star-wars-episode-7

A 20 ans, elle était à la tête du mouvement rebelle luttant contre l’Empire, apprenait son lien de parenté avec le dernier des jedi et tombait amoureuse d’un contrebandier recherché dans toute la galaxie.

Elle a aujourd’hui 56 ans, et est de retour sur la toile. Après une traversée du désert dans les années 80 liée à la drogue et à l’alcool, Carrie Fisher est prête à faire renaître la princesse Leïa.

Carrie Fisher reprends son rôle ! 

La présence de ce personnage a en effet été confirmée par l’actrice dans le magazine Américain Palm Beach Illustrated. Assurant sa participation au prochain épisode Star Wars d’un simple « Oui », elle a délivré sa propre hypothèse quant à ce que pourrait devenir l’ancienne sénatrice :

Elle vivrait, selon son interprète, dans une maison de retraite intergalactique ; et serait « la même qu’avant, juste plus tranquille et moins disposée à participer aux grosses batailles ».

Une Leïa radicalement différente de celle qui manipulait la parole et le blaster avec brio… à peu de choses près. Elle conserverait deux des attributs qui l’avaient rendue emblématique: sa singulière coiffure, surnommée parfois « Bagels » ou « Macarons », ainsi que son sulfureux bikini qu’elle portait sous le joug de Jabba Le Hutt dans « Le retour du jedi« .

leia_palais_de_jabba14

A ceci, Miss Fisher a également une explication bien à elle: « Elle possède le syndrome du Crépuscule ». Autrement dit, elle se prendrait toujours pour la belle et jeune sénatrice de vingt ans le soir, revêtant ainsi ses effets. L’explication farfelue, dévoilée sur le ton de la plaisanterie, serait tout-à-fait pertinente si la thèse de la maison de retraite s’avère exacte !

han_solo_ Star Wars 7

Mais ne la plaignons pas trop vite : elle n’est pas seule.

Han Solo alias Harrison Ford de retour ! 

Près de quarante ans après, ils sont toujours heureux et unis. Eh oui, Han Solo, en la personne d’Harrison Ford, serait également de la partie, bien que sa participation ne soit pour le moment pas officielle.

Ce duo présent, il y a fort à parier que ces nouvelles aventures nous feront connaître la progéniture de Han et Leïa.

Mark Hammil aussi de la partie dans Star Wars le Réveil de la Force

Rien ne garantit malheureusement que Tonton Luke soit présent. L’ancien interprète de Luke Skywalker, Mark Hammil, a déclaré être actuellement en pourparlers avec Disney. C’est cependant le seul moyen d’assurer la pérennité des personnages principaux; Georges Lucas ayant annoncé  qu’ils seraient retirés du script si leurs interprètes originaux ne souhaitaient pas les incarner à nouveau.

george-lucas-disney_

Cette nouvelle information pourrait donc confirmer la part belle faite à de nouveaux personnages. A ce titre, des spin-off- autrement dit des dérivés- pourraient bien voir le jour.

Exploitant l’univers étendu inspiré par l’imagination de Lucas, ces nouveaux longs-métrages se pencheraient sur la vie de personnages non sans importance, mais sur lesquels les connaissances collectives restent obscurs.

Il se pourrait donc que nous en apprenions davantage sur Bobba Fett, le chasseur de primes ayant livré Han Solo au chef mafieu Jabba Le Hutt, sur le plus puissant des jedi Maître Yoda, et même sur la jeunesse de vaurien de Han.

Ces nouvelles pourraient rassurer certains et en inquiéter d’autres : la participation du casting original pourrait assurer une certaine conservation au niveau de la pureté de l’histoire, mais peut-être également la dénaturer. C’est pourquoi un film sur l’héritage des Skywalker semblent être un juste milieu, avec cependant peut-être un petit bémol.

Il ne faut pas se mentir : cette extraordinaire épopée intergalactique a connu son succès grâce aux innombrables questions que le public se posait autour d’un seul  personnage, personnage  qui dérangeait autant par sa méchanceté que par sa complexité: l’énigmatique et inquiétant Dark Vador.  Espérons que la nouvelle trilogie amorcée possèdera de quoi appâter le public avec autant d’efficacité que le dernier seigneur Sith.

 star-wars-dark-vador