Seekers of the Weird : le premier tome disponible aux Etats-Unis

Publié par Florian Mihu le 17 janvier 2014 | Maj le 17 janvier 2014

Bannière Marvel Comics

Souvenez-vous, il y a quelques mois, Disney et Marvel officialisaient leur première collaboration dans les comics-books à l’occasion de la création de la collection Disney Kingdoms, utilisant l’univers des Parcs Disney et Walt Disney Imagineering dans les comics. Le lancement du premier comics Seekers of the Weirds #1 a eu lieu il y a quelques jours aux Etats-Unis nous plongeant dans la Maison de l’Etrange (traduction approximative) en compagnie des héros Max et Melody Keep.

Les concepts du passé chez Disney sont remis au goût du jour dans le comic-book Seekers of the Weird paru chez Disney Kingdoms et édité chez Marvel Comics. En effet, si les parcs à thème Disney sont remplis d’histoires en tout genre, énormément d’entre elles n’ont jamais été concrétisées dans une attraction, un spectacle ou décor. Néanmoins, elles n’en ont pas pour autant été oubliées comme nous le prouvent quelques imagineurs Disney et auteurs de chez Marvel qui ont ouvert quelques tiroirs d’archives pour nous narrer de bien belles histoires !

covera-394x600

Le comic Seekers of the Weird est le premier du genre à s’inscrire dans cette nouvelle ligne éditoriale impulsée par Disney et Marvel. L’imagination du créateur Rolly Crump atteint ainsi son paroxysme quand elle ressort de vieux tiroirs et est réadaptée sur papier. Il y a plusieurs décennies, les imagineurs Disney se sont creusés la cervelle pour créer ce qui deviendra finalement l’attraction phare et historique The Haunted Mansion à Disneyland Resort. Dans ce tumulte de créativité, l’imagineur Rolly Crump avait suggéré dans une série de concept-arts l’idée d’un Musée de l’Etrange, the Museum of the Weird. Le projet de The Haunted Mansion fut retenu ce qui plongea les idées du Musée de l’Etrange dans les abîmes des archives de Disney Parks & Resorts. La nouvelle série Seekers of the Weird ressuscite non seulement les concepts-arts originaux de cette attraction mais développe sa story-line dans une intrigue inédite.

Attardons nous un instant sur les héros qui feront l’histoire de ces comics qui seront publiés en cinq tomes. Centrée autour d’une entreprise familiale dénommée Keep it Weird, consacrée à l’achat et la vente d’objets en tout genre, plus ou moins étranges, l’histoire se concentre sur deux jeunes protagonistes, les enfants des entrepreneurs disparus, Melody et Maxwell Gardez, qui vont vite se rendre compte que le magasin familial recèle plus qu’ils n’imaginaient en terme de bizarreries. L’Oncle Roland, aussi mystérieux lui-même qu’il puisse paraître, accompagnera le frère et la sœur dans leurs péripéties qui ne manqueront pas de séquences d’actions dans le côté le plus sombre de l’univers Disney. Les « Chercheurs de l’Etrange » ne tarderont pas à découvrir de nombreuses créatures toutes plus bizarres les unes que les autres.

art-550x584

Au delà du lien indéniable entre l’imagineur Rolly Crump et le personnage de l’Oncle Roland, les lecteurs s’amuseront à reconnaître tous les détails présents dans l’histoire et les allusions symboliques aux croquis et aux réflexions de l’imagineur sur cette attraction qui aura finalement vu le jour mais sous sa forme traditionnelle. Et ça n’est que le début… Tout l’univers du créateur est à découvrir progressivement dans les quatre tomes suivants, le deuxième tome étant disponible le 19 février prochain aux Etats-Unis. Toujours aucune annonce n’a été faite en ce qui concerne la France

Les imagineurs Jim Clark, Brian Crosby, Tom Morris et Josh Shipley n’ont pas démérité pour refaire vivre l’univers de Rolly Crump. Avec l’auteur, Brandon Seifert et l’éditeur, Bill Rosemann, ils ont su créer un comic-book visuellement très agréable et attisant la curiosité de tout un chacun inéluctablement. Pour attirer le lecteur, quatre couvertures ont été spécialement crées pour ce premier tome Seekers of the Weirds #1.

coved-395x600coverb-394x600coverc-394x600

Seekers of the Weird : le premier tome disponible aux Etats-Unis
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *