dreamworksLe monde du Cinéma d’Animation va perdre l’un des studios les plus importants, laissant Disney sans adversaire équivalent.

Dreamworks dans une passe difficile 

Ce n’est autre que PDI Dreamworks qui, on le savait depuis longtemps, traversait une situation financière très houleuse. Dans un communiqué de presse très épuré, les studios annoncent donc la cessation d’activité de leur studio d’animation principal. 500 emplois disparaissent alors. Certains auront la possibilité d’être transférés au campus de Glendale. Pixar et d’autres studios ont déjà mis en place des solutions basées sur le recrutement de ces employés qui représentent un potentiel de talent non négligeable.

Leur plan de base de 3 films par an a été totalement revu et les studios prévoient donc un film original et une suite, de même que les projets en cours vont voir leur budget très largement diminué. Kung Fu Panda sortira cependant l’année prochaine, tandis que Dragon 3 est prévu pour 2018. Triste nouvelle pour le monde du Cinéma d’Animation.

Disney en passe de perdre son contrat avec Dreamworks ?

C’est en tout cas ce que les pronostiqueurs de cinéma pensent actuellement. Le bébé de Steven Spielberg, Dreamworks SKG, devrait mettre fin incessamment sous peu à son accord passé avec les Walt Disney Studios sur la distribution outre-Atlantique de ses films, a-t-on appris de l’AFP hier. Selon diverses sources, on parle d’Universal Studios pour reprendre le juteux contrat, succès collossal de Jurassic World (et autres blockbusters) oblige.

le-terminal-the-terminal-2004-2-g

Une source proche du dossier chez Dreamworks, mais restée anonyme, aurait précisé que la stratégie de Mickey ne correspondrait plus au schéma que s’était fixée la société de production du papa d’ET.

N’allant plus dans son sens, Dreamworks achèverait son partenariat sur les deux prochains films du maître, à savoir Le Pont des Espions avec Tom Hanks et Le Bon Gros Géant, tiré du roman jeunesse de Roald Dahl, l’un distribué par Touchstone et l’autre, première (et dernière) du genre, par Walt Disney Pictures. Le modèle traditionnel de production-distribution-marchandisage-relance des licences cher à Disney ne serait plus en phase avec la vision de Dreamworks, dont le dernier film distribué par Disney (via Touchstone) était Les Recettes du Bonheur.

Le contrat entre les deux sociétés avait abouti en 2009 suite à la rupture entre Paramount et Dreamworks. Il était prévu pour 6 années et 30 films. On dénombre 13 films (soit moitié moins) au final, en comptant les deux prochains mais en enlevant Ghost in the Shell, l’adaptation du manga de Masamune Shirow, qui était prévue en 2017 avec Scarlett Johansson.

01. Numéro Quatre (2011)
02. La Couleur des Sentiments (2011)
03. Fright Night (2011)
04. Real Steel (2011)
05. Cheval de Guerre (2011)
06. People Like Us (2012)
07. Lincoln (2012)
08. Le Cinquième Pouvoir (2013)
09. Delivery Man (2013)
10. Need for Speed (2014)
11. Les Recettes du Bonheur (2014)
12. Le Pont des Espions (2015)
13. Le Bon Gros Géant (2016)

Le Bon Gros Géant devrait être a priori le dernier fruit de la collaboration entre Disney et Dreamworks. Sa sortie est prévue le 1er juillet 2016 aux Etats-Unis et le 26 juillet 2016 en France.