Disney Parks célèbre l’Earth Month durant le mois d’avril

Publié par Edouard Cardey le 16 avril 2019 | Maj le 16 avril 2019

Le mois d’avril est maintenant marqué par l’Earth Month dans les parcs Disney. L’occasion de faire un clin d’œil à la nature et de faire le point sur les façons de la conserver au mieux. Globalement, trois objectifs sont en cours pour 2020 pour les parcs : réduire l’émission de gaz à effet de serre de 50 %, diminuer de 60 % les déchets qui arrivent en déchetterie ou incinérateur et garder la même consommation d’eau par rapport à 2012. Pour 2019, la focalisation s’est faite sur l’utilisation des énergies renouvelables.

Dans les parcs américains

Les parcs américains font figure de modèles en terme d’impact écologique en supprimant, dans un premier temps, tout le plastique à usage unique tel que celui des pailles, des touillettes et des bouchons des sodas dans les restaurants et les sacs plastiques dans les boutiques. Walt Disney World Resort est allé plus loin avec une installation solaire de 50 mégawatts fournissant l’énergie de deux parcs à thèmes et un don de 75 millions de dollars à des organismes sans but lucratif via la Disney Conservation Fund. Tout cela a pour objectif de réduire les gaz à effet de serre, la conservation des ressources en eau et l’aide à la conservation des espèces animales à travers le monde. Depuis peu, tous les véhicules de transport du resort floridien utilisent des énergies alternatives qui ont déjà de l’impact. D’ailleurs, les bus de cette flotte sont les premiers à utiliser le R50, un carburant renouvelable.

Disneyland Resort, 1 400 panneaux solaires ont été installés sur le toit de l’attraction Radiator Spring Racers au parc Disney California Adventures. Les trains à vapeur et le bateau Mark Twain utilisent un carburant fait à partir des huiles usagées des cuisines du resort, tandis qu’un carburant alternatif et plus propre est utilisé pour les unités des parades, les monorails et les différents véhicules des attractions. Tous ces efforts contribuent à une réduction des émissions de gaz, équivalente au retrait de 4 000 voitures sur l’autoroute chaque année.

Dans les parcs asiatiques

Les parcs asiatiques participent à cet effort écologique. Par exemple, Tokyo Disneyland a installé de nombreux systèmes sur les toits pour fournir de l’énergie. Ceux-ci, combinés aux systèmes américains, produisent assez d’énergie solaire pour alimenter une petite ville comme Key West (en Floride) pendant un an.

Shanghai Disneyland a installé un système surprenant de chauffage et de refroidissement combinés. Le resort réutilise la chaleur et la condensation des opérations normales pour réduire la consommation d’énergie, ce qui est 70 % plus efficaces que les installations traditionnelles. De plus, la sensibilisation au recyclage est mise en avant aussi bien auprès des visiteurs que des Cast Members. Ainsi, Xiao Tui, une poubelle parlanteest de retour jusqu’au 30 avril pour délivrer des messages environnementaux dans les allées du resort. Le resort augmente le recyclage en triant les déchets avant d’envoyer les assiettes au lavage dans les restaurants, en réutilisant les déchets des plantes comme compost et en renforçant le tri sélectif en backstageEnfin, des expositions et tours gratuits seront présents à Disneytown et au Shanghai Disneyland’s Gardens of Imagination. Par exemple, du 12 au 22 avril, des experts mettront en exergue les plantes et le monde sauvage des insectes.

Autres projets en rapport avec l’Earth Month

Disneyland Paris n’est pas en reste puisque la même politique que les parcs américains, concernant le plastique à usage unique, commence à se mettre en place. De plus, un large système de géothermie est présent afin d’alimenter les parcs à thème et la station balnéaire adjacentes. Différentes célébrations ont lieu dans le parc Disneyland pendant le mois d’avril.

Enfin, on ne peut parler d’impact écologie sans parler des projets financés par Disney Plan a Tree!. Dans la dernière décennie, ceux-ci ont permis de planter environ 405 000 ha de forêt dans 6 pays soit près de 33 fois la taille de Walt Disney World Resort. 

Earth Month

Définitivement, l’Earth Month met en avant les efforts de Disney, en terme d’écologie, qui sont loin d’être petits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *