Donald Duck en visite à Paris

Publié par Cyril le 20 mai 2018 | Maj le 20 mai 2018

Depuis quelques années, les éditions Glénat éditent régulièrement des nouvelles aventures en bandes dessinées par divers dessinateurs et scénaristes français. Jusqu’au 29 mai 2018, il est possible de voir certaines planches originales d’un nouvel album à paraître dans une galerie Parisienne. Découvrez vite toutes les informations sur l’exposition mais également sur la parution des nouvelles aventures de Donald Duck.

Bande dessinées Donald

les deux albums de Trondhiem et Keramidas

Des planches Disney inédites exposées à la galerie Glénat

L’éditeur Glénat fait parti des éditeurs littéraires les plus connus, et sort depuis quelques années, une nouvelles collection d’albums Disney par divers auteurs français comme Lewis TrondheimNicolas KeramidasCoisey, Tébo, Loisel ou Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni. Au cœur du IIIème arrondissement de Paris, 22 Rue de Picardie, l’éditeur possède sa galerie Glénat, qui propose actuellement, et jusqu’au 29 mai 2018 une exposition temporaire composée d’une collection d’illustrations de l’univers Disney mais également les planches inédites d’un futur album de Lewis Trondheim et Nicolas Keramidas.

La galerie Glénat est ouverte du mardi au samedi de 11h à 19h.

Un nouvel album Donald à paraître

album donald

Extrait du nouvel album

Lewis Trondheim et Nicolas Keramidas, suite au succès du tout premier album de la série Mickey’s Craziest Adventures, publient un nouvel épisode de Donald intitulé Donald’s Happiest Adventures, dont la sortie est prévue pour le mois de mai 2018. Nous retrouvons dons notre canard colérique préféré à la recherche du bonheur, sur ordre de l’oncle Picsou. L’idée de ce nouvel épisode est née de Nicolas Keramidas au cours des nombreuses séances de dédicaces, comme il le raconte :

« Je me suis rendu compte, chose que je n’avais jamais calculée avant, qu’il y avait les aficionados de Donald et ceux de Mickey. Sur le tome 1 [ Mickey’s Craziest Adventures ], des italiens m’ont notamment expliqué que pour eux c’était impossible de mélanger Mickey avec Donald : on ne mélange pas une souris avec un canard, c’est une hérésie. Lors des dédicaces, je demandais aussi ce que voulaient les gens : Mickey, bien sûr, mais Donald revenait plus souvent. J’ai alors appelé Lewis pour lui proposer de faire un Donald. Il m’a dit pourquoi pas si l’on trouve le bon concept. »

Ainsi, pour le dessinateur, cet album est nettement différent du premier :

« C’est une histoire plus construite, un peu plus réfléchie, avec moins d’action et une vraie quête où chaque page fait avancer d’un point de vue philosophique la quête initiale. »

Les auteurs ont déjà des idées pour une suite éventuelle, il reste donc à espérer un nouveau succès pour en découvrir encore plus.

L’album de 48 pages sera vendu autour des 15 Euros dans toutes les bonnes librairies.

Donald Duck en visite à Paris
5 (100%) 1 vote
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *