Méchant Disney : 5 conseils pour devenir une icône du Mal absolu !

Publié par Colombe le 18 avril 2020 | Maj le 18 avril 2020

Bien le bonjour chers amis et bienvenue dans l’antre de la méchanceté. Vous souhaitez avoir la classe à la récré ou bien même en général ? Alors, faites-nous confiance. Dans ce monde de gentillesse et de bonté, il y a toujours des choses qui vous embêtent. N’avez-vous pas envie de prendre votre revanche ? N’avez vous pas envie d’être… méchant ? Installez-vous, profitez de ce moment pour refaire votre garde-robe totalement car, à la fin de cet article, vous ne serez plus jamais le ou la même ! Être méchant Disney, c’est un art qui se travaille, qui se perfectionne. Il se tient pourtant en peu de points : un style, un pouvoir, un sbire (un homme à tout faire, ou un esclave ou une « chose » de votre choix), une voix, et enfin… un plan démoniaque ! Mouhahahaha !

Conseil n°1 : le style du méchant Disney

Avec ce conseil, plusieurs choix s’offrent à vous. Optez pour un style assez divin à l’instar d’Hadès : toge longue, chevelure de feu et maîtrise des enfers. Si vous n’arrivez pas à trouver un cerbère près de chez vous, vous pouvez toujours opter pour un style plus Maléfique comme une robe longue, des cornes noires, du maquillage vert et un corbeau enchanté à l’épaule. Ou bien peut-être une robe tentaculaire avec un joli pendentif en forme de coquillage doré. Non, toujours pas ? Oh c’est vrai, que c’est si dur de nos jours de trouver de jolis coquillages.

Allons, faites un effort. L’essentiel se joue dans la couleur. Quoi qu’il arrive, l’ombre vous sierra toujours à merveille. Le bleu, le vert, le rouge, le violet… tant que la nuance est foncée. Quant aux maquillages, choisissez toujours une couleur en adéquation avec votre caractère, qui marque vos traits. Travaillez aussi le langage du corps, comme le dirait notre chère Ursula. Les exercices sont bons pour la santé et jouent nettement sur la prestance, le charisme et le charme ! Il faut que vous soyez ensorcelants ! Ou bien… optez pour le style ridé et amaigri comme Izma mais, dans ces conditions, investissez dans une crème solaire très hydratante.

Et par pitié, ôtez ce manteau blanc de vos épaules, vous n’êtes pas un ange… sauf s’il est en fourrure de dalmatiens !

méchant disney

Être méchant oui ! Mais surtout, avoir la classe !

Conseil n°2 : le pouvoir

C’est la partie la plus intéressante.

Avoir du pouvoir n’est pas forcément lié à la magie. Il peut se reconnaître dans l’art même de la manipulation d’autrui. Regardez Gaston. C’est un excellent chasseur, il n’a jamais cessé de traquer sa proie, même quand elle fait deux mètres de plus que lui. Mais de toute manière, le plus beau c’est Gaston, le plus costaud c’est Gaston et personne n’a un cou de taureau comme… raaah et flûte. Gothel. Notre chère mère poule qui a voulu garder Raiponce pour elle seule. Qui mieux qu’elle sait comment jouer sur les sentiments des frêles et innocentes princesses ?  Lady Trémaine, la belle-mère de Cendrillon, a juste besoin d’un regard transcendant et d’une stature stricte, pour faire de sa belle-fille la plus docile des servantes.

À moins que vous n’ayez d’excellentes notes en sorcellerie et vaudou,  il va falloir que vous trouviez en vous un pouvoir digne des plus grands méchants de l’histoire. Préférerez-vous la jouer autoritaire comme Frollo, ou vil comme Jafar ? À moins que vous soyez plus combatif comme Shan Yu. Rassurez-vous également sur un point : si vous avez un objectif bien précis, vous serez toujours sûr d’être suivi !

Conseil n°3 : le sbire du méchant Disney

Le Gouverneur Ratcliff avait les Anglais avec lui pour vaincre les Powatans. Maléfique, Jafar et Ursula ont plutôt préféré utiliser des « animaux de compagnie ». Choisir son sbire est une étape essentielle dans la vie d’un méchant. Souvenez-vous de Scar et de ses hyènes par exemple, ou bien de la Reine de cœur avec ses cartes. Votre sbire doit être utile, mais pas trop. Puissant, mais pas trop. Intelligent, mais… pas trop non plus. Facile non ? Mais l’atout indéniable qui fera la différence : votre sbire doit être aussi vilain que vous, mais pas assez pour prendre l’ascendant. Il doit être serviable, docile, avec quelques atouts dans sa manche pour vous servir comme il se doit.

Bien sûr, vous pouvez toujours opter pour une solitude ténébreuse comme Shere Khan, le tigre, ou bien Edgar, le majordome émérite. Mais c’est un peu plus dangereux. Vous gagnez certes en discrétion et en intimidation, mais en cas de difficultés, vous ne devrez compter que sur vous-même sans pouvoir blâmer personne à votre place. C’est malheureux et cruel… trop pour vous-même.

Un sbire n’a au final que des avantages. Sauf Kronk. Kronk est un faux méchant, une erreur monumentale. Car oui, prenez garde : un sbire peut vous trahir s’il est maltraité ou s’il a un fond de gentillesse en lui. Ne lui laissez pas la chance de vous mettre à défaut et ensorcelez-le par votre voix!

Conseil n°4 : la voix

Avoir une voix, c’est avoir une sorte de pouvoir en soi. Plus vous atteindrez les graves, plus vous vous rapprocherez du méchant absolu. Il faut par ailleurs que vous trouviez votre chanson d’accroche, rythmée et presque dansante. Le Dr Facilier en est d’ailleurs un bon exemple:

« Ne me manque pas de respect, mon petit
Ce serait une erreur monumentale
Mon royaume vous tend les bras
Et mes amis viennent de l’au-delà…»

Ou bien même Scar, avec ses hyènes :

« Faites-moi confiance
Votre récompense vous l’aurez
Quand viendra ce beau jour
Quand la gloire couronnera ma tête
Soyez prêtes ! »

Rien n’égalera votre chanson tant que vous y expliquez implicitement votre méchanceté, votre pouvoir, votre style, et votre plan démoniaque. Car oui, un vrai méchant expose toujours son plan démoniaque en chanson. C’est un style très prisé chez Disney !

Conseil n°5 : le plan démoniaque du méchant Disney

Vous avez un souci contre un dieu ? Une princesse plus belle que vous ? Un enchanteur qui a renié vos avances ? Pas de panique. Décrivez tout en chanson, exprimez votre colère en chantant votre plus beau trémolo, et préparez-vous à user de votre talent pour mettre en place vos projets. Qu’importe le temps que cela durera. Mais prenez garde à ces héros qui « apprennent » et qui « ont une morale » ! Ce sont les pires, les plus infatigables et les plus résistants qui tenteront à chaque fois de déjouer vos plans. Soyez plus fins qu’eux, revenez à la charge, même après leur horrible mariage. N’oubliez pas d’attaquer leurs enfants ! Surtout, ne faiblissez pas !

Un méchant travaille autant qu’un héros pour obtenir ce qu’il souhaite. Du moins… il essaye. Faut pas croire ! Chez Disney, on a la vie dure et… avec peu d’heures de gloire. Pff.  Tout ça pour mettre en avant des jeunes filles et des couples qui tombent amoureux au premier regard. C’est pas juste !  Laissez-nous gagner au moins une fois ! On n’est pas juste puissant au moment d’Halloween quand même !

Ouais ouais c’est ça, croyez en vos rêves. Nous aussi on a des rêves ! Mais, au moins, ne nous retirez pas notre prestance. Nous préférons avoir le style et provoquer le destin plutôt que de le subir ! Na !

Être méchant Disney ? C’est tellement plus amusant !

[Ceci était un message du comité des vilains Disney.]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *