25 ansÀ tous les fans de notre célèbre Minnie Mouse, «Radio Disney Club» a le plaisir de vous présenter une petite interview exclusive avec Marie-Charlotte Leclaire, l’actrice prêtant sa voix à cette héroïne depuis 1992.

Marie-Charlotte Leclaire voix de Minnie Mouse

Mais d’abord, une petite présentation : cette actrice est musicienne, a obtenu des médailles d’or en piano, et a eu une formation musicale, notamment en musique de chambre. Elle a ensuite été prise en tant qu’auteur, compositeur et interprète aux « studios des variétés ». Mais elle ne s’arrête pas là avec l’art, car elle a pu apprendre la scène, l’interprétation et le piano-jazz. Et cette grande artiste n’est autre que celle qui offre sa voix au personnage de Minnie Mouse en France. elle a aussi fait la voix de Meï dans le film d’animation « Mon voisin Totoro », et a joué le rôle de Sylvie dans le deuxième épisode (« Trop moche pour être belle ») de la saison 1 de la série « H » avec Jamel Debouzze.

Marie-Charlotte Leclaire

Marie-Charlotte Leclaire

Nous avons pu poser quelques questions à cette comédienne, pour vous permettre d’en savoir un peu plus sur sa carrière pour Disney :

Luc Hervio : Comment êtes-vous entrée dans le doublage ?

Marie-Charlotte Leclaire : J’ai démarré dans le doublage, sur des petites bricoles dans des séries ados, dirigées par Perette Pradier qui m’avait vue jouer au théâtre, dans un spectacle musical.

L. H. : Quand et comment avez vous pris les traits de Minnie ?

M-C L. : C’est encore Perette qui m’a confié la cassette de démo de Minnie Mouse, avec pour consigne de bien m’en imprégner pour passer le casting voix. Nous étions début 1992, et le parc EuroDisney ouvrait ses portes en avril !

L.H. : Vous faites donc également la voix pour le parc Disneyland ?

M-C L.: Oui, la voix de Minnie pour tous les événementiels, tous les supports, toutes les prestations enregistrées…

L. H : Combien de temps passez-vous au doublage pour les courts-métrages et les séries ?

M-C L. : Le temps que nous passons en séance de doublage est variable. C’est en fonction du lignage du personnage, et du planning général que nous sommes convoqués.

L.H : Découvrez-vous vos répliques avant ou au moment du doublage ?

M-C L. : Nous découvrons nos textes le jour même, en séance. Il en est de même pour les enregistrements de chansons, sauf dans le cas d’une partition un peu plus délicate…

L. H. : Comment décrivez-vous l’ambiance en studio ?

M-C L. : L’ambiance en studio est toujours très conviviale ! Nous nous connaissons bien, et depuis de nombreuses années avec Mickey, Daisy, Donald et Dingo !

L. H. : Combien de prises faites-vous pour arriver au résultat voulu ?

M-C L. : Nous faisons autant de prises qu’il le faut, pour arriver au meilleur résultat ! Mais comme nous connaissons parfaitement nos personnages, nous gagnons un temps certain !

Comment décririez-vous votre personnage ?

M-C L. : Minnie est un personnage très attachant ! Elle est de très bonne composition , et toujours partante pour toutes les aventures! Elle essaye toujours de solutionner les conflits ou les nombreux problèmes qui jalonnent la petite existence de ses amis. Parfois elle prend les choses en main et fait preuve d’autorité, comme une petite maman ! Mais elle est très fine aussi, et fera toujours de son mieux pour préserver une amitié ! Elle est très malicieuse et… extrêmement ROMANTIQUE !!!

L. H. : Que retenez-vous de cette expérience ?

M-C L. : Incarner ce personnage est une bénédiction ! J’ai eu une chance folle d’avoir été castée il y a 23 ans sur ce petit bout de Toon ! Il est vrai que ma voix parlée est naturellement très proche… mais sur les chansons, c’est encore plus « parlant » ! Minnie fait partie intégrante de moi, ou moi d’elle… je ne sais plus ! En tous cas, c’est une jolie osmose !

L. H. : Quel conseil donneriez-vous à ceux qui voudraient faire du doublage ?

M-C L. : Ah! Pour faire du doublage, je dirai qu’il est primordial d’avoir une bonne oreille !!! D’abord pour s’approcher un maximum du timbre du personnage, et d’affiner encore plus cette oreille pour capter les intentions, parfois subtiles, du personnage ! Être désinhibé au niveau du jeu et de la comédie est un GRAND plus ! Moi quand j’ai démarré, je n’étais pas « officiellement » comédienne. J’étais pianiste, chanteuse, et je sortais du conservatoire. J’avais une oreille comme une feuille de chou, et je captais 5 sons en même temps ! A travers les chansons que j’interprétais, j’avais 3 minutes 30 secondes pour être dans la peau d’un personnage… Je crois que j’avais les bons ingrédients pour que la mayonnaise prenne… Ensuite, il faut croire en sa bonne étoile , écouter sa petite voix intérieure, et FONCER !!!!

Toute l’équipe remercie Marie-Charlotte Leclaire d’avoir pris le temps de répondre à toutes ces questions !

Interview par Luc Hervio.