Chevalier Errant : un roman Star Wars Légendes chez les Sith

Publié par Magali Milanini le 1 août 2020 | Maj le 1 août 2020

L’univers étendu Star Wars regorge de très nombreuses histoires à des époques et/ou dans des lieux qui nous sont complètement étrangers lorsque l’on a l’habitude des films, séries et même romans de l’univers canon. Aujourd’hui, nous allons vous parler du roman Chevalier Errant, qui s’inscrit dans l’univers Star Wars Légendes (c’est-à-dire distinct de l’univers des films et séries), qui nous emmène tout droit en territoire Sith, au côté d’une jeune Jedi isolée, un millénaire avant la saga des Skywalker

Fiche technique de Chevalier Errant

  • Auteur : John Jackson Miller
  • Titre original : Star Wars: Knight Errant
  • Titre français : Star Wars : Chevalier Errant
  • Éditeur papier : Pocket
  • Éditeur numérique : 12-21
  • Date de sortie : 4 juin 2020

Résumé

Mille ans avant Luke Skywalker, une génération avant Dark Bane, dans une galaxie lointaine, très lointaine…

La République est en crise. Les Sith rôdent, sans entraves, et se disputent la domination de la galaxie. Mais une Jedi solitaire, Kerra Holt, s’est donné pour mission d’éliminer les Seigneurs Noirs. Ses ennemis sont nombreux : le Seigneur Daiman, qui s’imagine être le créateur de l’univers ; le Seigneur Odion, qui a pour but d’en être le destructeur ; les curieux jumeaux Quillan et Dromika, ou encore l’énigmatique Arkadia. Tant de Sith rivaux formant un patchwork de brutalité avec, pour unique obstacle, Kerra Holt, bien déterminée à défendre les innocents pris au milieu du conflit. Sa seule chance de survie : forger des alliances avec ceux qui servent ses ennemis, sans savoir s’ils l’assisteront jusqu’au bout… ou causeront sa perte.

chevalier errant

Un univers inédit et original qui surprend

Oubliez tout ce que vous pensez connaître de l’univers Star Wars. Chevalier Errant vous mènera à une époque et dans des lieux qui ne sont pas abordés, ni dans les films de saga des Skywalker, ni dans les séries/romans/comics de l’univers canon. Comme indiqué sur la quatrième de couverture, le roman se déroule 1000 ans avant la saga des Skywalker. Ce qu’elle ne dit cependant pas, c’est que l’histoire se passe entièrement dans ce qui est appelé « l’espace Sith« , un morceau de l’univers non contrôlé par la République, mais aux mains de Seigneurs Sith qui se disputent les territoires.

Cette immersion dans une temporalité mais également une localisation qui nous sont totalement inconnues demande un temps d’adaptation afin de s’imprégner de l’univers. En effet, cela en est fini de la galaxie qui nous est familière depuis des dizaines d’années. Nous nous retrouvons plongés dans le chaos total que représente l’Espace Sith, loin des planètes du noyau, et où aucune communication n’existe entre les planètes… En revanche, nous restons du côté lumineux de la Force, en passant la plupart de notre lecture en compagnie de Kerra Holt, une jeune Jedi qui a tout perdu quelques temps avant le début du roman et qui a pour but de renverser les Seigneurs Sith qui auront le malheur de rencontrer son chemin…

Chevalier Errant : 3 parties, 3 Sith (ou presque)

L’une des grandes forces de ce roman est sa division en 3 parties distinctes, qui correspondent à 3 Sith (ou association de Sith) contre lesquels Kerra Holt se bat. De plus, chacune de ces parties nous confrontent à des individus (et leurs régimes) très différents les uns des autres. Si la première partie nous montre un régime totalitaire assez classique, nous allons de surprise en surprise devant l’originalité des deux autres.

  1. Le Daimanat : Dirigé par Daiman, un Sith persuadé d’avoir créé l’univers et d’y être le seul être vivant, le Daimanat est un régime totalitaire où tous les individus sont des esclaves au service du tyran. Dans cette partie, le deuxième Sith dont on entend parler de façon prépondérante est Odion, frère de Daiman, persuadé d’être le destructeur du monde. Les deux frères sont totalement opposés et se font la guerre.
  2. La Dyarchie : C’est le plus recherchée des 3 régimes à nos yeux. A la tête de la Dyarchie se trouvent deux adolescents, Quillan et Dromika, aux pouvoirs incommensurables. Le lien qui unit ces jumeaux est tout simplement incroyable mais nous ne vous en dirons pas davantage pour ne pas vous gâcher l’effet de surprise.
  3. L’Arkadianat : Arkadia est la Seigneur Sith la plus intelligente qui soit présentée dans le livre. Elle dirige son territoire d’une main ferme et paraît étrangement lucide pour une Sith. Que cache donc son royaume de glace ?

Vous l’aurez compris, la grande force du roman, c’est la diversité des Seigneurs Sith qui sont présentés ! Si Daiman et Odion sont des tyrans assez communs (si on peut qualifier des tyrans ainsi), Quillan, Dromika et leurs pouvoirs vous laisseront pantois et Arkadia est passée maître dans l’art de la manipulation. Mais qui tire vraiment les ficelles ?

Un roman très rythmé et imprévisible

Au cours de Chevalier Errant, nous suivons les mouvements de trois personnages : Kerra Holt, la Jedi, Narsk, un espion d’Odion, et Rusher, un spécialiste de l’armement au service de Daiman (comprendre un mercenaire). Chacun de ces trois narrateurs a ses propres particularités. Quand nous suivons Kerra ou Rusher, nous savons tout ce qui se passe dans leur tête, leurs points de vue… Narsk est beaucoup plus secret et nous éclaire peu sur ses machinations, nous commençons à le connaître grâce à Kerra et non lui-même. Et pourtant, on sent rapidement que c’est le personnage central des évènements.

Du début à la fin du roman, on voit Kerra Holt ballotée d’une planète à l’autre au gré des évènements, essayant d’atteindre les Sith qui se retrouvent en travers de son chemin. Si cela peut paraître étrange, voire dérangeant au début (en effet, on peut penser que la Jedi se laisse bercée sans prendre les choses en main, un peu passive), nous sommes finalement bien surpris à la fin du roman ! Tout est calculé depuis le départ, et la chute nous laisse finalement sans voix. Ce n’est qu’à ce moment-là que tout s’assemble et prend forme dans notre tête, nous illuminant l’ensemble des évènements qui se sont déroulés tout au long de l’histoire.

En conclusion, nous vous conseillons grandement de découvrir le roman Chevalier Errant ? Que vous soyez fan ou non de l’univers, étant donné qu’il se passe dans des lieux et avec des personnages totalement nouveaux, nul besoin d’avoir un gros bagage pour le lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *