Le départ de John Musker des studios Disney

Publié par Cyril le 22 mars 2018 | Maj le 22 mars 2018

John Musker est un grand nom dans le monde des films d’animation Disney. Le célèbre réalisateur vient d’annoncer son départ des studios Disney il y a quelques jours, après de nombreuses années de bons et loyaux services. Retrouvez toutes les informations dans ce nouvel article.

john musker

John Musker, de l’animation à la réalisation

John Musker a plus de 40 ans de carrière dans les studios Disney. Il a débuté en 1977 comme animateur sur le court métrage Le petit âne de Bethléem. Par la suite, il travailla sur le long métrage Rox et Rouky, avec de futurs talents comme John Lasseter, Brad Bird ou encore Tim Burton.

Il devint ensuite scénariste sur Taram et le chaudron magique, puis passa réalisateur pour Basil, détective privé, où une grande collaboration avec Ron Clements naquit, si bien que les deux réalisateurs ont donné leur apparence aux personnages principaux du film.

Ainsi, John a pu devenir simultanément scénariste, réalisateur et producteur au travers de sa filmographie dans les studios Disney, toujours en binôme avec son ami Ron (et ce fut à cette occasion que leurs carrières ont décollé), sur La petite Sirène, Aladdin, Hercule ou encore La planète au trésor. Après quelques années de pause, le duo est de retour pour travailler en 2009 sur La princesse et la Grenouille et dernièrement sur Vaiana, la légende du bout du monde. Avec les années, John et Ron ont ainsi traversé l’évolution technologique passant de l’animation traditionnelle au tout numérique. Ils ont également intronisé dans la maison Disney la collaboration avec de grands acteurs comme Robin Williams dans le rôle du Génie d’Aladdin.

Des apparitions furtives

Ce duo d’amis et collaborateurs a ainsi pris beaucoup de plaisir à travailler ensemble si bien qu’ils en ont profité pour se glisser dans presque tous les films qu’ils ont réalisés. La preuve en images…

Alors que nous avons déjà évoqué la représentation de nos compères dans Basil, il faudra attendre Aladdin, en 1992, pour les voir en caméo, mêlés à la foule. Il s’ensuit toute une série d’apparitions dans les autres films, à l’exception de La petite Sirène. Ils réalisent ainsi un clin d’œil sur un char dans La princesse et la Grenouille. Quant à Vaiana, c’est sur un tapis que nos amis sont maintenant immortalisés.

L’apprentissage par Eric Larson

Lors de son arrivée dans les studios Disney en 1977, Eric Larson, alors animateur, a pris en charge la formation du jeune animateur. Et c’est au cours d’une interview au magazine Entertainment Weekly que John déclara :

« L’animation est un métier que vous apprenez d’une manière maître-apprenti. Eric [Larson] mettrait littéralement un dessin sur le papier, y mettrait un morceau de papier, puis en mettrait un autre dessus et vous montrerait comment vous pourriez mieux communiquer. C’est un métier qui est transmis. Vous ne pourriez pas en apprendre autrement, sans être en tête-à-tête avec quelqu’un qui l’a fait pendant 20 ou 30 ans. Leur expérience vous guide. Maintenant, dans une certaine mesure, nous passons le flambeau à ces autres jeunes gens. »

La raison du départ de John Musker

John musker

Après 40 ans de carrière et 7 longs métrages à succès, John Musker vient d’annoncer prendre sa paisible retraite à 64 ans de Walt Disney Animation Studios. A cette occasion, une fête a été donnée en son honneur à Burbank, en Californie, où les amis de Musker se sont réunis pour faire leurs adieux avec quelques œuvres d’art en cadeaux, dont une caricature que vous pouvez découvrir.

Nous lui souhaitons un grand merci pour son talent au service du divertissement, et une très bonne retraite bien méritée.

Le départ de John Musker des studios Disney
4 (80%) 1 vote
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *