Étoiles perdues : un roman Star Wars entre Empire et Rébellion

Publié par Magali Milanini le 1 février 2022 | Maj le 1 février 2022

Nous revoilà aujourd’hui pour vous présenter une nouvelle critique de roman. Étoiles perdues, de Claudia Gray, fait partie des romans « voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force », destinés à introduire le septième épisode. S’étalant sur la période dite du Règne de l’Empire, le livre nous conte l’histoire de 2 enfants, devenant adolescents puis adultes, pilotes, entre Empire et Rébellion. Une histoire d’amitié et d’amour qui nous plonge dans des événements bien connus de la galaxie lointaine et nous donne des points de vue inédits de ce que nous croyons bien connaître…

Fiche technique d’Étoiles perdues

  • Titre original : Lost stars
  • Titre français : Étoiles perdues
  • Auteur : Claudia Gray
  • Traducteur : Axelle Demoulin et Nicolas Ancion
  • Éditeur : Pocket
  • Date de sortie : le 2 décembre 2021
  • Nombre de pages : 512

Résumé

Voilà huit ans que l’Empire assujettit, l’une après l’autre, les planètes, et fait régner la terreur.

Sur Jelucan, un monde isolé de la Bordure Extérieure, les enfants sont comme partout ailleurs : intrépides, insouciants, rêveurs. Même si la hiérarchie sociale les sépare, Thane et Ciena partagent la même passion : voler. Leurs entraînements incessants les mèneront à l’école des officiers impériaux, et leur amitié complice, à d’autres sentiments, plus profonds à mesure qu’ils grandissent. Jusqu’à ce que la guerre les sépare, lui aux commandes d’un X-Wing rebelle, elle à bord d’un Destroyer Stellaire de l’Empire.

Mais le destin réunit parfois les étoiles contraires…

Quatrième de couverture

Un roman qui se déroule entre La Revanche des Sith et Le Réveil de la Force

Étoiles perdues est un roman dont l’histoire se déroule sur plusieurs années. Le démarrage se fait peu de temps après la naissance de l’Empire, alors qu’il s’étend peu à peu à toutes les planètes de la galaxie. L’histoire continue ensuite, étapes par étapes, jusqu’à la bataille de Jakku, célèbre bataille qui marque la fin de l’Empire et qui a donné vie au cimetière de Destroyer Stellaire qui permet la survie de l’héroïne de la postlogie, Rey.

Au début du roman, nous suivons simplement l’évolution de deux enfants rêvant de devenir pilotes et se donnant les moyens pour obtenir une place dans les meilleures écoles de la galaxie puis le meilleur poste dans la marine impériale. Mais dans un second temps, nous plongeons dans des évènements bien connus de la trilogie originale, tout en nous donnant deux points de vue totalement inédits : celui d’un officier de la Marine Impériale totalement dévoué à l’Empire, et celui d’un ex-impérial devenu simple rebelle, loin des têtes de proue de la Rébellion que sont les personnages de Luke, Leia et Han. Il est très intéressant de découvrir ce nouveau point de vue qui nous offre une approche bien différente de celle dont nous avons l’habitude. Étoiles perdues est un roman écrit pour les fans de cette trilogie qui la revivront autrement. Comme toujours en revanche, les habitués des romans percevront des petits détails que d’autres ne saisiront pas.

Le roman a été créé comme une introduction au Réveil de la Force. Il s’arrête plus loin que la bataille de Yavin, qui marque la fin du Retour du Jedi et comble donc en partie le questionnement autour de la véritable chute de l’Empire après cette bataille. Il sème également les graines de la naissance du Premier Ordre, mais pour le comprendre, il faut absolument avoir vu le septième épisode.

La romance en science-fiction : la recette gagnante d’Étoiles perdues

Si vous avez déjà lu nos différentes critiques des romans Star Wars, vous aurez certainement remarqué l’affection toute particulière que nous portons à ceux qui ont été écrits par Claudia Gray. L’auteure a un véritable talent pour que nous ressentions les émotions des personnages au fil de la lecture. Et c’est une nouvelle fois le cas dans Étoiles perdues. Si les batailles et autres évènements de la vie de soldats emplissent la majorité des pages, le roman possède également des interludes lors desquels la relation entre Thane et Ciena est approfondie. Nous les voyons d’abord amis, puis se rendre peu à peu compte de leurs sentiments plus profonds, jusqu’à l’intimité qu’ils seront amenés à partager lorsqu’ils s’avoueront ces sentiments. Ne vous inquiétez pas, vous ne vous aventurez pas dans un livre classé romance, mais sa présence est assez importante pour être soulignée. D’autant plus que cela constitue une véritable nouveauté ! Si les romances font partie intégrante de l’univers Star Wars depuis la trilogie originale, elles ne sont que rarement développées (même celle de Padmé Amidala et Anakin Skywalker n’est finalement que survolée) et c’est donc avec plaisir que nous en découvrons une aussi bien construite.

Thane et Ciena sont deux êtres très différents l’un de l’autre et qui s’aiment pourtant profondément. Si nous avons aimé suivre Thane et nous sommes beaucoup attaché au personnage et à son cheminement intérieur le faisant passer d’impérial à rebelle, nous avons eu beaucoup plus de mal avec Ciena, véritable impériale prête à tout pour l’honneur et son régime, sans réfléchir. Attention, ce n’est pas du tout une mauvaise chose, bien au contraire. Ce qui nous gêne lors d’une lecture, c’est de ne rien ressentir pour un personnage. Or ce n’est pas du tout le cas ici… De nombreux autres personnages viennent ponctuer leurs aventures, simples connaissances ou amis, supérieurs, mais nous revenons toujours à Thane et Ciena

Nous sommes plusieurs dans l’équipe de Radio Disney Club à avoir lu Étoiles perdues et à avoir vibré avec chacune des pages et nous avons le même conseil. Si vous n’avez jamais lu de livre Star Wars, Étoiles perdues est certainement celui par lequel il faut commencer. La plume de Claudia Gray vous introduira parfaitement dans ce nouveau monde et vous donnera envie d’y plonger plus en profondeur… Bonne lecture !

5/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.