Star Wars : La Haute République : la série de comics signée Marvel

Publié par Edouard Cardey le 21 mai 2021 | Maj le 18 juillet 2021

Annoncée en mars 2020, la Haute République est une nouvelle ère de l’univers Star Wars, se déroulant deux siècles avant la Menace Fantôme. Son histoire est développée via l’ensemble des différents genres de littérature, dont les comics. Aujourd’hui, nous allons vous parler de la série de comics Star Wars : La Haute République.

Il n’y a pas de peur : le premier arc des comics Star Wars : La Haute République

Fiche technique d’Il n’y a pas de peur

  • Titre original : There is no Fear
  • Titre français : Il n’y a pas de peur
  • Auteur Cavan Scott
  • Dessinateur : Ario Arindito
  • Éditeur : Panini Comics
  • Date de sortie :
    • 12 mai 2021 pour l’Ordalie ;
    • 15 juillet 2021 pour Dans les profondeurs ;
    • 22 septembre 2021 pour le troisième tome.

Résumé :

Des siècles avant Star Wars : La Menace Fantôme, la galaxie est en paix et la République prospère. Des pionniers repoussent les confins de l’espace connu, protégés par un Ordre Jedi à son apogée, qui vient de rendre opérationnel le Flambeau Stellaire, une nouvelle base d’opérations. La jeune Padawan Keeve Trennis est sur le point de passer sa dernière épreuve pour devenir une Jedi à part entière. Mais elle va devoir faire face à un choix cornélien…

Premier tome : L’Ordalie

Le premier tome Il n’y a pas de peur des comics de l’ère de la Haute République sortira en France en 3 ouvrages dont le premier s’appelle l’Ordalie. Il contient les deux premiers chapitres de l’histoire développée par Marvel.

Le premier chapitre introduit l’époque et les personnages. On suit la dernière épreuve de Keeve Trenispadawan du Maître Sskeer qui a subi un lourd traumatisme suite à la bataille de Nur (développée dans le roman La Lumière des Jedis). Et comme souvent dans l’univers Star Wars, tout ne se déroule pas comme prévu…

Couverture du premier chapitre du comics de la Haute Republique Il n'y a pas de peur.

Couverture #1

Dans le deuxième chapitre, on retrouve nos deux protagonistes accompagnés de deux padawans jumeaux de la planète Kotabi : Ceret et Terec. L’équipe de 4 part à la recherche d’un équipage suite à un appel d’urgence reçu au Flambeau StellaireIls retrouvent un vaisseau complètement détruit par des pirates dont le groupe menace la République.

Ces deux chapitres introduisent l’univers dans lequel on sera amené à se plonger au fil des chapitres et tomes et les actions s’enchaînent à toute vitesse, imposant au lecteur un bon rythme. Comme dans les romans, on voit que l’univers riche de la Haute République n’est pas complètement lumineux. Heureusement, le style graphique simple et la vive colorisation par Annalisa Leoni donnent une  certaine chaleur à la lecture.

Couverture du deuxième chapitre du comics de la Haute Republique Il n'y a pas de peur.

Couverture #2

Deuxième tome : dans les profondeurs

Le premier chapitre de ce deuxième tome continue l’enquête commencée précédemment suite aux évènements du vaisseau abandonné. Deux intrigues se dévéloppent : une sur le vaisseau Jedi l’Ataraxia et une sur une planète de la Bordure Extérieure : Sedir Minor. Néanmoins, la menace supposée semble ne pas être celle que l’on pensait…

Couverture d'un des comics Star Wars

Dans les Profondeurs

Dans le deuxième chapitre, après un bref retour sur le passé de Keeve Trennis, on découvre qui est à l’origine des précédents événements. Mais, après de nombreux retournement de situation et une maitrise de la Force sans pareil, une nouvelle ombre inattendue apparaît et prend place sur nos héros.

Couverture d'un des comics Star Wars

Couverture #4

Dans ce deuxième tome, le lecteur ne peut pas s’ennuyer : les événements s’enchaînent à un rythme soutenu et sont surtout imprévisibles. Les amateurs de l’ère de la Haute République seront heureux de voir un lien avec le roman En Pleine TénèbresEnfin, on découvre que cette ère est toujours plus remplie d’ennemis.

Rendez vous en septembre pour la suite et fin de ce premier arc des comics de la Haute République.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *