Nicolas Cage défend les films de superhéros

Publié par Florence Varaldi le 27 mars 2022 | Maj le 27 mars 2022

Vous vous souvenez sûrement de la sortie tonitruante de Francis Ford Coppola contre les films Marvel ? En 2019, le réalisateur des grands classiques tels que la trilogie du Parrain ou encore Apocalypse Now avait poussé un coup de gueule contre Marvel Studios. Coppola, dans la veine de Scorsese, accuse les équipes de Kevin Feige de ne pas faire du cinéma, mais de toujours créer la même coquille vide, de tourner des films « lamentables ». C’est à ces accusations qu’a répondu Nicolas « Ghost Rider » Cage.

Les coups de gueule de Francis Ford Coppola et Martin Scorsese

En 2019, les remarques désobligeantes de Francis Ford Coppola sur les films Marvel, mais également sur tous les autres films de superhéros, sont venus rajouter de l’huile sur le feu. Le débat initialement lancé par son collègue et ami de longue date Martin Scorsese avait déjà suscité de vives réactions. Coppola ira même plus loin que le réalisateur de Taxi Driver et des Affranchis en affirmant :

« Martin a été gentil quand il a dit que ce n’était pas du cinéma », a déclaré Coppola. « Il n’a pas dit que c’était lamentable, mais moi je le dis ! »

« Avant, il y avait des films de studio. Maintenant, il y a les films Marvel. Et qu’est-ce qu’un film Marvel ? Un film Marvel, c’est un film prototype que l’on refait encore et encore pour qu’il ait l’air différent. »

« Nous attendons du cinéma qu’il nous apporte quelque chose, une certaine illumination, une certaine connaissance, une certaine inspiration », a-t-il déclaré. « Je ne pense pas que quiconque retire quoi que ce soit de l’expérience de regarder le même film encore, encore et encore ».

Martin Scorsese, Francis Ford Coppola, George Lucas et Steven Spielberg pendant la 79ᵉ Annual Academy Awards au Kodak Theatre le 25 février 2007 Hollywood, California. Source : pinterest.de

La réponse de Nicolas Cage

De nombreuses personnes ont pris la parole pour défendre les films de superhéros comme James Gunn, le réalisateur des Gardiens de la Galaxie. Le dernier en date se trouve être le neveu de Francis Ford Coppola lui-même. Le bien-aimé Nicolas Cage, acteur fétiche des films d’action des années 90 et interprète du héros de comics Ghost Rider, a affirmé récemment ne pas comprendre le conflit. Il a également ajouté ne pas comprendre la perception et l’opinion de ces monstres sacrés du cinéma sur les films de superhéros, et notamment les films Marvel.

« Je ne pense pas que les films Marvel aient quelque chose à voir avec la fin du tweener. Par tweener, j’entends le film à 30 à 50 millions de dollars. Je pense que le cinéma est en forme. Si vous regardez Power of the Dog, ou Spencer, ou n’importe quel film de Megan Ellison. Je pense qu’il y a toujours du Paul Thomas Anderson. »

Pour Nicolas Cage, Marvel fait un excellent travail pour divertir toute la famille. Un travail réfléchi, sur le temps long, une évolution que l’on peut voir dans les films d’aujourd’hui, bien différents des deux premiers Ghost Rider de Cage. Le neveu de Coppola renchérira en arguant que Kevin Feige et ses équipes ont trouvé une façon magistrale de tisser des histoires ensemble et d’interconnecter tous leurs personnages. On pense notamment au dernier Spider-Man : No Way Home ou au prochain Doctor Strange 2 : In the Multivers of Darkness.

Le Ghost Rider de Nicolas Cage tout feu tout flammes pour défendre Marvel

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Fan de films de superhéros ou désespérés de la place qu’a pris ce genre cinématographique sur nos écrans ? Dites-nous tout en commentaire !

Image de couverture : Nicolas Cage au 66ᵉ Festival de Venise ( Mostra) ; source : https://commons.wikimedia.org/

5/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.