technique, pourtant déjà très avancée. L’amélioration constante est le maître-mot de cette société.

A l’avenir, il faut espérer que la technique du discours animé se facilite et que ce dernier soit plus simple à mettre en œuvre car pour l’instant, il s’agit d’un procédé coûteux et prenant beaucoup de temps.

Pour en savoir un peu plus, Disney Research a réalisé cette vidéo explicative :

Disney Research améliore encore la technique du discours animé
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *