Une épreuve de courage : le roman jeunesse de La Haute République

Publié par Magali Milanini le 16 mai 2021 | Maj le 16 mai 2021

L’année 2021 est une grande année pour les fans de livres Star Wars puisqu’elle marque l’inauguration d’une nouvelle ère dans la galaxie lointaine, très lointaine : celle de la Haute République. Ce projet d’envergure se développera sur plusieurs années et sur plusieurs supports livresques (romans, manga, comics, romans graphiques…). Le premier roman a être sorti, La Lumière des Jedi, un livre dédié à un public adulte, nous a tout d’abord introduit l’univers, et la Grande Catastrophe, venant ternir des siècles de paix dans la République. Aujourd’hui, nous allons vous parler du premier roman jeunesse, Une épreuve de courage, qui se déroule juste avant la fin de La Lumière des Jedi.

Fiche technique d’Une épreuve de courage 

  • Titre original : A test of courage
  • Titre français : Une épreuve de courage
  • Auteur : Justina Ireland
  • Traducteur : Julien Bétan
  • Éditeur : La bibliothèque verte
  • Date de sortie : 31 mars 2021
  • Nombre de pages : 224

Synopsis

Plusieurs siècles avant l’Empire et le Premier Ordre, les Jedi sont à leur apogée et vivent un âge d’or connu sous le nom de Haute République.

Pour sa première mission en tant que Chevalier Jedi, Vernestra s’attendait à autre chose que du baby-sitting à bord du luxueux Steady Wing. Mais quand la paisible croisière diplomatique tourne à la catastrophe après une série d’explosions, la Jedi sait ce qu’il lui reste à faire. Habitée par la Force, elle doit protéger la fille de la Sénatrice Starros et les autres survivants, quel qu’en soit le prix.

Des adolescents perdus dans la jungle après la destruction de leur vaisseau

La grande surprise d’Une épreuve de courage, c’est sa noirceur. Alors qu’avec l’étiquette « livre jeunesse », on s’attendrait à une aventure plus légère et pourquoi pas amusante, les jeunes protagonistes (ils ont entre 12 et 16 ans) vivent une véritable catastrophe qui ne laissera personne indifférent. Le vaisseau dans lequel ils voyagent pour aller assister à l’inauguration du Flambeau Stellaire (la nouvelle station spatiale de la République, qui servira à la fois de relai et de phare dans la Bordure Extérieure) explose subitement et ils en sont les seuls rescapés. Perdus au milieu de nulle part, ils se retrouvent à devoir prendre soin d’eux-mêmes dans un environnement hostile, tout en faisant le deuil des personnes chères qu’ils ont perdues. Le déroulé des évènements, que nous tairons pour ne pas gâcher votre lecture, est ensuite assez prévisible, ce qui est cependant largement concevable dans le cadre d’un livre jeunesse.

S’il y avait un point négatif à retenir d’Une épreuve de courage, c’est le choix de l’auteure d’écrire le récit au présent. Certes, le roman est un roman jeunesse. Mais les enfants de 10 à 12 ans sont déjà parfaitement capables de lire un récit au passé. Digérée la surprise de lire au présent (il faudra quelques pages voire chapitres selon les lecteurs), le roman reste cependant très bien écrit et fluide.

Les personnages d’Une épreuve de courage

La petite compagnie est composée de 5 personnages :

  • À seulement 16 ans, la puissante Vernestra Rwoh vient tout juste de passer les épreuves pour devenir un Chevalier Jedi. C’est la plus âgée de la compagnie et elle porte sur ses épaules la responsabilité de la survie du petit groupe.
  • Imri Cantaros est le Padawan de Maître Douglas, il manque de confiance en lui et en sa capacité à devenir un véritable Chevalier Jedi et la perte de son maître ne va pas arranger les choses…
  • Avon Starros est la fille d’une sénatrice de la République. Terriblement têtue, elle ne fait jamais ce qu’on lui demande, ce qui a provoqué son « exil » loin de sa mère. Mais elle est également très intelligente et rêve de devenir une grande scientifique. 
  • Honesty Weft a quitté sa planète natale, contre sa volonté car il aurait préféré étudié pour rentrer dans l’armée, pour la première fois pour accompagner son père lors d’un voyage diplomatique vers le Flambeau Stellaire. 
  • J-6 est la droïde de protocole chargée de servir de nounou, de gouvernante et de garde du corps de la jeune Avon. Celle-ci a modifié son code afin de la rendre plus libre, ce qui en fait un personnage particulièrement amusant, c’est l’atout humour du roman.

Concept-art de Vernestra Rwoh

Contrairement à La lumière des Jedi, il est laissé peu de place aux antagonistes de la Haute République. C’était un grand atout du roman adulte mais on comprend facilement que ce n’est pas la priorité dans un roman jeunesse. Les méchants sont toujours les Nihil, ces pirates de l’espace sans foi ni loi, mais on les voit très peu.

Notre avis sur le roman

En conclusion, nous conseillons ce roman jeunesse à tout ceux qui aimeraient plonger un peu plus au cœur de la Haute République. Bien qu’assez prévisible (au contraire de La Lumière des Jedi qui nous amène de surprise en surprise), nous ne le reprocherons pas à un livre dédié aux 10-12 ans. Cette petite lacune est en effet largement compensée par le traitement en profondeur des personnages, plus que ce à quoi nous nous attendions, qui connaissent une véritable évolution pendant le roman. Pour les parents, Une épreuve de courage permettra à vos enfants amateurs de Star Wars et de lecture de mettre un pied dans la Haute République.

Pour ceux qui se poseraient la question, il n’est pas absolument nécessaire d’avoir lu La Lumière des Jedi pour apprécier pleinement Une épreuve de courage. Les personnages donnent assez d’informations petit à petit pour tout comprendre, sans pour autant spoiler les passages clés du roman adulte. En ce qui concerne la suite, nous savons d’ores et déjà que nous reverrons Vernestra rapidement (et certainement Imri), puisqu’elle apparaît sur la couverture du prochain roman jeune adulte, Out of the Shadows en anglais, qui sortira au mois d’août 2021 aux Etats-Unis, toujours écrit par Justina Ireland.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *