France Gall et Disney, l’histoire d’une collaboration manquée

Publié par Camille Esteve le 15 janvier 2018 | Maj le 15 janvier 2018

Le 7 janvier 2018, la France pleure la perte de sa petite poupée de cire et de son. La belle et talentueuse France Gall aura ainsi marqué les esprits de plusieurs générations, au travers des morceaux devenus cultes, depuis sa victoire à l’Eurovision jusqu’à l’opéra-rock à succès, Starmania. Mais saviez-vous que la chanteuse blonde a manqué de peu d’intégrer la filmographie de Walt Disney ? 

France Gall

France Gall au Pays des Merveilles

Si la jeune chanteuse a toujours prouvé qu’elle existait en résistant à l’appel du cinéma, une proposition (et une seule) a toutefois retenu son attention. En effet, suite à sa victoire à l’Eurovision en 1965, une émission de l’animateur de radio et de télévision, Jean-Christophe Averty, lui est consacrée et est diffusée outre-atlantique ! Elle est alors remarquée par Walt Disney en personne pour un projet bien particulier. En effet, le cinéaste américain avait à l’époque l’idée de réaliser un film musical en prises de vue réelles sur l’histoire d’Alice au Pays des Merveilles. Le dessin animé de 1951 ne l’avait effectivement jamais satisfait, notamment par sa bande-originale qui était, certes, très fournie, mais jugée qualitativement pauvre par Disney.

Un projet avorté…

Le souhait de rendre un nouvel et meilleur hommage à Lewis Carroll et à son oeuvre animait dès lors le cinéaste. Enthousiasmé par la performance de la jeune française, âgée de dix-sept ans seulement, Walt Disney et ses équipes entrèrent en contact avec France Gall pour lui faire part du projet. De toutes les propositions cinématographiques adressées à la jeune femme, ce fut la seule qui suscita son intérêt et à laquelle elle répondit favorablement ! Malheureusement, le projet ne vit jamais le jour. Sévèrement atteint d’un cancer du poumon, Walt Disney mourut le 15 décembre 1966 et les studios d’animation ne donnèrent pas suite à l’idée du film musical. Pourtant, nul doute que son air innocent, ses cheveux blonds et sa voix douce auraient contribué à faire de France Gall une parfaite incarnation de la petite Alice. Il aura donc fallu attendre 2010 pour que le réalisateur Tim Burton donne un second souffle à la version animée qui, en dépit de son accueil mitigé à l’époque, n’en est pas moins devenu un véritable classique des studios d’animation Disney !

Alice au Pays des Merveilles

France Gall et Disney, l’histoire d’une collaboration manquée
5 (100%) 1 vote
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *