Suite à la récente sortie Blu-Ray des Aristochats, l’idée m’a pris de réécouter la bande-originale dans son ensemble. C’est-à-dire avec les instrumentaux, et pas seulement les chansons que tout le monde connait par cœur. Par ailleurs, rappelons que la musique originale a été composée par George Bruns, et les chansons sont nées d’une collaboration entre ce dernier et les Frères Sherman. Cependant, Tout le Monde Veut Devenir un Cat, fait exception puisque les Sherman laissent place à Al Rinker pour la musique et Floyd Huddleston pour les paroles. Cette configuration Bruns-Sherman eût lieu sur plusieurs productions comme Merlin l’Enchanteur et Le Livre de la Jungle. A noter également que cette collaboration de George Bruns avec Disney est l’une des dernières de sa carrière. Quant aux adaptations françaises des paroles, nous les devons à Christian Jollet.

Les Aristochats

Les Aristochats en musique !

Onze courts morceaux instrumentaux, 4 chansons et une reprise constituent  donc cette bande-originale. L’univers musical du film nous plonge dans une ambiance mi-bourgeoise mi-jazzy, peuplée tour à tour de douces nappes de piano, de quelques notes d’accordéon, ou de miaulements de trompettes. Nous voilà dans un salon chic parisien, une course-poursuite à travers la campagne, ou un grenier réhabilité en piano-bar. Au niveau des chansons (Les Aristocats, Thomas O’Malley, Des Gammes et des Arpèges, Tout le monde Veut Devenir un Cat), elles sont toutes interprétées par la voix réceptives des personnages, sauf le titre d’entrée. Ce dernier, Les Aristocats/The Aristocats, est interprété par Maurice Chevalier pour les versions originales et françaises. L’accent bien français de l’acteur et les expressions gardées telles quelles (« Naturellement ! ») sur la version originale donnent un cachet définitivement parisien au thème principal. Quant aux morceaux Des Gammes et des Arpèges et Tout le Monde Veut Devenir un Cat, il s’agit des rares morceaux présents dans un film Disney qui sont joués et chantés entièrement par les personnages dans une scène. En effet, dans la plupart des chansons chez Disney, même si le personnage chante dans la scène, la musique n’est qu’un fond, supposément perceptible uniquement par le spectateur. Une autre particularité de Tout le Monde Veut Devenir un Cat (en sa version originale, Ev’rybody wants To be a Cat) est qu’elle est interprétée par les membres d’un véritable jazz band, les Scatman Crothers. Il existe également deux chansons supprimées (Pourquoi ? et She Never Felt Alone), non présentes sur la BO mais trouvables sur l’édition DVD de 2008, qui expriment respectivement l’amour de Mme Bonnefamille pour ses chats, et de ses chats pour elle.

Les Aristochats avec Duchesse et Marie

Et vous, êtes-vous « piqué de c’pas si bien rythmé ? ». Pour les amoureux de la musique Jazz et de Disney, n’hésitez pas à vous procurer l’album Jazz Loves Disney.

Extraits choisis :

Tracklist :

1.

The Aristocats

2.

Scales and Arpeggios

3.

Thomas O’Malley Cat

4.

Ev’rybody Wants to Be a Cat

5.

Pretty Melody / My Paree

6.

Cats Love Theme

7.

The Butler Sneak

8.

Nine Lives

9.

The Goose Steps High

10.

Windmill / The Butler Speak

11.

Blues

12.

After Her / Cat Fight

13.

My Paree / Chords in Blue

14.

Nice Melody

15.

Two Dogs and a Cycle

16.

Ev’rybody Wants to Be a Cat (Reprise)