Une nouvelle série de comics Star Wars entre les Épisodes V et VI

Publié par Edouard Cardey le 2 août 2021 | Maj le 2 août 2021

Une première série de comics Star Wars avait débuté en 2015 pour se clôturer au bout de 13 tomes, racontant les événements se déroulant entre les Épisodes IV et V. La Voie du Destin est le premier tome de la nouvelle série qui se passe entre les films V et VI. Scénarisé par Charles Soule, il débute tout de suite après la défaite des rebelles sur Bespin et sur les révélations choquantes qu’a apprises Luke Skywalker.

Le premier tome de la série des comics Star Wars : La Voie du Destin

  • Titre original : The Destiny Path
  • Titre françaisLa Voie du Destin
  • Scénariste : Charles Soule
  • Dessins : Jesús Saiz
  • Couleurs : Arif Prianto
  • Éditeur : Panini Comics
  • Date de sortie : 23/06/2021

Résumé :

« Je suis ton père ». Avec ces quatre mots, Dark Vador a complètement bouleversé l’univers de Luke Skywalker. Et pour les Rebelles, l’heure n’est pas non plus à la fête ! Han Solo a été capturé par Boba Fett, la Bataille de Hoth s’est achevée de façon désastreuse et Luke, Leia, Lando, Chewbacca et leurs droïdes ont échappé de justesse à la mort. Le destin va les envoyer vers un autre piège !

Photo e la couture du comic Star Wars - La Voie du Destin

Ce premier tome comprend le troisième chapitre de la série Empire Ascendant et les chapitres 1 à 6 de Star Wars (2020).

Introduction avec Empire Ascendant

Empire Ascendant est une petite série de quatre histoires, visant à clôturer la première série de Star Wars (2015) et de Docteur Aphra (2016). Elle met notamment en place les événements qui se passeront sur la planète Hoth. Le troisième chapitre « l’écho de la victoire » de cette série se trouve au début du tome La Voie du Destin.

Cette histoire courte sert surtout à montrer la présence, sur la planète Hoth, de deux personnages non connus du grand public mais néanmoins importants : Shara Bey et Kes Dameron, les parents de Poe Dameron. Ceux-ci tentent avec des manières peu orthodoxes de creuser des tunnels dans la planète glacée et se retrouveront dans une situation périlleuse. Heureusement, ce ne sont pas les seuls rebelles présents à ce moment-là.

Photo de la couverture empire ascendant present de la Voie du Destin

La Voie du Destin : doutes chez les Rebelles

Ce premier tome de la série Star Wars (2020) se passe juste après les événements dramatiques de la cité des nuages de Bespin, dont la plus importante : Luke apprend que Dark Vador est son père. Entre cette annonce, la trahison de Lando Calrissian et la perte de Han Solo, le moral de notre groupe de héros est au plus bas. Pire, ils sont en proie aux doutes.

D’un côté, Luke Skywalker se demande si ses anciens mentors ne lui auraient pas mentis et si être un Jedi est réellement la voie à suivre. De l’autre, Chewbacca ne peut se résoudre à abandonner son ami, tout comme Lando et Leïa, et ne fait pas du tout confiance à ce dernier. Mais il serait dangereux de poursuivre Boba Fett surtout qu’ils ne sont pas sûrs de l’endroit où il se rend.

Pour couronner le tout, malgré la dispersion de la flotte rebelle comme ordonnée, la quatrième division (celle de Leïa Organa) se trouve sous les feux de l’armada impériale d’Ellian Zahra qui semble avoir trouvé un moyen de pister les flottes rebelles : le doute s’installe même chez les commandants de la résistance. C’est dans cette ambiance que commence la nouvelle série Star Wars…

Photo de l'un des chapitre du tome la Voie du Desitn.

Nouveaux destins liés au passé

Comme on peut le voir, les rebelles sont dans la tumulte et doivent trouver des solutions pour lutter contre l’Empire. Pour cela un retour dans le passé est nécessaire, aussi bien proche qu’éloigné. D’un côté un retour sur leurs pas dans la Cité des Nuages va permettre à Luke de trouver certaines réponses, tandis que Leïa et Lando mèneront chacun de leur côté des enquêtes pour sauver leur ami commun : Han Solo.

Mais il semble que Charles Soule veut que nos protagonistes remontent encore plus loin dans le temps, dans une époque récemment développée dans le canon Star Wars : la Haute République. De nombreuses références y sont glissées dans la lecture, faisant sourire le lecteur averti et cette ère devrait avoir une place importante.

Côté dessins, les scènes d’action sont relativement fluides mais ce sont des gros plans de Jesús Saiz (en particulier les scènes en lien avec des visions de Luke) qui surprennent le lecteur. Le tome se veut plutôt sombre dans son intégralité sans pour autant fermer la porte à l’espoir.

La Voie du Destin nous montre une rébellion en déroute mais pas détruite. Et les liens avec d’autres ères de la saga excitent nos cœurs de fans. Et vous, que pensez-vous de ce premier tome de la série de comics Star Wars ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *