Solo : la novélisation du film par les éditions Pocket

Publié par Magali Milanini le 2 janvier 2021 | Maj le 2 janvier 2021

Le film éponyme, Solo – A Star Wars Story, est sorti dans les cinémas français le 23 mai 2018, et n’avait pas du tout rencontré le succès escompté par Lucasfilm au box-office ni ailleurs, immédiatement victime de violentes critiques. Aujourd’hui, nous aimerions vous présenter le roman tiré du film, qui, tout en suivant bien évidemment parfaitement la trame du film, ajoute des scènes inédites et des détails bienvenus sur les différents personnages…

Fiche technique de Solo

  • Auteur : Mur Lafferty
  • Titre original : Solo – A Star Wars Story
  • Titre français : Solo – A Star Wars Story
  • Éditeur : Pocket
  • Date de sortie : 29/10/2020
  • Nombre de pages : 400

Résumé

Le jeune Han n’a qu’un rêve : explorer la galaxie avec son propre vaisseau, loin des cieux mornes de la planète industrielle Corellia. Tant qu’il reste piégé sous la coupe de l’effroyable Lady Proxima, la patronne du gang de rue auquel il appartient, rejoindre les étoiles semble toutefois impossible. Aussi, lorsqu’une opportunité de s’enfuir finit par se présenter, Han et sa petite amie Qi’Ra tentent le tout pour le tout. Mais lui seul parvient à s’échapper… Dans sa fuite, le Corellien se retrouve forcé de s’engager dans la Marine Impériale : le pire endroit pour un rebelle solitaire tel que lui ! Pilote puis simple soldat envoyé en première ligne par l’Empire, Han finit par déserter et se plonge à corps perdu dans le milieu de la contrebande et de la magouille. C’est là qu’il rencontrera Lando Calrissian, flambeur au charme légendaire, qu’il nouera une amitié improbable avec un Wookie au caractère bourru et qu’il posera pour la première fois les yeux sur le Faucon Millenium.

solo

Une adaptation réussie du film sur le contrebandier le plus apprécié de l’univers

Loin de nous l’idée de refaire une critique du film Solo – a Star Wars Story, que nous avions par ailleurs apprécié chez Radio Disney Club, nous allons nous concentrer sur son adaptation en roman et ce qu’elle apporte de plus au lecteur.

Ce roman canon de l’univers intergalactique nous permet de découvrir des scènes totalement inédites et non présentes dans le film, apportant des détails non négligeables sur l’histoire. Le vol du coaxium par Han avant même le début du film et son passage mouvementé à l’Académie des pilotes de l’Empire, ce qui est arrivé à Qi’Ra après l’échec de sa fuite et son ascension au sein de la hiérarchie de l’Aube Écarlate, la naissance de la Rébellion à travers l’esprit d’Enfys Nest. Ces scènes apportent un petit plus qui nous permettent de mieux comprendre l’ensemble des personnages, de mieux en saisir le sens. La scène la plus émouvante du roman est une de ces scènes inédites, on y découvre la mort de L3-37 et la fusion de son esprit avec le Faucon Millenium à travers ses pensées brutes, permettant au vaisseau d’avoir la plus grande base de données de navigation comme nous le découvrons dans la saga principale.

Comme souvent dans les romans Star Wars, dans Solo, le lecteur est invité à suivre le point de vue de plusieurs personnages au fil des chapitres. Ce processus permet d’instaurer un véritable rythme au roman et évite la monotonie qui apparait parfois lorsque nous sommes dans la peau d’un seul et unique personnage sans pouvoir vraiment découvrir les autres. Han Solo, Qi’Ra, Lando Calrissian, L3-37, Enfys Nest, nous abordons les scènes que nous connaissons grâce au film avec les différences de leur point de vue. Même avec l’utilisation de la 3ème personne, Mur Lafferty nous fait immédiatement comprendre quel est le personnage qui nous raconte l’histoire à tel ou tel instant. En narrant ainsi l’histoire à travers différents personnages, nous avons l’impression de davantage les connaître et surtout, nous découvrons leurs pensées, leurs motivations. Quasiment tous les personnages y passent et sont ainsi approfondis par rapport au film. La seule exception est Chewbacca, dont nous ne découvrons pas plus que ce que nous ne savions déjà.

En conclusion, si vous aimez les novélisations de roman, vous serez conquis par Solo – A Star Wars Story, qui plonge le lecteur plus profondément dans l’histoire racontée par le film, développant notamment davantage les personnages. En revanche, pour ceux qui connaitraient déjà le film par cœur ou ceux qui n’ont pas adhéré au scénario initialement, nous comprenons qu’il sera plus difficile à aborder.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *