Bob Chapek succède à Bob Iger aux commandes de la Walt Disney Company

Publié par Camille Esteve le 26 février 2020 | Maj le 26 février 2020

Si l’annonce de la démission de Bob Iger, après quinze ans de bons et loyaux services en tant que PDG de la Walt Disney Company, avait été officialisée, le mystère demeurait entier : qui pourrait donc lui succéder ? La nouvelle est tombée : ce sera Bob Chapek, jusqu’ici responsable des parcs à thème, qui prendra les commandes. Désormais, et depuis le 25 février 2020, il est le nouveau président de l’entreprise aux grandes oreilles, élu à l’unanimité par le Conseil d’Administration.

Bob Chapek

Bob Chapek devient le septième directeur de l’entreprise – Thewaltdisneycompany.com

Le nouveau PDG déjà vétéran chez Disney

Désormais responsable des groupes Disney, Pixar, Marvel, Star Wars, ESPN et National Geographic, Bob Chapek n’est pas pour autant un visage inconnu au sein de l’entreprise. Il avait en effet rejoint les rangs de Disney il y a 27 ans et officiait depuis 2015 comme directeur des parcs à thème et resorts Disney, et était auparavant responsable de la distribution des films produits par les Walt Disney Studios Home Entertainment. Habitué aux exigences et à l’ambition qui caractérisent la Walt Disney Company, il est ainsi à l’origine de plusieurs initiatives qui ont contribué à améliorer l’expérience des visiteurs des parcs, tout en participant activement à la croissance de ces derniers. Il est notamment à l’origine du parc Shanghai Disney Resort, et a encouragé la création de zones dédiées à l’univers Star Wars au sein des parcs.

L’homme d’affaires a par ailleurs initié le partenariat qui lie la Walt Disney Company à l’association Make-a-Wish, qui permet aux enfants atteints d’une maladie grave de réaliser l’un de leurs rêves. Aussi, si le changement de direction est un changement surprise, il semblerait que Bob Chapek soit d’ores et déjà prêt à prendre le relais de Bob Iger, qui a lui-même donné un nouveau souffle à l’entreprise depuis 2005.

Bob Chapek, « honoré et ému » de diriger l’entreprise

A l’annonce de ce changement de direction, Bob Iger, qui continuera de siéger au Conseil d’Administration jusqu’au 31 décembre 2021, comme stipulé dans son contrat, n’a pas tari d’éloges sur son successeur :

« J’ai une confiance absolue en Bob [Chapek] et je suis impatient de travailler à ses côtés au cours des 22 prochains mois. Il prendra ses nouvelles fonctions et découvrira en profondeur les nombreuses facettes des opérations commerciales internationales, tandis que je continuerai de me centrer sur les apports créatifs de l’entreprise. »

Interrogé à propos de la surprise occasionnée par ce changement soudain de direction, l’ancien PDG explique que, selon lui, le timing était idéal :

« J’ai senti que, pris entre nos actifs financiers et par le déploiement de notre stratégie, je devais consacrer le plus de temps possible à la partie créatrice de l’entreprise. [Compte-tenu de ces éléments], elle est devenue notre plus grande priorité. Et lorsque je réfléchissais à ce que je voulais mettre en œuvre avant de quitter l’entreprise à la fin de l’année 2021, développer encore plus notre créativité était l’objectif numéro 1. C’est aussi simple que cela. [Ma succession] n’a pas été accélérée pour d’autre raison que parce que j’ai senti qu’il était temps de changer. »

De son côté, Bob Chapek n’a pas caché son émotion après avoir été élu à la tête de l’entreprise, devenant ainsi le septième directeur de la Walt Disney Company depuis la création de l’entreprise en 1923.

« Je suis incroyablement honoré et ému d’endosser le rôle de PDG de ce que je crois être la plus grande entreprise du monde, et de diriger désormais des cast members et des employés aussi talentueux et dévoués. Bob Iger a propulsé Disney au rang d’ entreprise de divertissement la plus admirée et la plus fructueuse, et je m’estime chanceux d’avoir ma place au sein de l’équipe directrice. Je partage son goût pour l’excellence créatrice, l’innovation technologique et la croissance à l’international, et je compte suivre la même voie stratégique [que la sienne]. Tout ce que nous avons accompli jusqu’à présent sert de base solide pour de futures histoires créatives, des innovations audacieuses et des prises de risque calculées. »

De son côté, Susan Arnold, à la tête du Conseil d’Administration de l’entreprise, a expliqué le vote unanime du Conseil en faveur de Chapek :

« M. Chapek a montré de remarquables qualités de manager et a prouvé sa capacité à donner de vrais résultats sur une large palette d’activités, sa grande compréhension de celles de la Walt Disney Company et son appréciation des liens particuliers entre Disney et ses consommateurs ont fait de lui le candidat idéal pour être le prochain PDG de l’entreprise. »

Face à tant d’enthousiasme de la part de ses collègues, nul doute que Bob Chapek a tout intérêt à faire preuve de la même rigueur et exigence que son prédécesseur, tant sur le plan économique que sur celui de l’innovation créatrice, s’il souhaite poursuivre son œuvre. En plein lancement de la plateforme Disney + à l’échelle internationale, l’enjeu n’en est que plus important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *