Miraculous World New-York : nous avons rencontré les équipes du film !

Publié par Magali Milanini le 17 septembre 2020 | Maj le 4 octobre 2020

Le 26 septembre 2020, à 9 h 20, la chaîne Disney Channel a diffusé en exclusivité le film Miraculous World New-York. Pour ceux n’y ayant pas accès, il faudra attendre le dimanche 18 octobre (premier dimanche des vacances scolaires) pour voir le film en clair sur TF1, à 8 h 40, lors de Tfou. Ce téléfilm d’environ 50 minutes sera l’occasion de suivre Marinette en voyage scolaire vers les États-Unis, à New-York, où elle fera la connaissance de ses collègues super-héros américains. Pour célébrer cette sortie, Radio Disney Club a été invité à une masterclass sur le sujet, l’occasion d’en apprendre plus sur Ladybug et Chat Noir

Les invités présents lors de cet évènement étaient :

  • Pauline Dauvin, VP Programmation, Production et Ventes Publicitaire The Walt Disney Company France,
  • Orion Ross, DGA de la création de contenus d’animation pour les chaînes Disney Europe/Afrique,
  • Thomas Astruc, créateur et réalisateur de Miraculous,
  • Sébastien Thibaudeau, directeur d’écriture, producteur exécutif et scénariste de Miraculous.

Miraculous : une série d’animation française

Disney Channel et l’animation française

C’est Pauline Dauvin qui a commencé la conférence en nous parlant de la relation ancienne et solide entre Disney Channel et l’animation française. Il existe une véritable « histoire d’amour » entre la chaîne et Miraculous, qui est devenu l’un des plus beaux succès de ces dernières années. L’animation française bénéficie depuis de nombreuses années d’un rayonnement international et est reconnue dans le monde entier, notamment pour son originalité, ainsi que pour ses styles variés. Depuis le début de Disney Channel, la chaîne s’applique à mettre en avant ces productions, en les aidant tout au long de leur création : du développement éditorial jusqu’au plan marketing…

Les débuts de Miraculous

Orion Ross revient ensuite sur les liens qui se sont formés très tôt entre Miraculous et Disney Channel. Lorsque le projet leur a été présenté par Thomas et Sébastien, les créateurs avaient déjà de beaux visuels très aboutis ainsi que de nombreuses idées sur cet univers avec une super-héroïne à Paris, mais pas encore de script. Pourtant, ils ont senti immédiatement le potentiel incroyable de Miraculous. Tout au long du processus de création, Disney Channel est un véritable soutien pour l’équipe, Orion Ross utilise le mot « pom-pom girl » pour décrire leur relation. Disney est le premier public de la série et tout le monde en est totalement fan. Thomas Astruc, le créateur, confirme cette vision des choses, en ajoutant qu’ils poussent toujours les membres de l’équipe à donner le meilleur d’eux-mêmes et que la qualité de Miraculous vient de cette collaboration.

Thomas Astruc est ensuite revenu sur la création de Ladybug. Il s’est en fait inspiré d’une collaboratrice qui avait un t-shirt sur lequel était représenté… Une coccinelle ! C’est d’ailleurs la coiffure de cette même collègue qu’il a utilisée pour l’adolescente. L’idée d’en faire une super-héroïne lui est venue car Thomas est un grand lecteur de comics depuis longtemps. Il a cherché et a remarqué qu’aucun super-héros ne représentait la coccinelle, considérée comme un animal trop mignon, en opposition aux majestueux et puissants félins par exemple, bien plus utilisés chez les super-héros, ou encore à la chauve-souris. Il a donc voulu faire vivre et creuser autour de ce personnage, Ladybug était née.

Ce fût ensuite au tour de Sébastien Thibeaudeau d’entrer dans l’histoire. Le jour où Thomas Astruc lui a présenté son projet, ils ne se connaissaient pas. Et un signe du destin a définitivement marqué cette rencontre. Une coccinelle s’est posée entre eux, sur la table, lors de leur entretien…

Une série qui touche un public international

Mais comment cette série d’animation arrive-t-elle à toucher tant son public ? D’après Orion Ross, c’est grâce à la dualité de l’histoire et de son personnage principal Marinette/Ladybug. La première est une lycéenne ordinaire, timide, peu sûre d’elle, tiraillée par ses émois amoureux. La seconde est une super-héroïne qui a confiance en elle, un véritable leader, qui sait toujours quoi faire et quoi dire. Le public peut se mettre à sa place car dans la vie, on ressent tous cette insécurité, tout en rêvant à être une sorte de super-héros sûr de lui.

La seconde raison de l’attrait du public, c’est que la série est visuellement très belle et propose une vision d’un Paris magique et très beau, qui touche même un public international. Les gens du monde entier voient cette culture française très présente dans la série. L’humour en fait aussi partie intégrante et l’humour français, contrairement à ce que l’on peut croire, s’exporte très bien. L’humour est par ailleurs très important car il permet d’aborder des sujets dramatiques en les adoucissant.

Miraculous World New-York : un téléfilm à ne pas manquer sur Disney Channel

Le téléfilm Miraculous World New-York est l’évènement majeur de cette rentrée sur la chaîne principale Disney. Pour accompagner cette sortie, le mois de septembre s’est transformé en mois Miraculous. Depuis la fin du mois d’août, la saison 2 est rediffusée dans son intégralité, suivie de la saison 3. Et pour bien finir, le public pourra découvrir ce premier téléfilm issu de la série.

D’après Orion Ross, ce téléfilm est à un niveau au-dessus de la série, en terme d’ambition visuelle et narrative. C’est ce qui rend le projet si excitant, à la fois pour ses créateurs et le public.

Il sera visionnable par tous, même ceux qui ne connaissent pas la série, car il est totalement indépendant. En revanche, les adeptes seront récompensés de leur fidélité grâce aux nombreuses références qu’ils comprendront.

Miraculous World New-York

D’où vient l’idée de Miraculous World New-York ?

L’idée d’un Miraculous World est très ancienne. Dès le début des aventures de Ladybug, Thomas Astruc a conçu tout un univers autour, englobant le monde entier, un peu à l’a manière d’un univers Marvel à la française. Le créateur pense donc depuis toujours à des super-héros éparpillés autour du globe, possédant des spécificité culturelles propres à leur pays.

Il faut savoir que les premiers super-héros ont été créés en France, pour des romans et des films. Ils avaient déjà des super-pouvoirs, des gadgets et des identités secrètes. Ensuite, cela a été développé aux États-Unis, grâce aux comics, ce qui a été le véritable début des super-héros. Miraculous World New-York s’inscrit dans cette idée de continuité où des super-héros français débarquent dans LA ville des super-héros américains. Pour Thomas Astruc, il fallait également une ville verticale (New-York s’oppose alors Los Angeles, qui est une ville plate) pour que Ladybug puisse balader d’un gratte-ciel à l’autre grâce à son yo-yo et donner une dimension encore plus épique.

La première scène spectaculaire du film sera véritablement époustouflante et formera un véritable contraste avec Ladybug et Chat Noir. Thomas Astruc a voulu faire un hommage aux super-héros des années 70. Dans la continuité de Ladybug à Paris, aux États-Unis, le super-héros principal est une femme, Majestia. Dans Miraculous, la philosophie du girl-power est primordiale. C’est un peu un univers inversé du nôtre, les femmes ont le pouvoir. C’est d’ailleurs Majestia qui inspire Marinette pour devenir une super-héroïne. Nous avons hâte de découvrir leur rencontre !

Un travail de création titanesque pour Miraculous World New-York

Le plus incroyable, dans le processus de création de Miraculous World New-York, c’est que les équipes ont dû sortir de terre un univers totalement nouveau. Le travail a été gigantesque. En peu de temps, il a fallu créer tous ces super-héros américains. En effet, si deux personnages américains existaient déjà (les fans pourront d’ailleurs les reconnaître puisqu’ils ont déjà été mentionnés plusieurs fois), les autres sont inédits.

Deuxième point à noter, la modélisation de la ville de New-York a demandé un travail titanesque. Pour recréer cette ville emblématique en 3 dimensions, les créateurs ont gardé la façon de faire dans la série, c’est-à-dire des décors colorés et chatoyants, qui donnent à tous l’envie d’y être.

Le futur de l’univers Miraculous

Si le succès est au rendez-vous pour ce premier téléfilm se déroulant à New-York, il se pourrait bien qu’il en sorte régulièrement.  D’après Orion Ross, le prochain, qui a déjà été annoncé il y a quelques semaines, se déroulera en Chine, plus particulièrement à Shanghai, et jouera sur l’une des dualités de Marinette : ses origines franco-chinoises, ce qui peut s’avérer très intéressant.

Côté série, la quatrième saison débarquera bientôt sur Disney Channel, peu après la fin de la troisième.

Et pour clore cet article, si vous ne l’avez pas vue, voici la bande-annonce de ce téléfilm très attendu…

6 commentaires sur "Miraculous World New-York : nous avons rencontré les équipes du film !"
  1. Nanie

    Mais la chaîne Disney Channel n’existe plus en France? Ou alors sous certaines conditions depuis que Disney + est ouvert , alors comment le voir ?

  2. Clément TERNARD

    Bonjour,

    Disney Channel existe toujours en France ! :)

    Cordialement,

  3. Nanie

    Bonjour, comment regarder la chaîne Disney Channel ? Car elle a disparu de ma box depuis l’arrivée de Disney + ?

  4. Clément TERNARD

    Bonjour,

    Depuis avril 2020 Disney Channel est désormais une exclusivité pour les abonnés Canal+, il n’existe pas d’alternatives pour la regarder. Il faudra probablement attendre une diffusion sur Disney+ dans quelques mois ou années pour voir ce téléfilm en dehors de Disney Channel.

    Cordialement,

  5. Louisa Apers

    Je suis inpatitente des episodes qui suiveront

  6. sujitha kunaselvam.

    boujour
    le suis inpatitente des episodes qui suiveront de miraculous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *