Escadron Alphabet : un roman Star Wars sur la chute de l’Empire

Publié par Magali Milanini le 6 avril 2020 | Maj le 9 avril 2020

L’univers Star Wars est immense. Si les films ont permis son entrée en matière, depuis, se succèdent séries, comics et livres pour permettre l’expansion de l’univers. Aujourd’hui, nous allons parler de Star Wars : L’Escadron Alphabet, un roman se déroulant juste après la bataille d’Endor et la chute de l’Empire. Nous suivons un escadron de la Nouvelle République, composé de pilotes tous plus hétéroclites les uns que les autres.

Fiche technique d’Escadron Alphabet

  • Auteur : Alexander Freed
  • Titre original : Star Wars: Alphabet Squadron
  • Titre français : Star Wars : L’Escadron Alphabet
  • Éditeur papier : Pocket
  • Éditeur numérique : 12-21
  • Date de sortie : 27 février 2020

Résumé

Alors qu’une guerre brutale est sur le point de s’achever, un escadron hétéroclite de Rebelles passe du statut de proie à celui de chasseur…

L’Empereur est mort. Son arme ultime a été détruite. La Flotte Impériale est en déroute. Au milieu du chaos, Yrica Quell déserte l’Empire comme des milliers d’autres. Alors qu’elle vit dans un camp de renégats tenu par la Nouvelle République, l’ancienne pilote de TIE commence à perdre tout espoir de rédemption… jusqu’au jour où elle est sélectionnée pour rejoindre l’Escadron Alphabet.

Formant un assortiment éclectique de pilotes de chasseurs stellaires, les cinq membres de l’Escadron Alphabet reçoivent leurs ordres de la Générale Hera Syndulla. Comme Yrica, tous sont des pilotes d’exception cherchant leur place dans une galaxie en plein bouleversement. Leur mission : traquer et détruire la mystérieuse « Escadre de l’Ombre », un groupe de chasseurs TIE exerçant une vengeance sanglante et impitoyable au crépuscule de leur règne.

Escadron Alphabet

Une période inexplorée des films et séries Star Wars

Le livre L’Escadron Alphabet se déroule peu après la bataille d’Endor et donc la Chute de l’Empire suite à la mort de l’Empereur Palpatine. L’Opération Cendres (évènement faisant partie intégrante de la campagne du jeu vidéo Battlefront II), dernier ordre du Seigneur Sith à ses subordonnés, destinée à détruire une partie de la galaxie, a eu lieu et la Nouvelle République (les anciens Rebelles) cherche à anéantir les derniers soubresauts de l’Empire. Un officier des renseignements se met en tête de monter un escadron capable de mettre un terme aux agissements de la 204° Escadre de l’Empire, également appelée Escadre de l’Ombre, qui continue à tout détruire sur son passage. C’est sur ces bases que se pose le scénario du livre.

Vous le comprendrez rapidement, L’Escadron Alphabet est un livre sombre. Loin des Jedi et de leurs enseignements, au cœur d’une bataille de tranchées, nous sommes immergés dans cette période difficile où la Nouvelle République se met en place en tentant de supprimer définitivement l’Empire. Cet aspect très sombre de l’univers Star Wars, dans les coulisses de la guerre, est finalement quelque chose que l’on voit peu. Nous sommes habitués à voir les héros, ceux qui par leurs extraordinaires actions changent les choses en grand. Nous pensons ici à Jyn Erso se sacrifiant pour récupérer les plans de l’Étoile de la Mort ou encore Luke Skywalker la détruire. Ici, nous suivons un petit escadron parmi tant d’autres, ayant peu de moyens, et dont les personnages ont un passé que personne n’envie. Les personnages de l’Escadron Alphabet sont des anti-héros.

Escadron Alphabet

Les 5 membres de l’Escadron Alphabet

Des personnages hétéroclites pour l’Escadron Alphabet

Oui. Ce sont de vrais anti-héros, dont les passés noirs, violents, les ont profondément meurtris. Et ce qui est appréciable dans ce roman, c’est qu’on découvre les éléments de leurs histoires petit à petit. Nous vous dirons même qu’à la fin du premier tome, on ne sait encore pas grand chose de tout le contexte de vie des personnages. Les 5 personnages principaux s’opposent et se complètent. Chacun d’entre eux pilote l’un des vaisseaux emblématiques de la Rébellion et l’escadron en compte 5 : le X-Wing, le U-Wing, le A-Wing, le B-Wing et le Y-Wing.

Le personnage principal, celui le plus mis en avant (c’est d’ailleurs elle sur la couverture du roman), est Yrica Quell. Cette ancienne pilote de l’Empire a déserté depuis peu et souhaite se racheter. L’histoire tourne autour d’elle et elle ne nous dévoile que petit à petit ses intentions, ses objectifs. Extrêmement droite, elle a l’éducation impériale, celle de la discipline.

Elle est entourée de 4 pilotes : Kairos, personnage masqué dont on ne connait pas la race, Wyl, jeune humain idéaliste venant d’une planète peu évoluée technologiquement parlant (le moins torturé de tous), Nath, humain également, ancien de l’Empire et de la Rébellion, prêt à tout pour se venger et pour l’argent, et Chass, une Theeline torturée par une vieille rencontre et l’envie de bien faire.

Nous ne décrirons pas davantage les personnages pour vous laisser le plaisir de les découvrir au fil de votre lecture. Mais vous verrez qu’ils vous surprendront tous les uns après les autres. Aussi différents qu’ils puissent paraître et être, c’est bien leur désir de revanche qui les unit.

Une écriture très fluide

L’un des points forts du roman L’Escadron Alphabet est le style d’écriture de son auteur. Ce point, impossible à ne pas aborder lorsque l’on parle d’une lecture, est très personnel, mais nous pouvons vous dire (nous sommes deux dans l’équipe à avoir lu le livre) que nous avons vraiment apprécié la plume d’Alexander Freed et la traduction française. Fluidité est le nom qui qualifie le mieux l’écriture du livre. Les mots s’enchaînent sans que notre esprit soit interrompu et cela donne à la fois un véritable rythme et nous empêche également de décrocher à cause de fioritures.

L’autre point majeur à savoir sur ce livre : les fans absolus de l’univers Star Wars comme les moins connaisseurs y trouveront leur compte. Vous avez vu tous les films et toutes les séries, déjà lu de nombreux livres (canon ou pas) ? Les références à l’univers Star Wars vous raviront tout au long de votre lecture. Cependant, elles n’empêcheront pas quelqu’un de moins connaisseur, qui n’a vu que les films par exemple, d’apprécier pleinement sa lecture. Les personnages cités paraîtront inconnus mais ce n’est que pour mieux les découvrir !

Enfin, nous soulignerons l’importance de la construction du livre. Le livre est divisé en 3 parties, elles-mêmes sectionnées en chapitres, eux-mêmes séparés en morceaux. Et chacun de ces morceaux est en fait la vision d’un seul des personnages du roman. Si la narration se fait à la troisième personne, elle nous place dans chacun de ces morceaux au côté d’un personnage principal et de ses pensées, un vrai plus de pouvoir passer de l’un à l’autre pour tenter de comprendre leur personnalité et leur passé…

Craquerez-vous vous aussi pour le livre Star Wars : L’Escadron Alphabet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *