The Queen’s Council : les princesses Disney face à l’Histoire, la vraie

Publié par Deborah Winterstein le 22 août 2020 | Maj le 30 août 2020

Nous connaissons tous l’histoire de La Belle et La Bête et de son dénouement « Heureux pour toujours ». Mais que se passe-t-il après ? Le nouveau roman The Queen’s Council : Rebel Rose de Emma Theriault tente de répondre aux nombreuses interrogations que les spectateurs ou lecteurs ont pu avoir. Premier livre de la série The Queen’s Council replaçant les princesses Disney emblématiques dans le contexte historique de leur époque,  Rebel Rose raconte la vie de Belle une fois devenue reine lorsque la France est à l’aube de la Révolution. Déchirée entre ses racines de roturière et son avenir royale, Belle se questionne sur son nouveau pouvoir et ce que signifie être une reine.

Fiche technique de The Queen’s Council : Rebel Rose

  • Titre original : The Queen’s Council : Rebel Rose
  • Autrice : Emma Theriault
  • Éditeur : Disney Hyperion
  • Nombre de pages : 352 pages
  • Date de sortie : 11 novembre 2020 (USA)

Résumé :

« Le « heureux pour toujours » n’est que le début lorsque Belle assume la responsabilité de devenir reine et apprend l’équilibre entre le devoir, l’amour et le sacrifice, le tout en naviguant vers une intrigue politique sombre, avec une touche de magie.

C’est 1789 et la France est au bord de la Révolution. Belle a enfin brisé la malédiction de la sorcière, transformant la Bête en sa forme humaine, et ramenant la vie au château, province d’Aveyron. Mais à Paris, les flammes du changement brûlent, et ce n’est qu’une question de temps avant que la rébellion atteigne les portes du château.

Belle a toujours rêvé de quitter sa maison provinciale pour vivre une vie d’aventures. Mais, maintenant, elle vit dans un palais divisée entre ses origines plébéiennes et son avenir en tant que royauté. Lorsqu’elle rencontre une magie mystérieuse et ancienne qui apporte avec elle, un terrible avertissement, elle doit se demander si elle est prête pour le pouvoir qui tombe sur elle, et si être une reine n’est seulement qu’un titre. »

Une couverture qui en dit long…

La couverture de l’ouvrage annonce déjà le chemin périlleux de Belle. Mettant en valeur la Rose, symbole du maléfice de la Bête mais aussi de l’amour éternel qui unit Belle à la Bête, elle est ici représentée au cœur du design toute revêtue d’or. Ce choix de couleur n’est pas anodin. Symbole de la spiritualité, de bonheur et de santé dans le bouddhisme, la signification de cette couleur varie aussi selon notre culture, bien plus souvent représentative de la richesse mais aussi en association avec la spiritualité la plus profonde et l’éveil de la conscience. Ces derniers éléments correspondent parfaitement à la personnalité de notre héroïne.

Le fond noir envahi de ronces et d’épines nous annonce une histoire bien plus complexe et sombre que l’histoire éternelle de Belle avec son prince.  Les deux touches de couleurs, l’une d’un rouge vif et l’autre plus rosée, peuvent faire illusion à la fois à la pétale de rose qui chute doucement, à l’éveil d’une situation figée ou au sang. Tout comme la brume blanche/grisâtre peut montrer à la fois, la fumée de la poudre à canon de la Révolution et la brume qui s’élève sur un aube nouveau. Ce sera un parcours semé d’embûches, de dualités, de dangers dominés par la peur de tout perdre. Belle parviendra-t-elle à devenir celle dont son royaume a besoin ?

Nous avons qu’une seule hâte ; découvrir cette nouvelle réécriture ! Pour ceux qui sont à l’aise avec l’anglais, l’ouvrage sera disponible dès le 11 novembre 2020 et l’est déjà en pré-commande. Nous n’avons, pour le moment, aucune information sur sa future traduction en français. Mais bien-sûr, nous vous tiendrons informés dès que nous aurons l’information.

Alors, qui a envie de découvrir cette nouvelle aventure ?

3 commentaires sur "The Queen’s Council : les princesses Disney face à l’Histoire, la vraie"
  1. Laurent

    Le livre sera bien traduit en français et disponible courant 2021 chez Hachette Heroes ;)

  2. Clément TERNARD

    Bonjour,

    Merci pour l’information, je transmets à l’équipe rédactionnelle.

    Cordialement,

  3. Clément TERNARD

    Bonjour,

    Est-ce que je peux vous demander votre source s’il vous plait ? On ne trouve pas la confirmation de cette information… Merci beaucoup !

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *